Partagez | .
 

 Lily Olivia Rousseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Lily Olivia Rousseau   Ven 21 Oct - 18:54

Lily Olivia Rousseau




feat. Momo la petite diablesse
    IDENTITÉ :

     
    Nom :Rousseau.
    Prénom(s) :Lily Olivia.
    Age Apparent :Vers les 12-13 ans.
    Age Réel :Je ne les compte même plus.
    Sang-Pur/Mordu/Infant :Sang-Pur.
    Date et Lieu de Naissance :Un 1er décembre à Paris.
    Orientation Sexuelle :
    Hétérosexuelle.

    Nationalité :Française.
    Groupe :Lycan.
    Classe Sociale :Marquise.




Description Physique :

Le soleil se couchait et la nuit glaciale semblait arrivée. La neige recommençait à tomber a flot. Des petites empreintes de pas clairs qui s’effaçaient peu a peu, menaient a une forêt sombre situait à plus de 20 kilomètres du palais royal. Lily Olivia Rousseau marchait silencieusement dans les bois. Parfois des petits craquements de branches se faisaient. En voyant ses petits flacons de neiges se posaient délicatement sur sa magnifique chevelure rose bonbon, elle ouvrit son ombrelle pour s'y abriter. Ses cheveux lui descendaient en boucles jusqu'aux épaules. Ils encadraient ses grands yeux aux milles reflets mystérieux, par une frange. Elle avait une peau parfaite sans défaut et pâle. Mais malgré son âge bien avancé, elle était de petite taille ceux qui la rendait encore plus mignonne et plus adorable.


Elle avait mise une manteau-ouvert noir par dessus une grande robe rouge bordeaux qui lui cachait ses bottes noir aux lacets rouge. Sur sa tête, un nœud papillon rouge sang en dentelle noir. Elle aimait beaucoup s'habiller avec des couleurs vifs, pleins de froufrous et de dentelles mais surtout des accessoires pour ses cheveux. Se faire belle chaque matin, était devenue un rituel pour elle. Elle y consacre beaucoup de son temps pour avoir un tel résultat. Sa mère lui avait autrefois dit : « Etre belle de notre temps est un atout ».


La nuit était à présent tombée mais le ciel était éclairé par la lune. Elle était ronde et vraiment d'une beauté surnaturelle. Parfois, Lily rêvasser sur elle, ''Et si un jour les êtres vivants pouvait marcher sur la lune ?''. Mais, c’était tout à fait absurde. Ce soir là, était un soir de pleine lune. Comme vous aurez du déjà entendre de nombreuses histoire sur les soirs de pleine lune, ou les loups-garous prennent leur vrai forme. Se n'est pas une légende croyait moi, en voici la preuve...


Lily commençait à courir entre les arbres pour atteindre la lumière qu'elle avait aperçut au loin. Elle courait, encore et encore, de plus en plus vite. Tellement vite qu'un banal humain ne pourrait même pas la voir. Puis elle s’arrêta net, devant une petite maisonnette en bois. Elle s’était transformée en une louve de couleur blanc mélanger a un gris clair. Des griffes, des pattes, des yeux jaunâtre et un regard menaçant. Elle était vraiment effrayante sur ses quatre pattes.


En direction de la maison, elle montra ses belles dents blanches.
Un loup brun aux mêmes yeux jaunâtres que Lily en sortit. Il fixa un moment la belle créature et hurla en direction de la lune. Elle s'approcha du loup au museau relevé, doucement, il baissa la tête. Ils se regardèrent avec beaucoup d’intensité. Leur longue queue poilu s'agitaient de gauche a droite pour montrer a quel point ils étaient heureux de se retrouver. Ce beau mal était en faite le grand frère de notre héroïne. Qu'avez-vous cru (rires)?


Ils se baladèrent dans la forêt aux grands arbres sous la belle lune. Mais soudain ils virent grâce a leur vue nocturne, des buissons qui s'agitaient au loin. En position de chasse, Lily, le museau au sol et les fesses a l'air s’apprêtait a sauté sur la bête. Mais malheureusement, son frère la devança. Elle voulu le rattraper mais s’était impossible, son frère était déjà bien loin. Elle courut tel un fauve enragée, jusqu'à dépasser ses propres limites. Alors qu'elle était a a peine 2 centimètres de l’ainée, elle trébucha sur un tronc d'arbre et tomba le ventre au sol. Une défaite pareille était vraiment humiliante. Alors qu'elle essayait de se relevait avec le peu de force qui lui restait, son frère avait déjà commençait à déguster la tendre chaire du cerf. A présent mort, le frère ramena le festin jusqu'à sa sœur. Ils dégustèrent toute la nuit. Ils étaient même allé près d'un lac pour se déshydraté et laver tout le sang rouge et succulent qui coulait de leur babine. Puis au levé du jour, leur apparence humaine prit le dessus sur les loups.



Description Mentale :

Dans sa chambre sombre, Lily dormait paisiblement sur son grand lit baldaquin. Quand soudain, les rideaux qui couvraient les grandes fenêtres laissèrent passer les rayons du soleil. Lily grogna contre la domestique et mit sa tête sous la couette.
« Mademoiselle, il faut vous levez. Aujourd'hui, monsieur et madame reviennent de leur voyage d'Amérique. Il faut vous préparer pour les accueillir. »
L'enfant voulu protesté mais ne réussit qu'a sortir de vilains grognements. La domestique au nom de Francis, devait absolument la faire préparer pour le retour de son maitre. Alors elle souleva d'un geste sec la couette mais sachant qu'elle allait faire cela, Lily mit son oreiller sur sa tête afin de ne pas être éblouit par la lumière.
« Oh mademoiselle! »
Elle prit l'oreiller avec force et le posa sur la table de chevet. Même sans aucun objet pour se protéger de ce maudit soleil, elle avait bien l'intention de faire la grâce matinée. Elle fit mine de ne pas bouger et soudain, d'un mouvement brusque elle roula sur son lit pour atterrir au sol. Elle se précipita dans le couloir à toute vitesse. Derrière elle, Francis courait en soulevant sa robe et en hurlant après elle. Lily amusée, courut partout dans le manoir et même dans le jardin pour la fatiguée. Mais elle était très coriace, cela dit c’était un peu pour cette raison qu'ils ont mise mademoiselle a sa charge.
Vous avez surement compris que Lily n’était pas une lève-tôt. Tous les matins, c'était le même carnage !


Arrivés à une impasse, Lily face au grand mur blanc en brique et Francis à la traine, elle voulut l'escalader. Elle essaya à plusieurs reprises mais avec sa petite taille qui est parfois un complexe pour celle-ci ne facilité pas les choses. De plus, elle était en robe de chambre et en petite culotte.
C’était un spectacle très amusant pour la domestique qui pouffait de rire derrière elle.


Attachait par une corde, Lily se trouvait dans les bras d'un grand homme costaud qui faisait peur a voir. Ils l’escortèrent dans sa chambre pour qu'elle se change. L'homme effrayant sortit. Mais la peur n’était pas partit de Lily car a présent elle devait faire face a son pire cauchemar, le corset.

Pendant presque 1 heures, on entendit que des cris de douleurs dans tout le manoir.
Après que Francis soit partit pour aider a la cuisine, Lily presque étouffait, enleva sont corset. Elle enfila une robe mauve avec de nombreux froufrous, prit quelques pièces d'or et sortit en douce du manoir.


A présent dans le village ou des cris de prix de marchandises venaient de gauches a droite, Lily curieuse, alla voir chaque stand un par un. Sur la route, elle marchait en mangeant la pomme qu'elle avait achetée. Puis elle vit un jeune garçon au visage sale assit dans un coin. C’était un orphelin qu'elle venait souvent rendre visite lorsqu'elle sortait en douce. Elle était venu lui racontée ses aventures amusantes au manoir et lui donner quelques pièces. Le jeune garçon, avec un sourire de bonheur au lèvre, remerciait toujours autant la jeune fille. Ils discutèrent jusqu'à tard le soir enfin, c'est plutôt Lily qui parlait car avec elle, on ne peut même pas en placer une tellement qu'elle parle et change de sujet. Mais sachant que Francis avait envoyé des hommes a sa recherche, elle laissa le jeune garçon.


Le soleil s’était couché mais la nuit venait a peine de commençait pour Lily. Elle entra dans une taverne. Des femmes sur scènes chantaient et dansaient, un pianiste au piano mettait une ambiance de folie, des fumeurs jouaient a boire le plus de bière et dans les coins sombres, on pouvait distinguée des personnes louches habillés de noir. Des qu’elle entra dans la taverne, des sifflements et des cris de son prénom retentaient dans la salle. Elle était connu ici car un soir, elle a réussit a boire 50 grand verres de bières. Bizarre non? Mais avec l’expérience rien n'est bizarre. Alors ne vous fiez pas à l’apparence comme on dit!



Biographie :

Un 1er décembre à la capitale de la France, Paris.
Cette nuit là, il neigeait. Il faisait rudement froid. Alors que les villageois, chez eux, mangeaient leur repas tranquillement autour d'une table éclairée par une bougie, dans le manoir des Rousseau, des cris de souffrances parcourus a travers les murs de chaque pièce. Dans une chambre, une femme couchée sur un lit était en train d’accouchée d'un bébé. Son cher mari, derrière la porte, ne put supporter la souffrance que son bien aimé était en train d'endurer.
Alors qu'il voulait ouvrir la porte, les cris s'arrêta, mais le petit moment de silence se brisa par des pleures d'enfant. Le père ouvrit la porte, un grand sourire au lèvre, il prit l'enfant. Puis il s'était assit sur un tabouret prêt de sa femme et lui tint la main.
« Elle vous ressemble tellement Henri, dit la mère doucement.
-Mais elle aura votre beauté et votre charme, dit le père en la regardant. »


Plus tard, l'enfant a présent endormit, la mère et son mari étaient assis dans leur chambre.
« Comment souhaitez-vous l'appeler, Louise ?
-J'y ai longuement réfléchis, je voudrais l'appelait Olivia, qu'en pensez-vous ?
-Olivia est un nom très joli, mais j'aurais préférer Lily. Que pensez-vous de Lily Olivia Rousseau ?
-Cela me convient tout à fait, mon cher. »


Depuis ce soir, Lily Olivia était devenu l'une des descendantes de la famille Rousseau. Eh oui, *l'une*, parce qu'elle avait un grand frère. Son nom était James et il était plus âgé qu’elle de 13 ans. Elle l'adorait et passait beaucoup de temps avec lui car ses parents étaient souvent en voyage d’affaires.
Pendant de longues années, Lily vécut dans une famille qui lui apporta beaucoup d'amour et d'éducation. Car pour être marquise, il faut montrer sa meilleure image aux autres.


Elle apprit les bonnes manières et la courtoisie. Comment se tenir correctement et saluer les autres nobles. Mais ce ne fut pas un vrai plaisir pour elle. Elle avait tendance à s’enfuir de ses cours par la fenêtre pour aller se rendre au village.


Elle grandit ainsi, mais elle n’avait que peu d’amis à cause de son ascendance lycan et de son âge. Elle faisait croire à tout son entourage (sauf bien sur a sa famille) qu’elle était atteinte d’une maladie qui empêchait son corps de vieillir et de grandir ce qui est génial mais elle devait mourir a ses 3000 ans, ce qui est un âge peu avancé pour les lycan lais pour de simples mortels insignifiants qui n’ont rien d’extraordinaire est un âge énorme et même impossible à atteindre. Son seul espoir réside en l’apparition d’un remède. Lily est terrorisée par la mort, ses craintes non étaient que renforcées après la disparition de son frère une froide nuit de mai.


Lily se baladait sur la place du village rendue sombre par la nuit naissante. Son frère, James apparu soudain à ses côtés. La femme à l’apparence encore juvénile sourit à son cher frère. Elle l’adorait. S il le lui demandait, Lily serait prête à donner sa vie pour lui. Pour la personne la plus chère à son cœur, celui qui la protégeait de ses peurs depuis l’apparition de la ténébreuse maladie. Son frère lui caressa la tête et lui demanda de l’attendre.

Elle s’assit sur un banc faiblement éclairé par un lampadaire. Sous la lumière blafarde de la lune, Lily ramena son châle sur ses fragiles épaules d’albâtre. La nuit était fraiche et le regard de Lily fut attiré par un groupe de lucioles qui voletaient de l’autre côté de la place. Ramenant ses jupes autour de ses jambes, elle suivit ces boules de lumières étincelante qui s’enfuyaient en tout sens à la vue de l’excitation de l’enfant. Soudain, les lucioles s’affolèrent, alors qu’avant, elles ne faisaient qu’éviter les assauts de la petite femme, elles paniquèrent soudain et s’enfuyant, elles disparurent dans la nuit.

Un horrible sentiment l’assaillit brusquement. Se retournant vivement, elle vit une main surgir et la précipiter contre le sol. Lily, en dépit de ses siècles de vie, avait toujours un corps de jeune enfant. 12,13 ans. Voilà l’âge que sa triste maladie montrait à ses spectateurs. Une âme ancienne dans un corps juvénile. Lily n’avait pas plus de force que l’enfant dont elle avait l’apparence. Un sentiment de dépit et d’impuissance la fit presque pleurer. Elle avait vécu des siècles avec ce corps et pourtant, elle se révélait aussi faible et fragile qu’un nourrisson.

Reprenant soudain conscience avec la réalité, Lily vit venir à elle une femme belle et terrifiante à la fois. Cette femme représentait toutes les ténèbres de la nuit et faisait souffrir par sa beauté blessante. Ses cheveux de feux flottant autour de sa longue cape noire, Lily vit venir à elle sa propre mort. La démone –elle la vit ainsi- s’approcha d’elle et dévoila de longs crocs acérées d’une blancheur de nacre. Lily crut sa mort arrivée. Au moins ne verrait-elle pas l’agonie sanglante de sa maladie. Elle se résignait à son sort, transie de peur quand un loup brun s’interposa entre la femme et elle en montrant les crocs. Avec un petit cri, elle reconnu son frère. Elle l’entendit grogner :

-Rentre immédiatement à la maison Lily ! Tu n’es pas de taille face à cette femme. C’est une vampire. Je vais la retenir, enfuis-toi, vite !

Lily courut, courut même après avoir perdu son souffle, elle courut jusqu’à être arrivée à la demeure. Là agonisante, désespérée, elle ameuta la maisonnée qui partit aussitôt porter secours à son frère. Hélas ! Il était trop tard et Lily vit dans la sombre ruelle le corps de son frère démembré, sa tête séparée du corps présentant encore la souffrance. La vampire avait disparue. Il ne restait plus dans la ruelle que le corps froids, en milles morceaux de l’être qui quelques heures auparavant, s’amusait gaiement avec elle. Elle vit un objet scintillant glisser de ce qu’il restait du manteau de son frère. Elle le ramassa mais dès qu’elle y jeta un œil, elle défaillit. Il s’agissait d’une bague qu’elle avait rêvée d’avoir. Son frère la lui avait achetée avant de voler à son secours.


Lily fut alitée plusieurs semaines après, pleurant toutes ses larmes. Les vampires. Ces êtres ne seraient jamais pardonnés. Qu’ils meurent dans les flammes hurlant leur douleur, elle serait celle qui rirerait parmi les cadavres.


Depuis ce sinistre jour, la haine c’était interposée entre les vampires et elle. Et une mort cruelle les attendais tous !




Derrière l'écran:


    Pseudo :Aucun.
    Age :13 ans.
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous? :Une amie me l'a fait découvrir.
    Des Remarques ou impressions? J’apprécie beaucoup ce blog, j'ai le plus été captiver par le disign qui est vraiment magnifique.
    As-tu lu le règlement? Oui, avec intensité ^^
    Code du règlement :Validé par Melissande.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Lily Olivia Rousseau   Sam 12 Nov - 8:57

Bonjour.

Ta fiche est correcte. Les descriptions sont complètes et bien écrites, en revanche la biographie est un peu courte, c'est dommage.
Cependant tu t'es globalement bien appliquée, donc je te valide.

Tu fais partie du groupe des Nobles/Lycans, en tant que Marquise.

Tu as ton journal de rp et tes relations et liens à faire, ensuite tu pourras aller jeter un coup d'oeil aux demandes de rp.

Amuse toi bien parmi nous~

PS: Ton avatar n'a pas les dimensions correctes, il doit faire du 200*400, redimensionne le, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
 

Lily Olivia Rousseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Olivia / Juliette
» Alvéole De Lily-Miel...
» Lily Black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-