Partagez | .
 

 Un pas de danse [PV Adam Vanderkan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aimée Delacroix
♛ Artiste-Peintre de la Cour de ses Majestés ♛
♛ Artiste-Peintre de la Cour de ses Majestés ♛
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 21/07/2012
Age : 21

~Etat civil~
Race :: Lycaon.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Un pas de danse [PV Adam Vanderkan]   Ven 3 Aoû - 14:28

Le soleil se lever doucement, les oiseaux commençaient leur spectacle en virevoltant dans le ciel. Les rayons du soleil atteignirent doucement mon lit. Réchauffant doucement ma peau, je me mis à me tourner et retourner dans mon lit, je ne voulais vraiment pas me lever. Et pour cause, j'étais inviter à une soirée le soir même, un ami de mon défunt maris pour je ne sais quelle occasion seulement je n'avais pas envie d'y aller, car j'allais devoir parler de Lui. Faire croire que c'était un homme bon, gentil, serviable alors que non, il n'était pas ça. Finissant par ouvrir les yeux, je fixai le plafond. Mon dieu, pourquoi moi, qu'est-ce que j'avais fait de mal pour endurer cela, rien à mon humble avis.

Utilisant tout mon courage, je me levai et dirigea mes pas vers la baignoire que l'on avait remplis d'eau chaude. Après mettre dévêtit, je me glissai doucement dans l'eau chaude avec bonheur, le sourire aux lèvres. Fermant les yeux, je laissais mon esprit divaguait oubliant mes soucis, m'imaginant dans un monde où tout se passerait bien pour moi, sans doute un peu égoïste mais on l'est tous à un moment ou à un autre. Un frappement me fit sortir de mes rêveries.


-C'était trop beau pour être vrai, marmonnais je avant de dire plus fort, Oui ?

-Madame, il est presque midi, vous devriez sortir de votre bain.

-Très bien j'arrive dresser la table.

Je sortis de mon bain surprise, j'étais resté aussi longtemps dans le bain ? Touchant l'eau je me rendis compte qu'elle était froide, donc oui j'étais resté assez longtemps dans l'eau. Je pris une serviette et me sécha le corps puis les cheveux. Enfilant une robe blanche légère, je sortis de la salle de bain. Dehors il faisait très chaud et le moindre courant d'air était une délivrance pour tout le monde.

Je m'assis face à mon repas, je mangeais sans conviction. Finalement peut-être que cette soirée ne serait pas aussi éreintante que je pensais, cela me permettrais de faire quelques rencontres, peut-être des amis ... ou non je ne sais pas.

Après le repas, je partis en direction de la bibliothèque, la pièce était vide est peu de rayons lumineux perçaient par les petites fenêtres. Je marchais à travers les étagères qui étaient pleines de à craquer de livres plus ou moins anciens. Je finis par prendre trois livres assez épais et retourna dans ma chambre. Aussitôt à l'aise, j'ouvris le premier livre et me plongea dans la lecture de celui-ci. Le temps passa, je ne m'en rendais pas compte. Le soleil commençait à se coucher quand une servante entra après avoir frappé.

-Ma dame, il faudrait commencer à vous préparer pour ce soir.

-Très bien.

J'avais complètement oublié, refermant le livre en soupirant, je m'extirpai du lit et regarda les servantes amener deux boîtes, une plus grande et l'autre bien plus petite qu'elles déposèrent sur le lit. Allant m'asseoir à la coiffeuse, l'une d'elles vint vers moi et entreprit de coiffer mes cheveux, les bouclant légèrement. A l'aide de petites pinces, mes cheveux se retrouvèrent attacher du côté droit. Je regardais mon reflet dans le miroir, maintenant que l'on me poudrer légèrement. Je savais que j'allais sans doute arriver en retard, qu'importe, ce n'est pas comme si j'avais tellement envie d'y aller, n'est-ce pas ?
Je me levai et me dirigea doucement vers le lit, pendant qu’elles mettaient le paravent en place. J’ouvris la plus grande boite et toucha délicatement le tissu violet. La robe que j’allais mettre ce soir était violet. Le corset épousait parfaitement mes formes, celui-ci avait des broderies en fils d’argent sur le haut. La jupe de la robe était drapée avec des perles argentées. J’aimais beaucoup cette robe, dès que je l’avais vu je savais que je voulais l’avoir et c’était fait.

Spoiler:
 

Une fois la robe enfilé je me regardais dans le miroir, elle m’allait parfaitement bien. Pour compléter ma toilette, je rajoutai un collier en argent ainsi que des boucles d’oreilles. Je retournai ensuite vers mon lit et ouvrit l’autre boite où se trouvait les chaussures assortis à la robe. Cette fois j’étais prête et aussi en retard. Je sortis et me dirigea vers la salle de réception. Les couloirs étaient vides mais on entendait très bien la musique qui provenait de la salle de réception. Devant la porte, je montrai mon invitation et on me laissa entrer.

La lumière présente dans la salle failli m’éblouir tellement elle était vive. J’étais en retard je le savais et mon entrée au beau milieu de la fête était donc assez remarqué, les visages se tournèrent vers moi, curieux et surpris, une voix non loin de moi dit.

-Mais qui est-ce donc ? Je ne l’ai jamais vu avant.

-Moi non plus, mais elle est belle.


Je m’avançai dans la foule, et la fête reprit son rythme. Marchant à travers les personnes, je ne reconnus personne, sans doute parce que je connaissais personne. Je pris un verre que je bus lentement, « je pense que je ne vais pas rester longtemps … ». J’avais sans doute parlé trop vite, un homme assez gars s’approcha de moi, le sourire aux lèvres.

-Lady O’connors je présume ? Dit-il pendant que je hochai la tête en signe d’affirmation, Je suis heureux que vous aillez pus venir ! Vous êtes superbe ! Oh je dois y allez j’espère vous revoir dans la soirée.


Il partit presque aussitôt, je n’avais pas pu placer un mot. Je soupirai las, et marcha de groupe en groupe, parfois juste pour écouter ou mieux placer quelques mots mais disons que la soirée n’était pas très agréable à mon gout. J’arrivai près d’un quand je me dis que j’allais rentrer. Passant près d’un homme, une femme qui dansait me bouscula me faisant percuter l’homme qui se trouvait à côté de moi. Confuse je m’excusai.

-Oh excuser moi, je n’ai pas attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lycee-tsubasa.forumsactifs.com/
Adam Vanderkan
Comte
Comte
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 09/04/2012

~Etat civil~
Race :: Vampire de Sang-Pur
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Un pas de danse [PV Adam Vanderkan]   Dim 16 Sep - 3:35




Adam soupira en reposant la lettre sur le bureau, sans se donner la peine de la ranger. Une invitation. Ainsi donc, il allait devoir se rendre à des festivités ce soir. Alors pourquoi soupirait-il ? Après tout, n’était-ce pas là une bonne chose ? Etre convié à toutes sortes d’évènements était la preuve que l’on connaissait votre nom, que vous étiez reconnu par vos pairs aristocratiques. Et c’était une chose à laquelle les nobles tenaient. Oui, c’était une chose. Mais cela était parfois lassant du point de vue du comte. Il irait, certes. Etre présent à ce genre d’occasions lorsque l’on était noble devenait presque un devoir.
Le jeune homme s’y rendrait. Il aurait durant la soirée, une occasion supplémentaire d’observer le comportement de ces gens de la haute. Car oui, il avait assisté à nombre d’évènements de ce genre et avait eu plus d’une fois l’occasion de voir toutes sortes de comportements et attitudes. Ajoutons à cela ses sens plus développés qui lui permettaient d’entendre pas mal de choses. Ainsi, exemple simple de ce que l’on pouvait trouver à ce genre de rassemblement.

Quelqu’un arrive et se dirige vers un groupe d’amis. Oh, ils rient tous de bons cœurs, se complimentent les uns et les autres sur quelque sujet ou nouvelle parure. Mais aussitôt cette personne partie que commentaires et critiques débutent, parfois très peu élogieux. De l’hypocrisie. Ils sont tous ‘’amis’’, mais cherche en réalité à montrer supérieur, se moque de tout un chacun. Ce n’est que l’un des points que l’on peut observer. Il n’y avait pas que des aspects négatifs cela va de soi, mais ils étaient si nombreux et aisés à trouver. Enfin, qu’importe. Il avait l’habitude.

Soupirant une nouvelle fois, il sortit de la pièce. Le comte avait encore quelques heures avant le début de la soirée. Aussi se rendit-il aux écuries.

L’une de ses passion véritables était bien les chevaux et l’équitation. Lors de ces moments auprès des chevaux, Adam pouvait sans que ce ne soit une expression de façade. Il n’y avait que peu de personnes, et encore c’était là un euphémisme, capables de distinguer la différence. Ce n’était pas bien compliqué en théorie. Soit il fallait être un acteur de bon niveau, soit être un vampire, ce qui dans ce second cas, laissait suffisamment de temps pour perfectionner de fausses expressions, parfois même aller jusqu’à devenir une autre personne. Nous pouvons tout de même noter qu’être vampire demandait aussi d’être acteur dans certaines circonstances.

S’approchant de la porte qui menait aux écuries, il entendit du bruit. Rien d’alertant. Ce n’était que le son que produisait la fourche du garçon qui s’occupait de la paille. Lorsqu’il vit arriver Adam, il s’arrête momentanément et s’inclina avec respect. Adam lui sourit.

- Allons, inutile d’être aussi formel. Je ne suis pas un étranger. Ce n’est pas comme si c’était la première fois que je venais ici.

- Mais ce sont les règles Monsieur. Vous êtes un noble et je me dois d’être respectueux.

- Fais comme bon te semble. Ce n’est pas une mauvaise chose d’être respectueux, au contraire. Mais je t’avais déjà dit que tu pouvais me parler librement. Ce n’est pas comme s’il y avait quelqu’un d’autre. Nous ne sommes que toi, moi et les chevaux. Enfin, quand on parle des chevaux, voudrais-tu un peu d’aide pour t’occuper de ces braves bêtes ?

- Non, non Monsieur ! Ne vous dérangez pas !

- Crois-tu vraiment que ça me dérange ? M’occuper des chevaux ne m’a jamais dérangé, au contraire.

- Eh bien, si vous insistez…

Adam se dirigea vers les diverses équipement et prit de quoi s’occuper des chevaux. Il se dirigea ensuite vers le box le plus proche et se mit au travail d’une main de maître. Il était tellement habitué à s’occuper d’eux. Tandis qu’il prenait soin des chevaux avec l’aide du garçon d’écurie, il se détendit et même si ce rendre à une énième soirée de ce genre ne le plaisait guère, il réussit à en fait abstraction se concentrant uniquement sur ses mouvements et sur ces sublimes êtres qu’étaient les chevaux. Lorsqu’il ressortit, la nuit était déjà tombée. Le comte Vanderkan rentra et se prépara pour la soirée.

Il était vêtu d’un pantalon gris clair, qui descendait jusqu’à une paire de bottes noires, quoique ornée de dessins complexes tracés par un fil d’argent. Il portait également une chemise de même couleur que les bottes et recouverte d’une veste, elle, de même couleur que le pantalon. Il tenta de mettre un peu d’ordre dans sa chevelure blonde mais c’était là une cause perdue, d’avance. Celle-ci retrouvait toujours sa place, légèrement ébouriffée, un mèche de-ci l’autre par là. Et finalement… elle resta ainsi. Le comte haussa les épaules avec un sourire devant son miroir. Qu’importe, il les préférait de cette manière de toute façon. Une fois qu’il fut prêt, il sortit. Le jeune homme ne voulait pas arriver en retard, même si ce n’était que pour une simple soirée. Le trajet fut assez rapide en diligence. Au moment de sortir, il avança prêt de l’homme qui l’avait conduit et lui donna quelques conseils sur la manière de mieux diriger les chevaux. Oh, ce n’était pas là de la prétention, simplement qu’il aimait faire en sorte que les chevaux soient le plus à l’aise possible. Puis, il se dirigea vers la demeure vivement éclairée sur cette nuit noire.

Lorsqu’il entra, plusieurs invités étaient déjà arrivés et certains groupes déjà formés. Une ou deux femmes avaient leur éventail déployé au niveau du visage et l’agitait d’un mouvement souple. Etait-il là comme le voulait son rôle pour créer une petite brise rafraichissante ? Tel un simple accessoire ? Ou encore exécutait-il son autre mission qui était de dissimuler les lèvres de ces dames afin qu’elle puisse critiquer plus facilement les autres jeunes femmes présentes ? Quant aux hommes, bien que l’on ne soit qu’en début de soirée, nous pouvions d’ores et déjà les voir, une coupe à la main, eux aussi regroupés par 4 ou 5 à parler des dernières nouvelles. C’est alors que l’on annonça l’hôte de cette soirée. Chacun interrompit sa conversation afin d’applaudir la personne qui les avait tous conviés ce soir. En bon hôte, il commença à faire le tour de la salle, et saluer tout le monde un petit mot pour chacun. Il arriva finalement vers Adam.

- Comte Vanderkan, c’est un plaisir de vous avoir parmi nous ce soir ! J’avais peur que vous ne receviez mon invitation !

- Oh, et pourquoi cela Messire ?

- On vous dit « insaisissable », alors j’avais un doute quant à votre présence.

- On dit, on dit. Mais je ne rate jamais une soirée à laquelle j’aurais été convié. N’ayez crainte. Ma présence en ces lieux en est une preuve, n’est-ce pas ?

Il n’eut pas le temps de répondre au comte à l’œil de chat, œil qui était d’ailleurs gris aujourd’hui, que la musique démarrait et s’en suivit une petite bousculade.

- Oh excuser moi, je n’ai pas attention.

- Ce n’est rien. J’espère seulement que vous ne vous êtes pas fait mal.

- Lady O’connors ? Vous allez bien ? J’avais dit espérer vous revoir dans la soirée mais je ne pensais guère que ce serait aussi tôt ! On peut dire que vous avez une manière originale d’aborder quelqu’un.

L’hôte partit d’un grand éclat de rire et commença à s’éloigner.

- Ne vous en faites pas. Une simple plaisanterie de ma part, et non une moquerie, ne vous méprenez pas. Sur ces entre-faits, je vais devoir vous abandonner. Je dois encore voir d’autres invités. Je vous souhaite de passer une agréable soirée. Lady O’connors, Comte Vanderkan.

Après quoi repartit-il aussi simplement qu’il était arrivé laissant les deux jeunes gens seuls.





Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un pas de danse [PV Adam Vanderkan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» La danse des sept voiles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: ~La salle de réception~-