Partagez | .
 

 Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]   Mer 7 Déc - 20:46

Ce soir la chouette chantait, ce soir le silence était de maître. Elizabeth n'était pas comme souvent à château, en train de se balader tranquillement dans les jardins ou encore en compagnie de diverses personnes de la haute société. Parler, se raconter les ragots, voilà la principales activité des gens de la noblesse entre eux. Cela pouvait se montrer de temps à autre fort divertissant, mais souvent rien de bien intéressant était raconté. Qu'est se qui pouvait encore étonné un vampire de deux siècles maintenant.. ? Elle avait vu tant de chose s'écouler, trop de choses défiler. Ce soir, la belle Demoiselle voulait tuer le temps autrement, après tout, c'est tout se qu'elle pouvait faire maintenant. Le temps n'avait plus de limite, il ne servait qu'à être tué pour passer. Mais pour quoi au final.. ? Très bonne question, et à dire vrai, cela faisait déjà bien longtemps qu'elle avait arrêté de se la poser. La nuit venait à peine de commencer, elle avait largement le temps devant elle, le soleil n'était pas près de se montrer encore. Oh.. son programme n'était pas vraiment chargé, mais disons nous qu'il pouvait être un peu spécial. En effet, elle avait dans l'idée de passer une bonne partie de la nuit au cimetière. Pourquoi le cimetière ? Que pouvait-elle y faire là bas ? Il est vrai.. qu'elle n'avait pas vraiment de raison de s'y trouver. Sa place ne serrai jamais ici, elle n'aurait pas le privilège de s'endormir sous terre comme la plupart des humains. Bon nombre d'entre eux serraient ravis d'être libéré de ce poids. Avoir la mort qui peut s’emparer de vous à tout moment, effrayant non ? Et bien.. la mort devait l'avoir prise depuis bien longtemps. La logique de la vie ne devrait pas laisser une si jeune Demoiselle.. jeune. Elle ne devrait pas la laisser vivre deux siècles déjà comme ça. Et pourtant, les faits étaient là. Toute sa famille était déjà six pied sous terre depuis longtemps, mais elle était encore debout.

Ne désirant pas paraître étrange aux yeux des humains, elle était sortie à pied. Il faut dire que.. demander d'être conduite au cimetière à cette heure-ci, avouez que ce n'est pas ce qu'il y a de plus banal. Ainsi, toute vêtu de noir, un longue robe, une pair de gant de velour, un superbe chapeau ainsi qu'une ombrelle de la même couleur sombre. Pourquoi faire une ombrelle alors qu'elle ne sortait que de nuit.. cela faisait partit des mystérieux gouts de la belle. Vêtu ainsi comme une Demoiselle en deuil, elle avançait d'un pas régulier sur les pavés. La nuit était belle, elle était clair, laissant la lune briller dans le ciel noir. Une pleine lune.. une belle pleine lune. Il ne faisait pas spécialement frais, en fait elle trouvait qu'il faisait même plutôt bon. Et par dessus tout, elle était au calme, loin de ce monde qu'est l'aristocratie. Elle ne croisait personne, pas le moindre enfant qui désobéissait à ses parents pour jouer plus longtemps, pas le moindre commerçant fermant un peu tardivement son magasin, ni même un humain aux intentions assez peu sympathiques. De toute façon.. qu'avait-elle vraiment à craindre ? Elle ne craignait plus la mort et ce depuis longtemps. Encore faudrait-il que celle ci puisse la prendre. Finalement, elle arriva enfin à sa destination, le cimetière. C'était un silence de mort qui régnait, c'était le cas de le dire. Seuls quelques habitant nocturnes montraient des signes de vie. Sans prêter la moindre attentions aux premières tombes, Elizabeth s'enfonça d'avantage en ce lugubre lieux.

L'herbe étouffait ses pas, tel un ombre, elle progressait en silence. Elle savait où elle allait, malgré la pénombre. Pour Elizabeth, la nuit est comme pour un humain le jour, la lune brille autant que le soleil, en revanche ses rayons ne peuvent la brûler. Au plus loin dans le cimetière, là où les tombes abandonnée depuis longtemps y sont en grand nombre. Le nombre de pierre tombal restait impressionnant, tant de vie partent sous terre alors que tant d'autres voient le jour. Il y a bien longtemps, pour ne pas dire très longtemps. Elizabeth était debout ici même, la tombe de ses parents fraichement creusé venait de se refermer, emportant avec elle les deux corps. Cette nuit là.. elle n'avait pas versée une larme. Elle avait été vidé de toutes ses larmes le jours où elle est devenue une enfant de la nuit. Pourtant ses parents étaient sa seule famille... Mais c'était il y a bien longtemps tout ça.. mais elle n'avait pas changé d'un pouce, et sa mémoire n'avait pas rayé cet événement. Pensive, elle restait ainsi à regarder dans le vide. En deux siècles les tombes avaient eu le temps de disparaître, les corps réduits à l'état de poussière. Dire qu'elle devrait être dans le même actuellement. Mais non, elle était mort, mais pas de la même manière. Cette vie éternel était telle un cadeau ou alors un poison ? Ne voulant plus se torturer l'esprit depuis longtemps, elle apprit à faire avec.

Serrant d'avantage son ombrelle contre elle, Elizabeth ferma un instant les yeux. Ce calme, ces morts, c'était si reposant. Qu'auraient dit ses parents s'ils savaient se qu'elle était devenu.. ? Bonne question, mais ça.. elle ne le saura jamais. Rouvrant les yeux, elle leva les yeux vers la pleine lune. De temps à autre, elle aimait venir au cimetière comme pour se sentir plus proche de ses parents. Et leur raconter par la pensée sa vie.. l'air impassible elle restait silencieuse. Qui d'autre viendrait dans un cimetière à cette heure-ci.. ? Personne bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]   Ven 9 Déc - 20:34

C’était une paisible nuit, une nuit de pleine lune, une nuit comme Martin ne les aimait guère, cette lumière, bien que faiblarde, était de trop pour y chasser quelqu’un, enfin c’était toujours possible mais les risque y était plus grand de se faire voir ou repérer. Ces nuits là il préférait donc se balader tranquillement, ayant pris ses précaution, s’étant rassasié les jours précédent afin de ne pas avoir de soif soudaine pendant cette promenade. Il aimait bien allait au cimetière car ce lieux était comment dire, il était spécial pour Martin, non pas de part sa nature mais de part l’utilité d’un tel endroit pour les humains. Laissez moi vous expliquer un peu sa pensée : Martin ne comprenait pas les humains et leur désire de se rendre dans ses lieux remplit de tristesse, de chagrin, de peine, a quoi bon se remémorait ce qui fait mal ? C’était stupide a ses yeux de vouloir se rappeler tant de souffrance, il se disait toujours que si il avait été humain un jour il aurait préfère être brulé pour que l’on se souvienne seulement de lui par occasion, qu’il n’est pas à infliger tout les ans une tel peine a ses proche. Il trouvait cela presque égoïste de la part des morts d’obliger les vivants à aller les voir, ré-ouvrir la blessure simplement pour se dire qu’ils étaient importants. En suivant le résonnement humain il ne comprenait donc pas pourquoi il ne mettait pas un mémorial aux nouveau nés, âpres tout c’est bien plus important une personne qui vient à naitre que la personne qui lui laisse la place. C’est comme regardé derrière plutôt que devant soit, on tombe forcement sur un mur un jour ou l’autre. Il faut vivre le présent tout en guettant l’horizon et laisser le passé derrière nous. Il ne s’agissait pas de l’oublier, loin de là, simplement s’en souvenir tout en avançant.

Enfin voilà, c’était une des nombreuses questions qui restait obscure aux yeux de Mr Vanderkan, qui faisait des humains une race difficile a comprendre ou bête peut être. Il ne savait pas vraiment, contrairement a beaucoup de ses congénères il était née vampire, il n’avait jamais connu le fait d’être humain. Dans un sens il regrettait, simplement par curiosité, d’un autre il préférait être née ainsi, il était de sang pure, qui plus est issu d’une des plus puissantes familles de vampire existante, les Vanderkan. Rien que par leur nom, il effrayait que ce soit les mortels ou même les immortels, de fait de leur lignée pur, leur caractéristique était plus développé, plus forte que ce qui était mordue. Les mordues était même considérait comme faible, comme des serviteurs pour sa famille.

A présent vous me demanderez surement pourquoi Martin se rendait-il dans un cimetière alors qu’il trouvait cela inutile pour les humains et encore plus pour lui, eh bien simplement pour le calme, la sérénité et observait ses gens attristé devant une pierre, quel comble tout de même de se retrouver a pleurer devant une vulgaire pierre, pourquoi pas un arbre ? Que de sottise a ses yeux, quand l’on sait que ceux qu’il vienne « voir » au sens figuré évidemment sont déjà réduit a l’état de débris, mangé par les êtres vivants présent dans le sol. Il aimait s’assoir sur un banc et simplement réfléchir, laisser ses idées vagué ou bon leur semblaient intéressant d’aller.

Il était donc partit, vêtu d’une longue robe noir, munit d’un capuchon masquant son visage. Il avait traversait son domaine puis un foret a vive allure, prenant plaisir cette vitesse tout en évitant les obstacles. Il était arrive par le coté oublié du cimetière, l’endroit ou personne, même humain, ne se rendait simplement par le fait qu’il n’y avait que des gens dont les tombe avait était abandonné a leur sort, dont la famille n’allait plus leur rendre visite pour de multiples raisons. Il était cependant resté en retrait ayant aperçu une ombre dans le cimetière, se positionnant là ou il désirait se rendre. Etait-ce une de ses personnes qui se rendait ici pour honorer un défunt ou bien simplement quelqu’un désirant de la sérénité ? La curiosité l’envahit, il resta observer un moment cette personne avant de l’approcher quand cette dernière leva les yeux au ciel. Il se plaça discrètement a coté d’elle, voulant créer un effet de surprise quand cette dernière s’apercevrait de sa présence. Personne ne se trouvait autour d’eux, presque normal a cette heure si, du moins il n’avait vu personne d’autre laissant ainsi place a une idée meurtrière traversant ses pensées …

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]   Sam 10 Déc - 13:03

Perdu dans ses pensées la Demoiselle ne bougeait pas d'un cil. De toute façon qui viendrait la déranger en un tel lieu ? Qui plus est une Demoiselle qui pouvait paraître en deuil, toute vêtu de noir cela pouvait prêter à confusion. Mais ce n'était pas du tout le cas. Quel deuil pourrait-elle faire ? Voilà bien longtemps que plus personne n'avait été enterré sous le nom de Livingston... Sa vie d'autrefois peut être ? Mais non plus.. voilà bien longtemps que celle-ci l'avait mise de côté. Le noir était juste ces goûts, elle aimait cette couleur sombre qui se mariait parfaitement à la nuit. Cela pouvait semblait paraître étrange aux yeux des humains. La faisait soit passé pour une femme en deuil, soit pour une original de par ses gouts vestimentaire. Ah.. si seulement ils savaient, peut être trouveraient-ils ses gouts moins étranges. Un vent léger se leva, soulevant ses cheveux rouges au grès de celui-ci. Faisant légèrement tourner son ombrelle de gauche à droite avec le bout de ses doigts, Elizabeth restait ainsi en silence le regard perdu dans le vide. Puis.. levant ses yeux émeraudes vers la lune qui était si blanche ce soir elle respira l'air frais qui s'engouffrait en elle. Ce n'était pas grand-chose mais.. cela faisait du bien tout de même. Mais cette prise fraiche apportait avec elle autre chose qu'un bien être, une odeur étrange qui était mêlé avec celle du sang. Enfin.. légèrement. Elle avait l'impression de connaître ce genre d'odeur et pourtant celle-ci lui semblait en même temps différente... Elle n'était donc pas seule dans ce cimetière... ?

Bon voyons, quel autre être pouvait se trouver dans un tel endroit à cette heure-ci. Qui plus est dans une partie du cimetière les trois quart du temps abandonné des humains, cela ne pouvait donc pas être un humain ? La Demoiselle trouvait le fait que cette possibilité soit si vite écartée fort dommage, elle n'était jamais contre une proie facile qui se présentait d'elle-même. C'était encore mieux que de se faire servir sur un plateau en argent dans ce cas. Mais bon.. tant pis.. ? Un autre Vampire ? Un Lycan ? La deuxième fut bien vite écarté, l'aura que ceux-ci peuvent dégager est bien plus sauvage, voir bestiale. Et puis.. non cette odeur la poussait plus à croire qu'un autre Vampire était dans les parage. Et pourtant.. cette odeur avait quelque chose qui restait étrangement malgré sa familiarité. Toujours aussi calmement, la Demoiselle se retourna légèrement. Vampire ou non, il fallait se méfier de certains d'entre eux. C'était un peu comme les humains, certains d'entre eux ont un léger problème dans leur tête dirons nous, les poussant à réduire à l'état de charpie les personne de leur propre race. Des enfant de la nuit pouvaient être tout autant dérangés.. même si tuer l'un des leur était une toute autre affaire. N'éprouvant nullement la peur, elle attendait un instant. Depuis tout ce temps, voilà un moment qu'elle n'avait plus peur de la mort. Non qu'elle voulait mourir, mais en un sens elle pensait avoir fait en quelque sorte son temps. Qu'elle meurt voudrait dire que la logique des choses aurai repris le dessus. Mais ne parlons pas d'un destin funeste qu'elle ne désirait cependant nullement, la vie est bien souvent une chose que tout être aime s'y accrocher.

Finalement, elle prit la parole de sa voix douce et cristalline. Dire que sa voix n'était pas agréable à entendre serai mentir, n'ouvrant souvent la bouche que si celle-ci jugeait cela nécessaire, c'était toujours ainsi. Des paroles calmes et mesuré, voilà ce qui en ressortait. Mais voilà bien un atout souvent possédé par les membres de sa race ayant une certaine noblesse.

– Moi qui pensais être seule dans un tel lieux..~

Surprise, elle ne l'était qu'à moitié pour tout dire. Elle ne pensait pas faire une rencontre maintenant, et encore moins ici. Elle avait juste à côté d'elle une silhouette sombre, du moins c'était tout ce qu'elle pouvait en ressortir. Aussi bonne que sa vue puisse être elle n'était pas en mesure de parfaitement percevoir la personne en face d'elle. Quel étrange accoutrement, tout aussi original qu'elle peut être ? Elle ne connaissait pas ses intention, ni qui il pouvait être. Peur.. peut être qu'elle devrait avoir un tel ressenti et pourtant... Coeur de glace la Demoiselle n'était plus effrayé par grand chose dans ce bas monde. Et pourtant.. peut être avait-elle effectivement quelque chose à craindre de cet inconnu. Seul lui sait quelles sont ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]   Mer 14 Déc - 16:37

Martin aimait jouer, il aimait surprendre également, ses deux éléments été réuni ici, aux cotés de cette personne dont il ne connaissait pas encore ni le prénom ni même sa nature. Sa curiosité s’éveilla un peu plus quand cette dernière ouvrit la bouche, laissant quelque note s’échapper pour former un langage qu’il pouvait comprendre. Elle n’avait pas l’air surprise, du moins pas autant qu’elle aurait du, ni même effrayé, ou alors elle le masquait bien. Ceci l’intrigua davantage, une personne humaine, normal, aurait du être surprise, apeuré dans la nuit, seul sans défense, même un homme aurait eut un mouvement d’éloignement. Cependant tout ceci ne fie qu’aiguiser encore un peu plus son envie de s’amuser, un petit sourire s’esquissa sur le coin de ses lèvres confirmant cette tendance. Il releva la tète, laissant apparaitre ses yeux couleur rouge sang, se tournant par la même occasion vers sa partenaire de jeu afin de la découvrir. Elle avait l’air enclin à démarrer une conversation, rien de mieux pour en apprendre sur elle. Il ouvrit sa bouche et d’une voix rauque il lui répondit

« Il ne faut pas penser mais agir. Penser ne sert qu’à perdre du temps si précieux pour les humains »

Il précisait bien pour les humains, ne considérant pas que ses congénères avait un temps précieux puisque qu’illimité a quelque exception prés. Cela ne voulait pas dire pour autant qu’il avait de la chance ou que c’était mieux. Au contraire il n’avait pas ou plus pour les mordus la notion de l’importance du temps, de sa richesse, c’était quelque chose que Mr Vanderkan ne se rendait pas compte, cela lui était futile, lui qui en disposait a sa guise, il n’était pas né avec un compte a rebours sur sa tête comme tout ses humains. Passer sa vie a courir, essayer de distancer la mort, tenter de se subjuguer a ce destin tragique, tel était la vision qu’il avait des humains, une espèce constamment effrayé par sa fin, pour qui chaque jour, chaque heure, chaque seconde qui passe est une de perdu. Alors autant qu’il en profite au lieu de se taper les uns sur les autres pour un bout de terrain ou une vulgaire pièce de ferraille auxquelles il donne plus de valeur que leur propre vie …

Qu’allait-il faire de cette... demoiselle, du moins c’est ce qu’il en deduisait par rapport a sa voix douce, la marge d’erreur était minime cette fois. Sa voix était celle d’une jeune demoiselle, toujours a sa déduction, une aubaine si cela se révélait exacte, ses papille était en éveil, il ne devait pas chasser ce soir, pourtant l’opportunité était trop grande, personne n’avait l’air de se trouver autour d’eux même dans le cimetière plus largement. Il ne refuserait pas un sang encore bien chaud et si délicieux, seulement une chose clochait. Il ne sentait pas son odeur, du moins ce n’était pas l’odeur d’une humaine ni d’un humain plus généralement, il connaissait cette odeur et cela ne le contentait pas. Si il ne se trompait pas c’était celle d’une mordue, une humaine transformée en vampire, bien plus faible que lui de ce fait mais plus dangereuse car ses dernières n’avait pas de contrôle réel de leur soif, il n’avait pas appris à le faire, ils étaient bien moins prudent et plus hâtif, ce qui les conduisaient souvent a leur perte. Il ne la craignait pas cependant il était déçu de ne pas pouvoir s’en délecter, leur sang était trop impure, presque imbuvable du fait de leur transformation. Par contre il allait pouvoir s’amusait davantage, il avait même un rôle pour elle, si elle l’acceptait, quoique elle n’aurait pas le choix mais cela restait implicite.

La soirée s’annonçait plus amusant qu’elle n’en avait eut l’air. Certain pourrait parler de destin, de coïncidence, d’autre se simplifierais l’existence en profitant de ce qui se présenter a eux sans penser au pourquoi du comment. Penser fait passer les gens à coté du présent, ils en oublient même de vivre simplement sans se poser de question, vivre au jour le jour sans se préoccuper du lendemain, tel était la vie qu’il avait adopté, du moins en partit car Martin était quelqu’un de très calculateur, il aimait prévoir pour ne pas se faire surprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]   Mar 20 Déc - 20:16

Tout en continuant de jouer du bout des doigts avec son ombrelle noire, le Demoiselle attendait une réaction de la part de cet inconnu qui venait de se venir. Ce qu'il pouvait bien faire dans un tel lieu, qu'importait au fond, est ce que cela allait lui changer quelque chose à son existence ? Non.. bien sûr. Et puis, elle-même n'avait pas de réels raisons de sa présence dans un cimetière. Bien qu'elle ait été humaine, étant une mordu, le temps s'était écoulé bien trop vite. C'est cela elle n'avait strictement rien à faire ici, mais alors lui ? Que faisait-il dans ce lieu ? Tant de questions qui pouvaient venir dans son esprit. Oh.. bien sûr qu'elle se les posait, mais elle n'allait pas pour autant l'accabler de tant de question. L'odeur qu'il dégageait, cette sensation qu'Elizabeth pouvait ressentir, elle était incapable de le décrire. Elle savait qu'elle n'avait pas affaire à un humain mais bel et bien quelqu'un de la même race qu'elle. Soit un enfant de la lune. Mais son odeur, elle était différente de celle qu'elle devait certainement dégager. Dans sa longue existence elle avait pu croiser un bon nombre des siens. Des rencontres passagères, n'ayant aucune répercussion dans sa vie. En deux siècles tant de choses peuvent arriver, mais également tant de choses futiles... Des Mordu, des nobles, des gens du peuples, même des infants. Il y avait de tout dans son monde, exactement comme pour celui des humains. Mais lui c'était différent. Au cours de ses deux siècles d'existence elle ne se souvenait pas avoir déjà sentit ceci. Elle regardait en premier lieux la silhouette, étant dissimulé par ses habits. Puis, finalement l'inconnu se dévoila sous les doux rayons de la lune, montrant de lui un superbe visage d'un jeune homme pourvu de deux rubis en guise d’yeux. Son appartenance aux enfants de la nuit était une évidence, maintenant que ses pupilles étaient visible cette déduction était d'autant plus évidente désormais...

Il prit la parole d'une voix rauque, se contentant en fait de répondre à la remarque laissé par la Demoiselle quelques minutes plus tôt. Les humains.. il ignorait donc sa véritable nature, et comptait faire de la Demoiselle un potentiel diner.. ? Non, il ne devait pas être aussi idiot, quel Vampire irait confondre un Mordu d'un Humain. À quoi jouait-il donc ? Un caractère joueur et manipulateur ? Au fond, tous les Vampire d'un certain âge le deviennent un peu. Lasser de la vie, s'amuser par tous les moyens possibles, voilà la raison de vie des vampires. Se délecter du sang de ses victimes pour survivre et faire passer le temps. Du moins, c'était le point de vu d'Elizabeth... Faire passer le temps.. ? Mais le faire passer jusqu'à quand ? Qu'est ce qui les attendait au bout. Une existence qui pouvait être une véritable torture mentale, voilà pourquoi certains Mordu ne survivaient pas à leur transformation, où ne survivent pas au bout d'un siècle d'existence. Voir toute une vie disparaître alors que vous êtes encore vivant. Une bien dure épreuve.. chose qu'elle n'avait pas connu, puisque tout lui avait été arraché dans la même nuit. Enfin bref, nous nous égarons, revenons à cet homme bien étrange.

Elle le regarda un instant en silence, laissant ses pupilles émeraudes glisser discrètement sur son visage. Elle n'arrivait pas à le cerner, il faut dire que les humains à côtés passent pour des livres ouverts. Arrêtant son jeu avec son ombrelle, elle tourna légèrement la tête vers la lune. Les yeux brillant et la peau scintillant d'un éclat pâle, l'air calme elle prit la parole. La voix toujours aussi douce et neutre. Elle ne savait pas à qui elle avait affaires, cela la travaillait bien sûr, mais elle se le cachait bien. Montrer une hésitation ou le doute n'était pas son genre. Deux siècles à avoir fermé son cœur à tout, ce n'était tout de même pas rien, même si cela pouvait paraître dérisoire aux yeux de bien d'autres personnes.

– Une perte de temps. Si seulement celui-ci pouvait réellement être perdu... Rien ne sert de vouloir le gagner, rien ne nous attend au bout.

Elle venait de sans vraiment s'en rendre compte partagé son point de vue sur la vie de Vampire. Vie qui doit être vécu si l'on a la force de le faire, vie longue qui peut paraître même trop longue parfois. Pourquoi de tels êtres étaient sur Terre au fond ? Elle n'ignorait pas l'existence de Vampire de Sang Pur Fondateur de la ligné, mais ce n'était presque qu'une légende pour elle. Jamais elle n'en avait croisé dans sa vie d'immortelle. Et sa vie humaine quant à elle, c'était bien trop loin et flou pour elle. Ou plutôt, c'était une partie d'elle même qu'elle avait gelée avec son cœur, de manière à ne pas souffrir... Détournant son regard de la lune, elle fixa légèrement l'inconnu qui était à côté d'elle. Une réaction de sa part peut-être.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cimetière : Lieu de rencontre.~ [Pv: Martin Vanderkan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [lieu] Le cimetière et la Morgue
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Cimetière de Konoha
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» [Cimetière] Funéraille d'aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~-