Partagez | .
 

 Lorsque notre vie n'est que pluie, seul un soleil peut nous éblouir...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Lorsque notre vie n'est que pluie, seul un soleil peut nous éblouir...?   Mar 21 Aoû - 20:18

HEL HUDSEN




feat. avatar
    IDENTITÉ :


    Nom :Hudsen.
    Prénom: Son véritable prénom est Hela mais la demoiselle se présente toujours sous son surnom; Hel...
    Age :20 années.
    Date et Lieu de Naissance : Dans une grange sombre et ténébreuse se trouvant dans un hameau avoisinant Londres, sous une pluie battante qui n'envisageait rien de bon en ce premier jour du mois de février.
    Orientation Sexuelle : La belle est du genre hétéro... Cependant, elle éprouve parfois un certain penchant pour la gente féminine qui est constamment refoulé en son for intérieur.
    Nationalité:Britannique de pure souche.
    Groupe : De ses yeux pers, elle vous verra. De son nez fin, elle sentira. De ses oreilles attentives, elle vous écoutera. De sa bouche délectable, elle goutera aux saveurs de la vie. Et de sa peau immaculée, Hel vous effleura sans oser vous parler...
    Elle est humaine, ressent tout cela avec une sensibilité accrue mais ne reste qu'une simple mortelle parmi le monde.
    Classe Sociale: Citadine




Description Physique :

« La vraie beauté est si particulière, si nouvelle, qu'on ne la reconnaît pas pour la beauté. »

Définir la beauté, la grâce, ce n'est pas la comprendre. Chaque être humain a une "chose", un élément qu'il dégage qui le rend exceptionnel. Certains cacheront cette valeur afin qu'on les distingue autrement qu'ils ne le sont réellement. D'autre, vivront avec...

Hela se retrouve entre les deux...

D'un naturel simple, sobre, la jeune femme ne se montre pas sous ce jour uniquement par simple goût. Elle tente également de se faire la plus discrète possible dans ce monde où tout est extravagance.

Elle est le genre de fille timide qui aura tendance à se cacher et se dissimuler.

La petiote ne se maquille donc que très rarement, mais aime toutefois faire ressortir ses yeux avec des tons sombres qui lui donne un regard profond... Ses vêtements se composent essentiellement de longues robes aux couleurs termes, avec des coutures grossières et du tissu bons marchés. Ce style de vêtement lui vient de sa jeunesse plongée dans la pauvreté... Cependant, elle rêverait de porter ne fusse qu'une fois une magnifique robe de comtesse et gravir les échelons de la Cours. Mais cela n'est qu'un pur fantasme qui, sans doute, jamais ne réalisera!

Donc son style vestimentaire est assez rétrograde mais cela n'empêche, son physique avantageux ne s'en retrouve pas enlaidi.

Hela est plutôt bien gâtée par Dame nature. Elle a un corps bien proportionné en taille de guêpe et aux formes généreuses, mais non pas opulentes, ce qui risquerait d'être disgracieux... Sa grandeur avoisine les 1mètre 70 pour une masse approximative de 53 kilos... Cela reste assez hasardeux vu le manque de matériel en sa disposition pour exprimer de tels chiffres. La demoiselle n'est pas très musclée mais vous ne verrez cependant jamais ne fusse qu'un poil de graisse sur le corps de la belle... Ses activités, sa mobilité constante et son énergie lui permet d'entretenir son charme et son physique à souhait.

Non, cette jeune femme svelte est vraiment bien faite de sa personne mais elle, par contre, ne semble pas s'en rendre compte...

Une peau délicate, douce au touché, semblable à celle d'un nourrisson. Celle-ci semble fragile comme de la porcelaine... Son teint de pêche lui donne bonne mine et ainsi qu'un air à croquer ♥ ...

Son visage a des traits fins et juvéniles, qui laissent entre-voir deux yeux noisettes en amande, perçant et troublant, ainsi qu'un nez droit de tout ce qu'y a de plus normal et une adorable bouche aux lèvres fines, douces et rosâtres... Sa magnifique carrure et son visage angélique sont accompagnés par une chevelure naturellement ondulée, d'une longueur dérisoire (arrivant à sa poitrine) et d'une belle teinte rousse accompagnée par des reflets rougeâtres. Oui, Cette demoiselle est rousse mais pas du genre "poil de carotte"... Son orangée pars dans les tons bruns et n'est pas trop "flashy" à son grand bonheur car elle n'aurait pas souhaité attirer l'attention de la populace, chose néanmoins compliqué vu son charme...

C'est assez simple à voir et à comprendre, Hel ne désire pas une telle beauté ou plutôt, pas qu'elle ne la désire pas mais plutôt ne conçoit pas qu'elle soit si désirable...



Description Mentale :

« Rien n'est petit pour un grand esprit. »

La véritable beauté est celle de l'âme...

Hel est une adorable jeune fille. Elle possède nombreuses qualités qui lui permettent de dissimuler ces quelques défauts... Après tout, une personne parfaite n'existe guère alors pourquoi croire qu'une personne est dépourvue de défaut? La demoiselle a donc pour principales qualités: Douce, sympathique, intelligente et aimante ainsi que des défauts: candide, émotive et solitaire.

Elle est vraiment facile à vivre... Elle est posée et n'a aucun mal à s'intégrer dans un groupe. Cependant, vous verrez peu souvent un sourire au coin de ses lèvres... La serveuse semble en permanence triste ou plutôt mélancolique. Toutefois, elle fait tout son possible pour être agréable vis-à-vis de la clientèle et n'aura pas de mal à sympathiser avec elle... Notre jeune femme est très mature pour son âge et semble doué d'une certaine sagesse. Pas vraiment de manière philosophique, non... Elle est sage dans son tempérament.

Elle est intelligente, ça à n'en pas douter mais malheureusement, son père ne lui a jamais donné accès à l'éducation et à l'apprentissage scolaire... Heureusement pour elle, la citadine n'a jamais eu trop de mal à apprendre seule étant une véritable autodidacte. Mais voilà, ce n'est pas une encyclopédie sur pattes et notre jolie demoiselle manque un peu de culture générale... Ce qui ne l'empêche pas d'être avide de connaissance lorsqu'elle en a la possibilité!

En sa présence, on se sent apaisé et sa voix douce calme les esprits confus. On pourrait dire que c'est une vraie enjôleuse dans son genre. Mais jamais il ne lui viendrait l'idée de manipuler quelqu'un, n'ayant pas du tout l'esprit malveillant.

Au contraire, notre candide est assez influençable bien qu'on n'arriverait pas à lui faire faire du mal à quelqu'un. La demoiselle est en effet d'une compassion sans borne et à une forte empathie à l'égard de ses proches...

Elle est courageuse comme pas deux et est prête à tout pour ses amis. Dans courageuse, je n'entends pas qu'elle n'a peur de rien car, c'est en affrontant nos craintes qu'on aperçoit le véritable courage. Non, c'est que pour des personnes qui lui sont chers, elle serait capable de relever tous les défis, toutes les épreuves qui lui entraveraient son chemin. Des frayeurs, elle en a à la pèle... Mais elle arrive à surpasser ses angoisses (et elle en a, Hela est assez "paranoïaque depuis son enfance) lorsqu'il s'agit de choses véritablement importantes!

Maintenant, niveau romance, c'est plus compliqué pour elle... Elle fut souvent séduite et renferme en elle une grande détresse qu'elle cache sous sa carapace.
Lorsqu'elle tombe amoureuse, elle a une véritable passion et fougue pour l'élu de son cœur et est très fidèle. Mais il faut beaucoup de choses avant qu'elle ne devienne réellement amoureuse car malgré son jeune âge, elle connait déjà les peines d'amour. Elle se protège donc, maladroitement certes, en faisant rencontre sur rencontre. On ne peut pas dire en même temps que c'est une fille facile car elle ne couche pas avec le premier venu....

Hel adore faire la fête et aime s'amuser malgré sa maturité et malgré le faite qu'elle n'a jamais vraiment fait de réelle fête mais hélas, elle ne tient pas l'alcool et se retrouve vite dans des situations gênantes. Donc pour éviter cela, notre petiote ne bois que pour des occasions estimées.

En gros, pour résumer notre demoiselle, deux adjectifs s'imposent; son cœur est sensible et droit.



Biographie :

« Qui fait confiance au monde sera trahi. »

Dans un village se trouvant près de la capitale de l'Angleterre, Londres, au beau milieu de la nuit, une nuit ténébreuse et pluvieuse, une femme, dans les décombres d'une grange qui abritait à peine quelques bovins, criait de toute son âme..! Ses gémissements indiquaient une souffrance atroce, presque comme si on la torturait. Cette femme aux cheveux flamboyant pleurait toutes les larmes de son corps et on pouvait voir son mari, serrer sa main dans la sienne et pleurer avec elle de chagrin de ne pouvoir l'aider... Elle perdait du sang, énormément de sang... Son teint était blanchâtre et des contractions tiraient de son ventre l'enfant qui engendrait tant de souffrance... Cela faisait plusieurs heures qu'elle était dans un tel état et l'enfant ne sortait toujours pas... Ils étaient deux, sans personne pour les aider, pour sauver la mère qui se mourrait... La tête du bébé était sortie, mais le corps refusait de suivre... Il ne devait pas arriver maintenant... Il arrivait beaucoup trop tôt... Pourquoi cette avidité à vouloir sortir alors qu'à présent qu'il pouvait apercevoir un semblant de lumière qui n'est autre que l'éclairage défectueux de la remise, il semblait vouloir rester au fond des entrailles de sa mère? Voulait-il fuir ce monde...? Ce bébé "accidenté" n'avait été que source de problème depuis sa procréation et il fit la chose la plus terrible dès sa naissance...

Au bout de plusieurs heures de supplice, l'enfant était né... C'était une fille... Comment dire qu'elle était ravissante alors qu'elle baignait dans le sang de sa mère? Cette femme qui avait tant souffert était à présent bercée dans les bras de son mari en larme. Elle était morte...

Le père du nouveau né cria tout son désespoir et ne voulait absolument pas lâcher la femme de sa vie! Elle était morte et c'était la faute de cette erreur de la nature!!! Il l'aurait bien achevé sur son lit de vie, mais il ne pouvait tuer cette enfant... C'était la cause de la mort de sa femme mais c'était aussi une partie d'elle... Une femme était morte pour en laisser une autre vivre... S'il l'assassinait, sa femme serait définitivement morte pour rien. Il n'arrivait pas à se faire à cette idée... Pour lui, ce bébé n'était qu'autre que l'oeuvre du démon... C'est pourquoi il la nomma Hela... Hela ou Hel n'est qu'autre que la déesse de la mort dans une mythologie local... Hel, ça représentait si bien ce bambin aux yeux humides de chagrin du nouveau père... Il allait l'éduquer mais pas par devoir, par amour ou une de ces raisons ordinaires... Non, il voulait se venger et en même temps, garder ce fardeau en la mémoire de sa bien-aimée morte beaucoup trop tôt...

C'est donc ainsi que commença la vie de Hela, une vie qui promettait d'être terrible ou du moins pas facile à vivre... La petite fille vécue dans l'angoisse à chaque fois qu'elle rentrait chez elle car depuis sa naissance, son père buvait et ne travaillait presque plus dans sa ferme où il récoltait à peine de quoi se nourrir... Elle devait donc mendier pour vivre et subir le courroux de son père qui lui répétait sans cesse en la battant quelquefois qu'elle n'était rien, qu'elle ne valait rien, qu'elle était la fille du démon... Qu'elle avait une foutu chance d'avoir survécu alors qu'elle était prématurée de deux mois et que pour son plus grand malheur (celui du père), elle n'était pas morte de son rhume âgé d'à peine 5 mois... Une chance aussi qu'elle grandissait sans malformation et sans faiblesse comme "les os de verre"...

La petiote ne restait jamais chez elle car elle savait qu'elle serait rabaissée physiquement et psychologiquement... Hela se fit donc des amis dans sa campagne avoisinant Londres pour ne pas être seule face à ce monde et bizarrement, malgré tout le malheur qui s'abattait sur elle, elle était d'une réelle douceur et d'une gentillesse à toute épreuve...

Par contre, la peur était toujours présente dans son cœur et ne s'arrêtait de grandir...

Cela dura jusqu'à l'âge de 17 ans... La jeune fille était à présent formée et cela rendait plus d'un homme fou... Heureusement, sa bande de joyeux compagnon était toujours là pour la protéger en dehors de chez elle... Mais pas chez elle...

Un jour où elle se rendit dans la maison paternelle, son père était moins soul que d'habitude... Il arrivait à marcher et un peu à réfléchir... On pouvait voir ses dents jaunies ainsi que ses yeux vitreux montrer l'état pitoyable dans lequel il était depuis 17 ans.... Et là, il regarda sa fille comme jamais il ne l'avait encore regardé... Qu'est ce qu'elle ressemblait à sa mère... Ses cheveux, ses formes, son REGARD!!! Tout faisait penser à la femme qu'il avait tant aimé, tant chérie, tant pleurer depuis toutes ces années... Et pourtant, Dieu qu'il savait que c'était la pire chose qu'il avait désiré au monde... Pourquoi lui faisait-elle ça?! Mais il ne sut retenir le geste qu'il allait commettre.
Il s'approcha d'elle alors que la demoiselle était dos à lui en train de chercher des ravitaillements... La jeune femme faisait comme à son habitude et se faisait la plus discrète possible, tentant de ne pas se faire remarquer.

Puis, Hel sentit une main se poser sur sa hanche... Une main grossière qui avait travaillé la terre et qui était solide comme le roc. Elle se retourna doucement, surprise par ce contact, et put voir une fraction de seconde l'homme qui l'avait toujours haït, l'homme qui la considérait tel un déchet de l'humanité, poser ses lèvres crasseuses imbibées d'alcool sur les siennes... Le dégout lui vint tout de suite et la nausée se faisait sentir... Oh! Il n'avait pas laissé le choix à notre paysanne, il l'avait embrassé avec force, rien de très poétique... Depuis le temps, il en avait oublié la signification de la douceur...

Hel voulu se débattre mais les mains robustes et abimées de son père de malheur lui tenaient les poignets avec intensité... Elle avait affreusement mal par ce geste mais sentait comme toute femme dans ce cas que ce n'était rien par rapport à ce qui allait se produire par la suite... On ne pouvait plus rien lire dans ses prunelles si ce n'est qu'un sentiment d'horreur et la terreur de se faire violer... Elle pleurait comme elle n'avait jamais pleuré... Pourquoi?! Pourquoi tout cela devait-il arriver!? Elle voulait, elle était prête à mourir plutôt que de subir ça!!! Hela avait toujours rêvé que sa première fois serait douce, avec un homme qu'elle aimait, quelqu'un de bon... Elle aurait voulu que cette première fois soit inoubliable de beauté et d'amour...
Là, c'était la pire chose qu'il pouvait lui arriver... Elle avait beau se débattre, le supplier, pleurer, crier..! Rien n'y changeait... Son père la gifla à plusieurs reprises puis, retira sa robe de coton, si belle sur elle, avec une violence bestiale et salit le corps de sa fille... Hel pouvait sentir son intimité déchirée, violée sans l'ombre d'un scrupule, sentant le corps transpirant et maculé de terre de celui qui l'avait mise au monde...

Pour assouvir ce désir enfuit depuis bien longtemps, celui-ci l'avait attaché au lit et à présent qu'il avait fini, son regard de marbre observa le fruit de ses entrailles avec un air de dégout... Il l'avait violé sans vergogne et à présent, sans regret, il comprit que jamais il n'aimerait, jamais il ne pourrait revenir en arrière et vivre une vie heureuse. C'est pourquoi, il la laissa attacher au lit, le corps meurtri et devant ses yeux pers brillants, se pendit...

Cela arracha un cri de détresse à la pauvre fille, victime de la folie d'un homme qui n'avait cessé de la haïr et la désirer.

Hela ne voulait plus vivre, ne voulait plus souffrir et la position dans laquelle elle se trouvait était des plus humiliantes.... Elle ne savait point se détacher et se retrouvait nue dans la ferme en ruine, sans rien pour se libérer...

Elle tirait de toutes ses force, à s'en lacérer les poignets, essaya d'arracher la corde avec ses dents et le peu de force qu'il lui restait, mais la jeune fille n'en avait plus aucune, justement, et ne trouvait plus le courage de se battre, n'ayant plus gout à la vie... Ses poignets en sang, la belle souffrait affreusement, physiquement et psychologiquement...

Son père balançait en face d'elle, mort depuis 3 heures à présent et personnes n'était venue voir ce qui s'était passé.... Elle ne pouvait pas crier puisqu'elle était bâillonnée.... En gros, la flamboyante jeune femme au moral habituellement d'acier était au bord du gouffre...

32 heures passèrent, elle était dans un état pitoyable.... Elle était couchée, les yeux plongée dans le vide, les larmes séchées sur son visage et sombra petit à petit vers la mort... Les blessures infligées pendant "l'acte" étaient bien ouvertes, elle était assoiffées et affamées... Seul l'eau s'infiltrant dans la toiture de la ferme avait pu "un peu" la ravitailler. Le lit de son paternel sur lequel elle était prisonnière était tâché de sang et ses poignets affreusement infectés... Elle pensait à tout et à n'importe quoi... Pour le moment, depuis bien une heure, sa réflexion était basée sur la mort et la souffrance humaine... Était ce normal qu'elle meurt ainsi, sans avoir vécu ne fusse qu'un moment de joie? Était ce sa destiné que d'être ainsi salit, violée par son unique parent et contempler son suicide sans avoir pu se venger? Serait-elle un jour heureuse? Est ce que la mort est douce? L'au-delà vaut il la peine?

Toutes ces questions fusèrent dans sa tête et dire qu'elle était chagrinée serait surement un bien faible mot par rapport à son état d'âme...

Puis, un moment, après 34 heures de douleur, une voix familière vint à son oreille... La porte de cette chambre qui démoniaque était ouverte mais la personne ne semblait pas vouloir entrer... Hela, dans un dernier souffle de désespoir, cria à travers son bâillon d'une voix stridente et le miracle vint, la chance lui souriait! Son cri fut assez puissant pour se faire entendre de l'inconnu et il entra... C'était un de ses "frères de cœur" de la rue qui était venu lui rendre visite, inquiet de n'avoir reçu aucune nouvelle de la jeune fille qui, secrètement, faisait palpiter son cœur. Et celui-ci ne fit qu'un bond lorsqu'il vit l'état pitoyable de son amie... Son regard était horrifié en s'imaginant ce que la petiote avait pu subir. Il en avait l'estomac noué tant il avait mal pour elle, mal de voir ce qu'on avait pu lui faire endurer. Son ami, Archibalde, l'emmena tout de suite chez lui! Il n'avait pas assez d'argent pour l'emmener voir un médecin mais la soigner elle même oui... Ainsi, pendant 2 semaines intensives, l'adolescente guérissait de ses blessures... Du moins, c'est se qu'il pensait...

Ce jour là, la pluie tombait à torrent, tout comme les larmes de Hel....

La jeune fille était traumatisée par se qui c'était passé... Rien de plus normal il faut dire. Elle en cauchemardait chaque nuit et n'arrivait plus à penser à autres chose qu'à cela...Tout lui rappelait ce moment... Sa campagne, les hommes, l'alcool, la cigarette, la pauvreté... Tout se qu'elle connaissait lui rappelait son horrible père et l'agression dont elle avait été la victime. C'est bien simple, pour elle se n'était pas un être humain mais un monstre, un démon qui avait été crée pour la détruire...

Archibalde voyait bien que son état moral était au plus bas... Autant, physiquement c'était plus ou moins cela, autant elle semblait plus proche de la mort que de la vie... Il en souffrait terriblement et son père le voyait... Il mit un an à réagir, alors qu'Hel ne vivait presque plus... Cette fille si enthousiasme, si calme, si belle, si souriante, n'était plus qu'une épave sans âme... Seule une ultime solution pourrait la sauver....

Une nuit, le père du jeune ami emmena la belle Hela avec lui... Il l'emmena loin d'où elle avait vécu toutes ces années durant, loin de la misère et de la ferme. Loin de son enfance... Il espérait ainsi lui faire oublier les moments durs de sa vie misérable.

C'était un pub de Londres, très populaire. Mais est -ce que ça pouvait bien changer pour notre pauvre enfant qui n'avait plus l'âme d'une lueur de joie dans ses yeux bleus ternes...

Au début, le nom de cette taverne ne lui disait rien et Hel pensait fortement que le père de son ami d'enfance allait l'emmener dans un bordel puisqu'elle n'était plus qu'un fardeau. Elle n'avait rechigné car elle ne voulait plus vivre et se débattre mais lorsqu'elle vit l'endroit, c'était... Indescriptible.... C'était si.... Coloré! Ça respirait la vie, la joie, l'envie, le désir.... Tous ces sentiments qui n'étaient jamais sortis de la poitrine de la rouquine. Bien sûr, cette pensée n'était point dévoilée par une quelconque réaction de son corps. Elle avait toujours le regard plongé dans le vide....

Ils entrèrent donc tout deux dans la belle taverne à l'apparence ancienne et lui, installa la petite protégée de son fils sur un fauteuil pour qu'on puisse s'occuper d'elle... Il parla à la gérante et lui demanda si elle pouvait veiller sur elle, que cette belle enfant n'avait nullepart où aller et qu'elle avait terriblement souffert... Il lui donna plusieurs arguments dont celui qu'elle pourrait servir le bar en tant que serveuse... Bien sûr, qui voudrait d'une morte-vivante... Il montra alors un portrait de la jeune fille (fait par son fils) lorsqu'elle était encore rayonnante et pleine de santé... Sa beauté n'était pas à nier... Ils parlèrent ensemble plusieurs heures et la tavernière accepta...

Hel n'était point habitué à tout cela mais se savoir si loin de ses malheurs commençait à lui reforger son moral d'acier brisé... Il fallut un certain temps, certes, mais depuis lors, elle reprend gout à la vie... Elle sait quel est son destin et elle n'avait point le désir de s'enfuir. Depuis qu'elle était vivante, c'était la plus belle période de sa vie... Elle se sentait libre et heureuse... Elle était logée, nourrie et protégée... Que demander de plus... Ainsi, elle servit cette taverne de toutes ses forces et reprend gout à la vie.... Vie qu'elle découvre enfin après des années de souffrance... Cette fille n'est pas n'importe-qui car quiconque aurait vécu un tel traumatisme en serait devenu fou... Hela, ne l'est pas et bien au contraire, elle est de plus en plus "vraie"...

Sa vie "commence" enfin....



Derrière l'écran:


    Pseudo : Hel :3!
    Age: 17 years old!
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?: Grâce aux top-sites
    Des Remarques ou impressions? J'adore le contexte qui tient un sans faute pour moi! J'aime beaucoup cette époque et trouver un forum qui tourne autour du 17ème siècle, c'est une aubaine! De plus, très beaux design! J'aurais néanmoins adopté des images moins grandes pour les boutons "pas de nouveau message, nouveau message,..." C'est assez imposant selon moi... Mais sinon, les couleurs sont assez bien et les images très belles!
    As-tu lu le règlement ? Yes sir!
    Code du règlement : Chauve Souris Approuve!


Dernière édition par Hel Hudsen le Mer 22 Aoû - 10:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lorsque notre vie n'est que pluie, seul un soleil peut nous éblouir...?   Mar 21 Aoû - 22:27




Coucou toi ! Very Happy

J'ai lu ta présentation, et franchement j'ai bien aimé Smile
Les descriptions sont agréables à lire, et ton histoire est assez tragique (la pauvre Hela, tu l'as bien gâtée °°), espérons qu'elle soit heureuse à la taverne Very Happy (Je suppose que tu parleras de tout ceci avec Méli ^^)

En attendant, je ne vois rien qui puisse m'empêcher de te valider, alors voilà, bienvenue parmi nous en tant que Citadine/Humaine Smile

Je t'invite à regarder les liens (Formalités) juste en dessous pour tout bien faire dans l'ordre! Walaa Smile




Formalités : Journal de Rp | Relations et Liens | Recensement d'avatar | Demande de Lieu | Demande de Rp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Lorsque notre vie n'est que pluie, seul un soleil peut nous éblouir...?   Mer 22 Aoû - 10:09

Hellow Azure!

Merci pour la validation aussi rapide *o*! Deux personnes qui ne soufrent pas de cécité en lisant ma fiche? Un miracle?

Oui, en effet, je ne l'ai pas gâtée ^^' (faut dire, elle m'en veut vachement mon perso °°) mais voilà, j'aime les histoire tragique et les personnages un peu traumatisés... Moi sadique? NOOoooon *O.K, c'est pas crédible o.o*!

Bon, je vais remplir les autres fiches puisque je suis validée °°! J'adore ton Panda x3! Et très jolie mise en page de ton message! C'est sur que ça fait plus plaisir qu'un simple "Tu es validée" =)!

Et pour la taverne, en effet, j'en parlerai avec Meli Wink!

Bisou et encore merci! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lorsque notre vie n'est que pluie, seul un soleil peut nous éblouir...?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorsque notre vie n'est que pluie, seul un soleil peut nous éblouir...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le pic de la montagne. le froid, le vent, et... Le froid seul pour vous tenir compagnie...
» Notre pire ennemi ne nous quitte jamais, car c'est nous mêmes (With Rebecca)
» La mer est si imprévible, tel notre destin impétueux (terminé)
» [FB] La pluie et le soleil n'y changeront rien [PV : Klara]
» L'ennui est une prison dont seul un compagnon peut vous en sortir. [FEAT CRISTAL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~ :: Humains-