Partagez | .
 

 Elizabeth Livingston [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Elizabeth Livingston [terminée]   Mer 26 Oct - 13:45

NOM PRENOM




avatar de la galerie
    IDENTITÉ :


    Vampire
    Nom : Livingston.
    Prénom: Elizabeth.
    Age Apparent: Le temps s'est arrêté pour elle à l'âge de 18ans.
    Age Réel : 200ans.
    Sang-Pur/Mordu/Infant : Mordu
    Date et Lieu de Naissance : Elle est née un soir d'hiver, dans un grand manoir Anglais aux alentours de Londres.
    Orientation Sexuelle : La jeune Demoiselle préfère la présence de la gente masculine.
    Nationalité: Anglaise.
    Groupe : Vampire
    Classe Sociale: J'aimerais faire partie de la noblesse, si cela n'est pas trop demandé. Après je vous laisse juger..




Description Physique :

Oh petite poupée de porcelaine, comme tu as grandis. Petite fille devient grande, l'innocence du visage enfantin laissent place à un visage de femme. Exprimant la beauté et le désir. L'apparence d'une noble est une chose bien importante aux yeux de la société. Il n'est pas question pour une demoiselle de se négliger et de ne pas mettre en valeur ses atouts physique. Or, ce qui est souvent oublié, c'est que la beauté est aussi une question de goût de chacun. Il faut de tout pour faire un monde...

Petite fille comblée, tant par son environnement que par la nature. Dire que la jeune enfant n'était pas mignonne serai mentir. Elle qui était si mignonne et innocente, voilà maintenant qu'elle fait place à une belle femme. N'étant pas très grande, la jeune demoiselle ne dépasse pas les un mètres soixante-cinq, pour être précis elle fait un mètre soixante-trois. Peut-être aurai-t-elle pu grandir d'avantage si le temps avait pu faire son effet sur elle, mais la voilà coincée à cette taille. Une peau plutôt clair autrefois, elle ne prenait pas vraiment de couleur même en été, désormais son teint est devenu blanchâtre, n'étant jamais exposé aux doux rayons du soleil pourtant si chaud. Petits yeux fin, autrefois pleins de vie devenue terne au fils des siècles. D'un vert clair, ses yeux son immobiles, seule marque peut-être de l'âge sur ce visage de porcelaine. Un petit nez de taille respectable pour être en harmonie avec le reste, la bouche fine de la demoiselle est souvent légèrement rosâtre. Du maquillage.. ? Ou encore une couleurs que sa peau a prise à force de se délecter du sang de ses victimes.. ? Nous pouvons dire que c'est un peu des deux. De ce visage lisse, sans imperfection, un maquillage fin et léger et posé sur celui-ci. Une petite touche sur les lèvres, habiller légèrement les contours de yeux. De quoi faire ressortir d'avantage la beauté mystique et envoutante de ce visage si jeune et pourtant si calme. Le temps ne marque pas physiquement certes, mais l'attitude de la personne en revanche l'est... Beau visage à demi caché par une longue mèche et entouré par une cascade rouge. Comme si le sang de ses victimes tombait constamment sur ses épaules. Mais ce ne sont là que de beaux cheveux rouges hérités dès les naissances. De légère ondulation pour donner d'avantage de mouvement, il arrive qu'ils soient de temps à autre relevés, afin de dégager la superbe et fine nuque blanche. Cette couleur.. un signe du destin ? Peut-être...

De corpulence plutôt fine, la demoiselle ne fais pas dans l'excès, la taille déjà fine de nature, elle l'est encore plus lorsque celle-ci est étouffé par les corsets. Tout est de finesse chez elle, allant de son visage à ses jambes. Belles jambes constamment caché par de somptueuses robes longues. Quant à sa poitrine, voilà un atout plutôt raisonnable chez elle, rien de bien encombrant non, mais de taille bien assez respectable pour attirer assez aisément les hommes à elle.

Se vêtir, la garde-robe peut être variée, mais tous ses vêtements ont une certaine ressemblance. Sont « style » dirions-nous ? Les couleurs de robe oscillent du rouge au noir. Que de couleurs sombres, s'harmoniser avec cet environnement qu'est la nuit. Pouvant aller à la robe rouge bien encombrante obligeant le port de corset, à la robe plus légère noir permettant des mouvements plus libres. Le tout est de s'adapter à l'occasion. Jouer sur l'élégance ou sur la provocation comme lors de la chasse. Il y a là tant de manière de varier. Cependant, nous pouvons affirmer sans craindre de se tromper qu'Elizabeth a pour habitude de porter de superbe chaussure à talons. De tailles raisonnables bien sûr. De quoi rajouter quelques centimètres aisément, mais permettre un déplacement aisé tant pour la danse que pour la marche. Les cheveux parfois légèrement dégagé avec un bandeau de la même couleur que le reste des vêtements, la mèche sur son visage en revanche ne bouge jamais. Permettant de garder une part de mystère. Si la Lady préfère porter des robes assez peu décoré, il n'est pas rare de voir un petit chapeau avec son bandeau. Souvent noir, décoré de plumes ou encore de fleurs de la même couleur. Porter un chapeau sous un rayon de lune.. tout est une question d'apparence.

Petite poupée de porcelaine est devenue grande. Petite poupée a arrêté de grandir. Que voilà de beaux vêtements dont la mort s'est parée...




Description Mentale :
Une douce enfant fragile et docile. Petit modèle parfait pour ses parents, prenant soin de les écouter de suivre leurs conseils. C'est en grandissant que l'on se forge son caractère, se détachant de la figure parentale. Il suffit de quelques années pour que le petit ange si sage se mette à faire des bêtises. Mais lorsqu'il est question de plusieurs siècles qu'en est-il.. ?

Petite fille obéissante, Elizabeth n'était pas une mauvaise enfant, d'un caractère doux et simple à vivre, elle faisait le bonheur de ses parents. Acidule au travail, à l'écoute des conseils qu'on pouvait lui donner, elle apprit très vite. La petite fille est loin d'être bête, elle observait simplement en silence le monde qui l'entourait et son évolution. Plus les années passaient et plus elle se rendait comptes des choses. Petites filles aimerait pouvoir déployer ses ailes, mais l'étiquette est stricte. Malgré son jeune âge, elle avait compris qu'il fallait jouer double jeux. Afficher un sourire, être une demoiselle modèle et digne de ce nom, alors qu'au fond d'elle la jeune fille ne voulait que profiter de la vie. D'un naturel curieux, elle se sentait emprisonnée par son titre de noblesse, mais elle n'en laissait rien paraître. Elle reste la petite fille souriante et aimable. Petit oiseau en cage qui n'aspire qu'à s'envoler et de rejoindre le ciel. Dans ces circonstances, peut-on dire que la curiosité est un vilain défaut.. ? Pourtant, il est naturel pour un être vivant encore bien jeune de vouloir découvrir le monde qui l'entoure... Finalement, elle se cacha derrière son sourire. Elle jouait à la perfection son rôle rien de plus.

Puis vint la période des premiers amours. La témérité, le goût du risque qui suivent ce nouveau ressentis. Le cœur peut faire faire bien des choses. Jouer la mauvaise enfant dans le dos des « adultes », pour porter à nouveau ce même masque devant eux une fois la bêtise faite. N'est-ce pas souvent une période dans la vie de chacun.. ? Attention petite fille à ne pas te faire prendre, un jeu bien dangereux que voilà. Mais c'était l'insouciance de la jeunesse. La petite fille se détachait du cocon familial, se cherchant un caractère propre en voulant jouer les petites rebelles. Cela passera avec le temps, la petite fille rebelle s'assagira en grandissant. Mais les évènements d'une vie peuvent changer le caractère d’une personne. Elizabeth n'eut pas le temps de s'assagir avec le temps, sa transformation s'en chargea bien avant. La jeune fille en fleur avait disparu, laissant place à une fleur prise dans une prison de glace. Autrefois gentille est plein de vie, Elizabeth était devenu froide et taciturne. Et plus le temps passait plus elle le devenait. Le monde.. elle avait désormais bien le temps de le découvrir, et d'un point de vue tout autre. La jeune enfant curieuse n'était plus, laissant place à une femme qui semble lassé de tout. Est-ce là l'effet de l'immortalité.. ? Devenu un monstre à visage humain, la jeune femme n'éprouve aucun remord à s'en prendre à des innocents pour obtenir la chose qu'elle désire tant.. le sang. De par son immortalité et sa beauté envoutante, Elizabeth donne bien l'impression de se penser bien supérieur à la race humaine. Petite fille aurai-t-elle oublié qu'elle en était un autrefois.. ?

Jeune enfant agréable qu'elle était, devenu une personne assez peu fréquentable si elle ne nous porte pas dans son cœur. L'humanité qui était dans son cœur n'est plus, le cœur s'est gelé en même temps que la belle fleur prise dans la glace. La jeune femme s'est forgé un masque qu'elle ne peut enlever, ce masque est devenu sa propre personnalité au cours des siècles de son existence. Serai-t-elle encore capable d'aimer.. ? Peut-être, encore faut-il réussir à toucher ce cœur autrefois meurtris, ce cœur maintenant gelé.




Biographie :

Toute vie a un commencement, et toute vie a une fin. C'est ainsi que se déroule les choses au grès du temps. C'est par un froid d'hivers que la jeune Elizabeth vit le jour et poussa ses premiers cris. Dans un manoir ma fois fort luxueux, il n'y manquait rien. Cette petite fille aux cheveux rouge comme le sang était parfaitement bien entourée, et à l’abri du froid qui régnait en maître derrière les grandes vitres. Ses parents l'aimaient, elle avait tout un personnel autour d'elle, prêt à lui céder à ses moindres caprices, de subvenir à tous ses besoins. Oui.. cette petite était choyée, et n'avait certainement rien à envier aux autres. Mais à cet âge-là on ne peut se rendre encore compte de la chance qui nous entoure. Elle passa donc les premières années de sa vie dans l'insouciance. Recevant une éducation digne de ce nom, la petite apprit aux fils des années les contraintes de la noblesse. Ce monde où tout est basé sur l'apparence. Tout à apprendre, passant de la manière d'exprimer à sa conduite en publique. Le tout était de porter un masque en publique. Telle est la règle d'or de toute personne noble de sang. Un bonheur ou une contrainte ? Cela est encore à voir... La jeune fille poursuivait son éducation sans rien dire, telle une petite fille modèle. Elle était âgée de six ans à peine, mais elle devait déjà parfaitement se comporter. Allons petite, il reste encore bien du travail à accomplir. Le temps passe inexorablement, les jours s'enchainent mais ne se ressemblent pas. Apprendre de nouvelles choses, telle que la musique ou encore le chant. Participer à des soirées mondaines est aussi tout un entrainement pour la jeune enfant. Apprendre les pas de chaque dance par cœur, savoir saluer et parler à des nobles ayant plus de titres. Tant de chose qu'une si petite tête se doit d'assimiler. Le noble est dispensé de toute chose que l'on pourrait considérer tâche physique, mais il ne doit pas pour autant ménager ses efforts pour s'intégrer dans ce monde oh combien cruel. Chaque mouvements est surveillé, attention à ne pas déshonorer le titre que vous portez, quelle triste répercutions cela pourrai avoir sur la famille. Elizabeth devait se contenter suivre les règles tout en grandissant. Jusqu'à ses dix-huit ans, la jeune demoiselle suivit son éducation à la lettre. Voilà maintenant qu'elle devait entrer dans un monde encore plus grand qu'est celui des adultes...

Une belle jeune femme, voilà ce qu'elle était devenue. Prenant soin de son apparence si importante aux yeux de tous, elle était destinée à continuer sa vie ainsi. Posséder de riches terrains, une grande demeure ainsi que du personnel. Car oui, elle était fille unique et était destiné à reprendre toutes les propriétés de ses parents. Une petite héritière nous pouvons dire oui... Mais une fille digne de ce nom ne peut rester seule jusqu'à la fin de ces jours, un mariage. C'était un âge convenable pour se marier, il n'est pas rare de trouver un jeune noble souhaitant se marier. Le mariage par amour n'existe pas, oui.. Elizabeth en était parfaitement consciente, et elle s'était plus ou moins faite à l'idée de devoir se marier avec quelqu'un qu'elle n’aura jamais vu. Déjà ces parents emmenaient la jeune fille à divers soirées, bon moyen de rencontrer d'autres familles. Et là.. un beau jeune homme invita la demoiselle à danser. Acceptant, les deux jeunes nobles dansèrent avec grâce au milieu de la foule. N'ayant d’yeux que pour ce jeune homme qu'elle trouvait si beau, si gracieux, ils se mirent à parler. Elle voulait le connaître, quitte à se marier autant que se soit quelqu'un qui puisse être au goût de la demoiselle. De belles paroles échangées, les deux jeunes gens semblaient fait pour s'entendre. Il était charmant et galant, voilà de beaux atouts. Gardant sous silence cette charmante rencontre, la jeune fille retrouva le jeune homme lors d'une balade seule dans un parc. Une nouvelle fois une discussion commença aisément, plus elle lui parlait, plus elle voulait le connaître d'avantage et passer plus de temps avec elle. Cela serrai mentir que de dire qu'il ne lui plaisait pas... Ainsi elle lui donna à nouveau rendez-vous. À son grand plaisir celui-ci accepta. Chaque rencontre donnait naissance à un nouveau rendez-vous secret, à l’insu même de la famille. Un amour caché, voilà un terrible pêché, mais l'insouciance de la jeunesse l'emporte sur la raison...

Ils s'étaient donné rendez-vous un soir, dans le jardin de la propriété de la belle Elizabeth. Le goût du risque ? Peut-être... Le cœur battant, impatiente de retrouver cette compagnie qu'elle aimait tant, la jeune demoiselle attendis sur un banc de pierre sous un grand arbre. Le regard levé vers la pleine lune, c'était une belle nuit claire. Une belle qui nuit semblait s'annoncer, et pourtant, rien n'aurai pu prédire un tel acte. Si ce n'est l'innocence de la jeune fille s'étant éprise du Malin. Le jeune homme arriva, les mains couvertes du liquide vital rouge, ses yeux ayant pris les mêmes teintes comme pour s'harmoniser à cette délicieuse couleur. L'incompréhension est l’effroi sur le visage de la jeune fille, suivis de questions. Ce qu'il avait fait ? Et bien, c'est sans aucune gêne qu'il annonça avec fierté avoir tué ses parents. De quelle manière ? Allons.. son sourire sadique laissait apparaître de magnifiques canines pointus et effilées. Un filet de sang encore frais coulant de sa bouche, c'est dans un légers rire sadique qu'il annonça être déçu de ne plus avoir assez faim pour la dévorer elle aussi. Que faire ? Fuir ? Mais où ? Peut-on fuir un être comme lui.. ? Elle était paralysé, incapable de produire le moindre son ou d'esquisser le moindre geste, elle semblait attendre la mort. C'est un tout autre sort que le Vampire lui réserva. Est-ce pire ? Ou une échappatoire pour fuir la mort.. ? Qu'importe, tel un félin jouant avec sa proie, profitant de sa supériorité, le cou frêle de la jeune femme fut percé par les pointes blanches, faisant couler un liquide rouge sur sa magnifique robe. Cela faisait mal, le cri qu'elle aurai voulu emmètre ne sortit même pas de sa bouche. Le Vampire l'avait mordu... Mais ce n'était pas pour se nourrir, il se contenta de planter ses crocs pour ensuite repartir dans la nuit comme il était venu. Laissant la jeune fille par terre. Cela faisait mal.. pourquoi avait-elle si mal ? La transformation était en marche. Elle n'avait plus qu'à attendre que cela se fasse, en silence, passant pour morte. C’est ce soir d’été, qu’Elizabeth mourut, la faisant tomber dans l’immortalité d’une autre vie.

Elle passa tout le reste de l’été dans le manoir, celui-ci désormais bien vide sans ses tendres parents. Elle avait dû reprendre les biens de ceux-ci bien plus tôt que prévu. Depuis ce soir où ces crocs avaient pénétré sa tendre chair. Sa peau était devenue encore plus blanchâtre, elle ne supportait plus vraiment de vivre à la lumière du jour, restant enfermé, cachée derrière les lourds rideaux. Ce manoir autrefois plein de vie et de lumière, était désormais tel un tombeau. Ces rideaux ne s’écartaient que la nuit. C’était une toute nouvelle vie, la jeune fille dut s’adapter à une activité nocturne, c’est ainsi qu’elle se sentait le plus à son aise. Mais ce n’était pas le changement le plus difficile en elle. La Lady dû faire face à une soif qui la dévorait de l’intérieur, un ressentis qu’elle devait se dépêcher d’assouvir pour ne pas tomber dans les méandres de la folie. Hélas, une seule option s’offrait à elle. Se jetant au cou d’un domestique présent à ses côtés, elle le vida de son sang. Elle était devenue comme lui. Un monstre à visage humain. Effrayé par sa propre réaction, elle cacha le cadavre, tout comme elle cacha sa véritable nature aux autres domestiques. Ils ne devaient pas savoir, ils n’avaient pas besoin de savoir… Une nouvelle vie s’offrait à elle, une longue vie.

Deux siècles passèrent. La jeune demoiselle d’autrefois n’était plus depuis bien longtemps, elle avait fait place à un être froid, taciturne. L’immortalité changerait bien des personnes, elle n’avait pas fait exception. Ayant prit des domestiques de la même nature qu’elle, il était plus aisé de sortir chasser. Le temps n’avait pas apaisé cette soif qui revenait sans cesse. Utilisant sa beauté envoutante pour attirer les proies et ainsi les vider, Elizabeth s’était accoutumé à sa nouvelle vie. Le temps avait fait son œuvre, mais jamais elle ne put oublier ce Vampire qui changea sa vie.







Derrière l'écran:


    Pseudo : Appelez moi comme bon vous semble..
    Age: Je ne suis pas encore majeure, mais je m'en approche.
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?: Cela fait un moment que je vois ce forum grandir, mais au vu du niveau Rp ici et du mien, très longue hésitation. Finalement je tente tout de même ma chance.
    Des Remarques ou impressions? Non, je n'ai rien à ajouter.
    As-tu lu le règlement ? Bien sûr.
    Code du règlement : En espérant n'avoir rien oublié..
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Elizabeth Livingston [terminée]   Jeu 27 Oct - 15:32

Yo;

Fiche lue.

C'est une bonne fiche. Ta façon d'écrire est claire, quelques fautes indomptables auraient pu être évitées, mais cela relève plus de l'inattention qu'autre chose. Le tout reste agréable à lire.

Je t'accorde la Noblesse, et je te valide. En tant que Marquise, dans le groupe des Nobles/Vampires.

Tu as ton journal de Rp et tes relations et liens à créer. Tu pourras ensuite demander un appartement privé au château et répondre à /faire une demande de Rp.

Bon Role-Play parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
 

Elizabeth Livingston [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elizabeth Grimm [ Terminé et corrigé ]
» [ Codage] Fiche Personage pour Elizabeth Stonem. [ Terminé - Louna Blake ]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-