Partagez | .
 

 Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Dim 18 Mar - 17:54

Pour une fois, elle serait bien restée chez elle. La nuit avait été longue et même si elle ne se souvient pas de ce qu’elle a fait, elle ressent très bien la douleur dans ses membres qui lui rappelait continuellement qu’elle manquait de sommeil. Ça aurait été tellement plus simple de rester bien au chaud dans son canapé mais non, il avait fallut que sa servante tombe malade donc elle n’avait plus qu’à se débrouiller toute seule. C’est dans ses moments là qu’elle regrette d’avoir diminué le nombre de personne à son service mais elle ne pouvait pas prendre le risque que son secret soit découvert donc moins il y avait de personnes chez elle mieux c’était. La demoiselle avait enfilé sa robe noir et rouge, les manches étaient longues et tombaient sur ses épaules alors que deux bretelles se rejoignaient autour du cou de la jeune femme légèrement caché par un collier serré au cou. Au niveau de sa taille la robe était nouée par un nœud rouge dans son dos. Évidemment sa robe faisait gonflé de sa taille jusqu’en bas comme la plupart des robes des bourgeoises et noble. En réalité, elle trouvait cette robe banale alors qu’elle avait des signes distinctifs qui la rendaient moins fade qu’une autre mais on ne voit tous les choses de la même manière.

Au fur et à mesure qu’elle avançait elle oubliait ce qu’elle était venu chercher à cause des haussements de voix de la foule. Certains faisaient circuler des rumeurs ridicules, comme des complots contre le roi mais leurs idées étaient bien trop naïves pour réussir à inquiéter la cour. A côté de ça, il y en avait qui parlait des nombreuses disparitions dans la ville. Au départ, ils pensaient que c’était juste des personnes qui étaient partit dans une ville voisine mais le nombre devenait trop important alors il commençait à se demander s’ils n’allaient pas retrouver leurs cadavres un de ces jours. Angélique comprit facilement l’inquiétude de la population notamment parce qu’elle sait très bien ce qui a pu arriver à ses personnes, il est même possible qu’elle en soit la cause. Malgré cela, elle préférait croire qu’il y avait beaucoup d’autres personnes capables de tuer que ce soit pour sa survie ou par vengeance, jalousie, …

La demoiselle s’arrêta devant un étalage de légumes en essayant de se remémorer ce que lui avait dit sa servante, est-ce qu’elle lui avait dit de prendre des poireaux, des carottes ? Ou quelques choses de complètement différent… C’est à ce moment là qu’elle se fit bousculer par un enfant qui semblait chercher quelque chose, il fixait le sol en marchant hâtivement, bousculant quelques personnes jusqu’à un homme d’une quarantaine d’année qui l’arrêta. Il lui postillonna à la figure en lui reprochant de l’avoir bousculé. Evidemment, ça pouvait se comprendre mais l’homme était violent dans ses propos comme dans ses gestes c’est pour cette raison qu’Angélique se précipita vers eux retenant in extrémiste la main de l’homme qui allait frapper le petit garçon.

« Ce n’est qu’un enfant, soyez plus indulgent. »

L’homme essaya malgré tout de forcer afin de pousser la demoiselle qui se mettait en travers de sa route mais ce fut impossible au départ. Oui le fait d’être une lycan n’avait pas que des désavantage mais si elle continuait à exercer cette force ici, elle serait très vite démasquée, du coup elle relâcha la main de l’homme. Par conséquent elle se prit la gifle en pleine figure mais en beaucoup plus violente étant donné que l’homme avait mis toute ses forces pour se libérer de la jeune femme.

Autant dire que les gens aux alentours commencèrent à se rassembler autour d’eux pour finalement dire des choses pas très gentilles sur l’homme qui préféra fuir la ville. Elle soupira de soulagement avant de retourner dans la foule, ajustant juste son nœud dans ses cheveux qui s’était un peu déplacé avec la violence de l’homme. A ce moment là elle chercha dans sa petite besace de quoi acheter ses légumes mais plus rien ? Elle n’avait plus sa bourse avec elle et pour savoir qui l’avait prise… c’était difficile. Il y avait tellement de monde autour d’elle qui aurait pu être un voleur ? Elle resta sur place à chercher autour d’elle si elle ne l’avait pas juste fait tomber…


[Désolée c'est pas super mais c'est le début lol]
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Mar 27 Mar - 20:23

Aujourd'hui était jour de courses. Elle n'achetait jamais grand chose mais c'était toujours un réel bonheur de se balader dans ses ruelles pleines d'étalages remplis de victuailles. Et aujourd'hui le temps était propice à flâner dans les rues.

Habillée simplement d'une robe bleue foncée, coiffée d'une pince qui attachait ses cheveux auburn derrière la tête, elle ne fût pas longe à se préparer et sorti sans plus attendre. Elle n'avait pas besoin de prendre grand soin d'elle ce jour là, car on ne la remarquait que peu souvent du fait de tout ce monde qui se bousculaient, et personne ne devait venir aujourd'hui dans sa boutique. Mais elle restait toujours d'une beauté naturelle, elle était simplement plus discrète.

Elle marchait maintenant dans la rue, se faufilait entre les foules avec la plus grande aisance, et admirait les étalages colorées. Pour elle c'était un plaisir, un plaisir simple que trop peu de gens prenaient le temps d'apprécier.

Pourtant ce jour là, tout ne se passa pas comme à son habitude. En effet cela faisait bientôt une bonne dizaines de minutes qu'elle marchait lorsqu'elle aperçu une bagarre. Tout du moins un attroupement qui suggérait une bagarre. Elle ne résista pas à la tentation de jouer les commères. De toute façon elle devait passer devant.

Elle ne s'y était pas trompée, ou presque. L'altercation se faisait entre un enfant et un homme, un marchand assez corpulent qu'elle avait déjà vu à de nombreuses reprises en faisant son marché. L'enfant devait lui avoir voler quelque chose et il s'apprêtait à le corriger.

Cependant, et chose qui n'arrive que rarement pour ne pas dire jamais, une jeune femme décida d'intervenir juste avant qu'il ne lève la main sur lui. Elle avait réussi à arrêter son bras, mais elle céda rapidement et se prit la gifle. Entre temps le petit garçon s'était enfuis en courant et l'homme, sans même s'être excusé se mit à marmonner dans sa barbe et retourna à son étalage. Le spectacle était terminé, la foule commençait déjà à s'estomper. Levana remarqua du coin de l'oeil un homme ramasser une bourse un peu plus loin, elle fût alertée car la bourse était d'une couleurs loin d'être des plus masculines. Par ailleurs, elle vit que la jeune blonde qui venait de se faire gifler semblait chercher quelque chose. Il n'en fallu pas plus à Levana pour comprendre qu'elle venait de se faire piquer sa bourse par un malotru profiteur.

Ni une ni deux, la jeune femme se dirigea vers la blonde et l'accosta :

« Excusez-moi Mademoiselle, il semblerait que ce vous cherchiez soit dans les mains de cet homme là-bas »

Et elle pointa du doigt un homme habillé sobrement qui n'avait pourtant pas l'air pauvre et qui pourtant venait de voler une pauvre femme en détresse. Levana le suivait des yeux mais il tendait à disparaître dans la foule. Sans plus attendre, elle se mit à sa poursuite, espérant que la jeune l'avait comprise et qu'elle la suivrait de même. Il lui sembla que c'était la meilleure solution. Si elle avait suivit l'homme tout de suite, elle n'aurai eu aucun mal à récupérer la bourse, mais elle avait ensuite peu de chance de retrouver sa propriétaire. Et si elle laissait la jeune blonde suivre l'homme seule, il y avait peu de chance pour qu'elle réussisse à la reprendre. De fait, il lui semblât que suivre l'homme avec la demoiselle était la meilleure solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Jeu 29 Mar - 6:48

C’était un signe, elle n’aurait jamais dû être aussi prétentieuse. La demoiselle ne pensait jamais aux conséquences de ses actes, cette fois, elle avait commis deux erreurs. La première était d’avoir assuré sa domestique qu’elle était capable de faire les courses seule alors qu’elle ne l’avait jamais réellement fait. La seconde était d’avoir voulut prendre la défense du petit garçon étant donné qu’elle avait attiré l’attention sur elle ce qui conduit à la situation actuelle… On lui avait bel et bien volé sa bourse même si celle si ne contenait que le strict nécessaire pour acheter la nourriture du repas du jour, elle en avait besoin. Pourtant elle n’avait pas faim sauf de viandes bien fraîche mais ça elle doit le cacher à tous et particulièrement à ses domestiques qui ignorent aussi sa véritable forme. Enfin le problème n’était pas là

Une personne vint à sa rencontre, en voyant son inquiétude, elle la prévenait que l’homme qui lui avait prit sa bourse était en train de filer à l’anglaise. Peu importe qu’elles ne se connaissent pas, une aide n’était jamais de trop pour arrêter un filou. Angélique n’hésita pas une seconde pour suivre la jeune femme. Celle-ci n’était pas bien grande mais ça lui allait parfaitement, elle ressemblait presque à une poupée de cire fragile et mignonne. Les deux jeunes femmes retrouvèrent assez vite le jeune homme dans un coin très reculé de la ville, une ruelle où la lumière était presque inexistante et bien évidemment qui n’avait pas d’issus pour le voleur, la seule sortie existante était bouché par les deux femmes.

Aussi surprenant que ça puisse paraître, Angélique avait pour la première fois l’envie irrésistible de se mettre sous sa forme lycanne pour éliminer cette vermine, pourtant elle avait toujours été calme et sage, acceptant son sort comme les défauts de l’être humain mais pourquoi est-ce qu’aujourd’hui ça lui semblait impossible de lui pardonner son acte. Cette haine envers un humain était nouvelle pour elle, auparavant elle haïssait sa propre race, les lycans. Mais la demoiselle n’était pas une sotte, elle ne prendrait pas le risque d’éveiller la bête en présence d’étrangers. Alors, elle s’approcha de l’homme en lui demandant avec un calme serein de lui rendre ce qui appartient.

« Il me semble que vous possédez une chose qui m’est cher. Je vous conseillerai de me la rendre sans plus attendre. »


C’était étrange, la réaction du jeune homme était bien loin de ses attentes, il riait à gorge déployé alors que d’autres personnes arrivaient derrière les deux demoiselles. Bien qu’elle ne sache pas ce qu’ils préparaient, ça ressemblait juste à une plaisanterie de très mauvais gout. Son calme était mit à rude épreuves face à des voyous de bas étages. Pourtant il y avait une chose qui dérangeait Angélique… c’était de causer des ennuis à la jeune femme qui était venu l’aider à retrouver sa bourse puisque maintenant elle se retrouvait dans le même guêpier qu’elle. Du coup elle se tourna vers elle pour s’excuser sincèrement des problèmes qu’elle lui causait et pour ceux qu’elle allait continuer de provoquer.

« Je vous prie de bien vouloir m’excuser, tout ceci arrive par ma faute si j’avais fais plus attention à mes affaires… »

Son regard émeraude se retourna vers la racaille qui les encerclaient, son désir de vouloir les tuer tous un par un était de plus en plus fort, peu importe ses anciennes pensées qui chérissait les humains, la paix et tout ce qui semblait encore pur. Dorénavant elle se servirait de sa force pour détruire ceux qui pourrisse l’image qu’elle a de l’humanité. Elle leur laissa une dernière chance de se rendre en demandant une nouvelle fois qu’on lui remette son bien.

« Je vais vous le redire une dernière fois, remettez moi ma bourse et laissez partir si vous ne voulez pas côtoyer l’enfer pour l’éternité. »

Bien que son regard s’assombrissait au fur et à mesure qu’elle acceptait la haine dans son cœur, ils continuaient de rire en croyant que deux jeunes femmes ne pourraient rien contre eux. La demoiselle sourit en s’approchant du voleur, en arrivant à sa hauteur, elle lui mit juste une gifle dont la puissance était décuplé par sa colère, on entendit un craquement des cervicale du jeune homme qui s’effondra au sol. Un silence revint enfin dans ce petit coin d’ombre. Angélique ramassa sa bourse et se tourna vers les autres bandits… ça faisait encore beaucoup de monde… D’autant plus qu’elle ne voulait trop éveillé les soupçons sur sa personne alors que la pour la gifle, on pouvait encore croire que c’était un simple coup de chance non ? Du moins c’est ce qu’elle espérait. Tout comme elle aurait voulut que cette scène effraie et face fuir la troupe.

(HS: Bon j'espère que c'est mieux que le début ^_^)
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Sam 31 Mar - 21:17

Les deux jeunes femmes poursuivirent alors l'étranger. Il ne filait pas très vite et rapidement elles se retrouvèrent dans une ruelle plutôt sombre et furent encerclées par une bande de vaurien. Levana avait presque envie de sourire ironiquement face à l'homme détenant la bourse et qui riait aux éclats. Il ne savait certainement pas dans quel galère lui-même venait de se mettre. Lui et sa misérable bande de gigolo. Le seul problème était la jeune qui l'accompagnait. Elle ne pouvait pas se montrer sous son vrai jour devant quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Levana secoua la tête. Ses pensées étaient celles de son côté loup, il prenait le dessus. Mais il ne fallait pas. Elle était dans une bien fâcheuse posture, et face à un dilemme. D'un côté elle ne voulait pas tuer, se rendre esclave de son côté lycan, de l'autre elle allait peut-être y être obligée, elle ne pouvait décemment pas laisser mourir une pauvre innocente et elle-même. Que faire ?

La jeune inconnue se retourna pour s'excuser auprès de Levana. Cette dernière émit un mince sourire et lui lança un regard conciliant. Elle ne devrait pas s'en faire pour la lycanne, mais plutôt pour elle même. Cependant lorsque Levana croisa son regard d'un vert émeraude magnifique, celui-ci ne semblait pas le moins du monde apeuré. Au contraire, il était assuré.

Puis elle fit une chose à laquelle la jeune lycanne ne s'entendait pas du tout. Elle s'approcha de l'homme qui l'avait volée et lui redemanda une nouvelle fois sa bourse. Cette injonction n'eut pas plus d'effet que la première fois. L'homme se mit à rire de nouveau. Alors l'inconnue fit un pas, puis un autre, et lorsqu'elle fut assez proche, elle lui asséna une gifle d'une telle puissance que Levana, à l'ouïe sur-développé entendit les cervicales de l'homme craquer. Impossible. Comment avait-elle fait ça ? Quelle incroyable force ! Les cervicales de l'homme avaient bel et bien craqué avant qu'il ne tombe au sol. De fait, il était mort avant de toucher le pavé. Levna fronça les sourcils. La jeune femme n'était peut-être pas si innocente que ça. Cette dernière avait ramassé sa bourse et s'était retourné.

Derrière elle, les hommes se mirent à crier, ils étaient furieux qu'on est ainsi pu vaincre l'un des membres de leurs groupe, et ils ne comptaient pas se laisser faire, surtout par des femmes. Rien ne leurs avait parut suspect dans le fait que dans une simple gifle, une femme ai pût mettre à terre un homme. Si ces crétins avaient plus réfléchis, ils auraient fuis. Ils avançaient désormais vers les deux jeunes femmes qui s'était regroupé. Elles se regardèrent un instant, ni l'une ni l'autre ne pouvait lire dans leurs yeux un quelconque doute. Levana qui s'opposait farouchement à la violence, ne pouvait faire autrement ici, elle allait devoir se défendre, elle essayerait simplement de faire le moins mal possible. Mais il fallait tout de même qu'elle fasse attention, elle ne voulait pas se dévoiler à l'inconnue.

Une idée égoïste lui vint à l'esprit. Si elle laissait faire la jeune femme, elle verrai si oui ou non ses soupçons sont confirmés, et si oui, elle n'aurait peut-être pas besoin d'agir elle-même. Mais c'était une idée égoïste et si elle se trompait, elle mettait en danger la vie de la belle petite blonde.

Les hommes s'avançaient pas à pas, groupé. Puis petit à petit ils se dispersèrent pour mieux les encercler. Au plus ils avançaient, au plus Levana se laissait envahir par son côté sombre. Il était trop tard pour reculer. Un premier assaut eu lieu. Les hommes y allaient comme des bourrins. L'un d'eux tenta d'attraper le bras de Levana. Celle-ci se laissa faire puis le repoussa de l'autre main. L'homme tituba et tomba à la renverse, il l'a regarda d'un air ébahi et chargea de plus belle. Le combat était lancé.


[J'espère que ça te convient. =3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Jeu 5 Avr - 20:16

[Parfait Smile]

Les choses ne se déroulent pas toujours comme on le souhaite, Angélique avait imaginé sa journée au petit matin, une journée agréable sous un ciel grisonnant, le brouhaha des passants et des marchands dans la rue commerçante très animée. Elle aurait fait ses achats en gardant son sang-froid et sa bonté naturelle. Seulement c’est tout l’inverse qui se produit, la demoiselle était loin de son calme habituel et bien que ça la dégoute, elle a une envie irrésistible de massacrer ces hommes qui pensaient sûrement pouvoir l’écraser elle et la jeune femme en un claquement de doigts.

Si il y avait bien une chose qui la répugnait plus que sa forme lycan, qu’elle désignant souvent comme un monstre en elle, c’était bien la cruauté humaine, cette aisance pour faire du mal aux autres et ce sentiment jouissance qu’ils ressentent face au regarda apeuré de leurs victimes. Bref, tout ça pour dire qu’elle ne savait plus qui elle était, c’était la première fois qu’elle désirait solliciter sa force lycanne pour faire du mal à autrui. La situation ne sa calmait pas, au contraire, les hommes les encerclaient, on pouvait voir la détermination dans leur regard et cette étincelle meurtrière, que la demoiselle pensaient, réservé aux monstres.

Son regard se reposa sur la jeune femme près d’elle, celle-ci ne semblait pas du tout apeuré ce qui était surprenant vu l’évolution du problème mais elle comprit facilement que la demoiselle allait combattre à ses côtés, si on peut dire ça. A ce moment-là, deux choix se présentaient à elle, soit elle dévoilait sa véritable forme soit elle s’enfuyait. Le choix était évident étant donné qu’il était impossible pour elle de laisser l’inconnue seule face à cette bande de malotru. Il n’y avait donc plus qu’un seul problème, comment contrôler sa force afin de ne pas perdre complètement la tête ? C’était bien le plus difficile à gérer, puisqu’elle n’a jamais laissé le monstre sortir de son plein gré, en règle général c’était lui qui prenait le dessus chaque soir où la belle lune pointait le bout de son nez. Le temps ne jouait pas en sa faveur, chaque seconde qui passait les menait vers la confrontation finale, le premier coup fut annoncé par la jeune femme à ses côtés.

L’heure était venue. Rien en semblait effrayé les hommes qui les encerclaient pourtant ils auraient sûrement réagit autrement s’ils avaient su qu’ils venaient de se jeter dans la gueule du loup. Eux qui pensaient avoir trouvé une proie facile, eux qui pensaient pouvoir s’amuser à torturer deux innocents, eux qui ne connaissent la différence entre le bien et le mal, ils allaient apprendre à leur dépend qu’il ne fallait jamais se fier aux apparences.

La jeune femme reporta son attention en face d’elle, évitant de justesse un coup de poing puis un coup de pied… puis un autre qui lui arriva droit dans les côtes sans qu’elle puisse l’esquiver. Angélique rejeta toutes ses sages pensées, joignant ses mains glaciales entre elles comme pour faire une petite prière, c’est d’ailleurs ce qu’elle faisait. Même si elle ne pouvait plus se permettre d’allez dans des endroits pieux, elle croyait toujours… Lorsqu’elle se releva son regard passa d’un vert serein à un jaune lumineux. Est-ce qu’elle pouvait vraiment se transformé de son propre chef en lycan ? Elle le découvrait elle-même alors que son corps tout entier la faisait souffrir de par le grossissement de son ossature.

La demoiselle lança sa première attaque, mettant sa main derrière le cou d’un homme le forçant à venir explosant ses côtes contre son genou, un craquement sourd suivit d’un crachat sanguin annonçait la fin de cet homme. La jeune femme déglutit difficilement sa salive en réalisant qu’elle ressentait presque du plaisir à tuer même si ce ne sont que des voyous, elle commençait à se demander si ce sentiment l’habiterait aussi en tuant un simple humain sans mauvaise pensée. La roue avait tourné, même cette pensée ne pouvait pas l’arrêté. Les courageux qui se jetèrent sur elle, furent très facilement écrasé au sol ou contre le mur. La respiration haletante de la jeune femme la mena à prendre sa forme la plus monstrueuse, celle d’une lycanne assoiffé au regard pourtant si triste.

Puis dans un simple cri de négation la demoiselle retrouva sa forme en s’effondrant au sol, sans savoir s’il restait des adversaires, ses mains posées sur les pavés de la rue, elle fixait sa robe taché de sang… en si peu de temps, elle avait tué des personnes avec une telle facilité qu’elle en avait mal au cœur. Ce qui l’avait arrêté c’était le fait qu’elle avait apprécié de voir les visages de ces hommes déformé par la douleur. Angélique n’arrivait toujours pas à s’accepter… Lorsqu’elle releva les yeux, un de ces hommes étaient encore là tenant un poignard d’une taille modeste juste au dessus de sa tête… Il était prêt à l’enfoncer vers la jeune femme qui ne trouva rien de mieux à faire que de se cacher les yeux.
[Si ça ne va pas dis le moi ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Ven 6 Avr - 20:49

Le combat était engagé. Il fallait non seulement se défendre contre ses pauvres hommes stupides, mais aussi contre elles-même. Les deux femmes étaient lycanne, et il fallait faire la part des choses pour ne pas tomber du côté obscur. Juste assez de force pour les repousser, et pas trop pour ne pas se transformer. Equilibre difficile à trouver...

Mais elle n'avait pas le choix, c'était ça, ou laisser une innocente se faire agresser... Une innocente ? Elle venait de projeter un autre homme contre le mur lorsqu'elle vit les vêtements de l'inconnue se déchirer sous l'effet de sa masse gonflante. Levana ne reconnut que trop bien le phénomène qui se produisait sous ses yeux. Néanmoins elle en fut tout de même choquée, elle n'avait jamais vu quelqu'un se transformer et lorsqu'elle le faisait, elle ne pouvait que ressentir la douleur que la transformation lui infligeait. Jamais elle ne s'était imaginée que cela pouvait ressembler à ça. Les bandits commençaient eux-aussi à se demander ce qui pouvait bien se passer mais ils ne se démontèrent pas pour autant. L'un d'eux profita de la surprise de Levana pour l'attraper par derrière. La jeune femme se courba en avant et le jeta lourdement au sol. L'homme eut tout de même le temps de la blesser au bras.

Il ne restait plus grand chose des hommes qui les avaient agressée. La plupart était mort, les autres gisaient inconscient sur le sol. Un vrai champ de bataille. Levana en terminait juste avec un dernier vaurien lorsqu'elle vit la jeune femme revenir à la normale. En revanche ce qu'elle ne vit pas tout de suite, c'est l'homme au dessus d'elle qui tenait une lame. Il fallait agir vite. Elle frappa au visage celui qui la retenait puis attrapa son couteau. Elle le lança sur la main de l'attaquant de la jeune lycanne qui se protégeait de son bras. L'homme hurla et lâcha sa lame. Levana s'approcha de lui et l’assomma pour le faire taire.

Elle s'accroupit ensuite vers la lycanne affaiblie et la prit par les épaules.

"Est ce que ça va ?"

Elle regarda autour d'elle, il ne faisait pas bon traîner ici. Elle enleva sa veste et la passa sur les épaules de la demoiselle pour tenter de cacher ses vêtements déchirés. Puis elle passa un de ses bras autour de ses épaules pour l'aider à se relever et à marcher.

"Il ne vaut mieux pas rester ici. Je vous emmène dans mon magasin il n'est pas très loin."

Levana l'emmena rapidement hors de cette ruelle ou s'était tenue un combat pour le moins sanglant. Ces hommes avaient été stupide de penser qu'ils pouvaient s'en sortir. Ils auraient du fuir. Ils n'avaient même pas compris la gravité de la situation, même lorsque la jeune femme s'était transformée. Purement stupide. Tant pis pour eux, ils l'ont cherchés.

Levana était épuisée, mais elle parvint à arriver jusqu'à sa boutique avec l'inconnue.


[Un peu court désolée ^^'
Et je vais être absente pendant les vacances, donc je ne pourrai plus répondre.^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Mer 18 Avr - 16:49

Elle se faisait horreur, comment est-ce qu’elle avait pu tuer toutes ces personnes ? Mais surtout pourquoi elle en avait ressenti autant le plaisir, rien que le son de leurs os qui se brisaient l’avait rendu euphorique. La demoiselle était terrorisée, au point qu’elle suivit la jeune femme sans un mort, se laissant juste guider en haïssant la personne qu’elle était. Pourtant si elle avait été moins égoïste, elle aurait pu voir qu’elle n’était pas seule et que la jeune femme qui l’a aidé c’était aussi battu vaillamment à ses côtés sans difficultés, ce qui aurait pu la conduire à soupçonner qu’elle n’était pas humaine. Malheureusement, elle était bien trop inconsciente pour se rendre compte de ça. D’ailleurs au moment où la jeune femme la sauva d’un coup qui aurait pu lui être fatal, elle l’avait juste regardé de ses grands yeux verts qui semblaient porter toute la misère du monde alors que c’était loin d’être le cas.

Lorsqu’elle commença à reporter son attention sur ce qui se passait autour d’elle, elle était assise dans une bâtisse qui lui était inconnu, les mains encore tremblante, une veste sur ces fines épaules cachait le sang et ces vêtements déchirés. Angélique leva enfin son regard vers la demoiselle, retrouvant un peu de chaleur dans son cœur juste parce qu’elle n’était pas seule. Cette simple chose lui permettait de chasse ces idées noires. Pourtant, elle fut rattraper par les derniers évènements, oui elle avait dévoilé sa vrai forme à cette jeune femme alors comment pouvait elle l’aider à présente. Une personne normale l’aurait sûrement abandonné… Enfin, il valait mieux ne pas s’attarder sur les détails aussi étrange soit-il.

Cette-fois-ci elles étaient hors de danger dans le commerce de la jeune femme, loin des regards indiscret. Angélique enleva la veste de la jeune femme de ses épaules, malheureusement elle était couverte de sang par endroit. Enfin ce n’était rien comparé à ses vêtements. La demoiselle semblait très gênée de rendre une veste dans un tel état même si c’était inévitable vu la quantité de sang qui avait éclaboussé sur elle lors de la confrontation. Il y avait autre chose qui la dérangeait, elles venaient de partager un moment assez complice étant donné qu’elles avaient combattu côte à côte mais l’une et l’autre ne se connaissait pas, la moindre des politesses aurait été de se présenter dès le départ mais dans le feu de l’action cela avait semblé inutile et même déplacé. La jeune femme décida tout de même de se rattraper maintenant que la situation était plus propice.

« Je crois que je devrais au moins me présenter, je me nomme Angélique Des Lys. Je vous suis très reconnaissante pour votre aide, vous avez fait preuve d’une grande habilité dans ce combat mais également d’un grand cœur pour m’emmener jusqu’ici après m’avoir vu sous ma repoussante apparence… »

Elle tendit la veste à la jeune femme en gardant un regard désolé de par son état, il aurait sûrement été possible de le nettoyer mais elle n’y pensait tout simplement pas puisque c’est bien l’une des tâches dont elle ne se charge jamais chez elle. D’ailleurs elle avait pris l’habitude bruler tous ces vêtements étant donné qu’elle les retrouvait fréquemment déchiré ou recouvert de sang. Le fait d’être une lycan pesait lourd dans son budget cependant l’autre option aurait été de faire confiance à ces domestiques pour garder ce secret, c’était bien évidemment hors de question. D’ailleurs son désir de cacher ce qu’elle est, était toujours d’actualité… C’est pour ça que lorsqu’elle tendit la veste à la jeune femme, elle lui demanda encore une chose…

« Je suis navrée de vous la rendre dans cet état… Je ferais en sorte de prendre un chemin isolé pour ne pas éveiller les soupçons, je m’en voudrais de ne pas pouvoir vous rendre votre veste. J’ai également une faveur à vous demander… Pouvez-vous me promettre de garder ce que vous avez vu secret, je ne veux pas qu’on connaisse cette partie de moi… ce monstre. »

Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   Mer 25 Avr - 12:52

Levana fit s'asseoir la jeune femme, toujours pas remise de sa transformation. Elle l'observa un instant puis alla dans la cuisine chercher un verre d'eau. Toute cette histoire ... Semblait extra-ordinaire. Rencontrer une lycanne, tout comme elle, c'était la première fois ! Mais elle ne savais pas si elle devait s'en réjouir, ou plutôt faire attention à ce que tout cela pourrait amener. Malgré tout, elle ne pouvait s'empêcher de trouver la jeune femme sympathique. Elle comprenait sa douleur, elle savait ce qui lui était arrivé et à quel point il est difficile d'encaisser le choc... Elle avait envie de la soutenir, de lui dire qu'elle même passait bien trop souvent par là. De lui avouer sa vraie nature. Mais était-ce une bonne idée ?

Elle revint donc le verre d'eau à la main et le posa sur la table. L'inconnue recouvrait peu à peu ces esprits. Levana allait entamer la conversation mais elle fut plus rapide. Elle se présenta et Levana ne put s'empêcher de sourire lorsqu'elle parla de son côté malfaisant. C'était tellement ironique !

"Ne vous en faites pas pour cela..."


Elle hésita. Lui dire ? Lui cacher ? Elle ne put se résoudre à lui révéler sa véritable identité maintenant...

"Je m'appelle Levana Storm. Et je vous en prie ne me remercier pas ... "

Elle ne fit aucun commentaire sur son apparence. Qu'avait elle à dire de toute façon, puisqu'elle même l'arborait lors de nuits de pleines lunes ?

"Oh, ne vous en faites pas pour ça ! dit-elle en reprenant sa veste en main. Je la laverai. Et pour ce qui est de votre secret, soyez sur qu'il ne sortira jamais de cette pièce, je vous en donne ma parole."

Levana était la plus sérieuse du monde en disant cela. Jamais elle n'irai répéter ça à qui que ce soit, et elle le fit sentir dans son regard. Après cette promesse, Levana jeta sa veste un peu plus loin dans la pièce, elle tenterai de le laver mais doutait que toute les tâches s'en aille. Une belle veste de perdue, mais ça ne faisait rien, elle en referai une. Elle prit ensuite le verre d'eau et le lui tendit.

"Vous voulez un peu d'eau ? Quelque chose à manger ?"

Levana se demanda ce qu'elle avait à manger dans ses placards. Elle n'avait jamais grand chose, mais il lui sembla pourtant avoir un peu de pain. Et peut-être quelques légumes aussi, qu'on lui avait gracieusement offert en plus de la rémunération, pour un ensemble robe, veste et chapeau.

Elle posa son regard sur la robe d'Angélique, par pur réflexe. En dépit du fait qu'elle soit toute tâchée et déchirée, la robe devait être jolie, mais restait basique au goût de Levana. De toute façon cette robe ne sortirai sûrement pas d'ici. La couturière allait devoir lui prêter une robe pour qu'elle puisse rentrer chez elle dans un état moins ... Négligé. Elle réfléchissait déjà à laquelle elle pourrait lui donner. Taille, couleur, forme, une s'imposa d'elle-même dans sa tête. Mais déjà, il fallait laisser le temps à la jeune femme de se reprendre complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mal n'est pas forcément un loup [PV Levana Storm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...
» Les Ev's / Les IV's ou DV's
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Amoureux ne veut pas forcément dire sages ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~-