Partagez | .
 

 Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Dim 2 Oct - 20:46

Elle avait fais ce même cauchemars qu'elle faisait parfois lors de grand stress. Elle se voyait avec ses parents dans un parc. La journée était ensoleillée et le ciel plus bleu que jamais. C'était sûrement une belle journée d'été. Mais alors qu'ils étaient réunis tout les trois autour d'un pic-nique, une amer sensation commençait à parcourir le corps de la jeune femme. Sensation de transformation. Tout ses muscles se raidissaient et gonflaient, elle se métamorphosait littéralement de la tête au pieds dans uns douleur insondable. Le beau jour avait laissé place à un pleine nuit, arrivé d'un coup sans crier gare. Ses parents la regardaient apeurés. Ils ne la reconnaissaient plus. Elle-même ne se reconnaissait plus. Elle n'était même pas la louve qu'elle devait être lors de ses transformation, elle était à mi chemin entre ses deux mondes. Mi-homme, mi-bête. Ses parents fuyaient. Elle les poursuivait, essayant tant bien que mal de les ramener à elle, mais elle courait au ralenti, tandis que eux, courait à grandes enjambées. Ils couraient vers un abyssale et insondable trou noir.

Elle s'était une nouvelle fois réveillée en larme. Elle se redressa en se frottant les yeux. La pâle lueur du jour qui entrait dans sa chambre lui indiqua qu'il était encore tôt dans la matinée. Elle se leva donc et fît comme tout les jours, sans plus prêter attention à ce mauvais rêve qu'elle avait prit l'habitude de surmonter. Elle s'habilla, se coiffa, se prépara pour sortir. Une fois fin prête, elle entreprit de suivre le chemin de la boulangerie, là ou elle achetait son petit déjeuné. Elle s'était vêtue d'une robe mauve et avait même prit la peine de mettre un corset. Elle s'était muni d'un châle assorti au ton de sa robe pour se couvrir du froid environnant de la matinée. L'odeur du pain frais lui parvenait déjà. Elle accéléra le pas, se faufilant entre la population. Elle déboucha enfin dans la boutique et l'odeur la submergea d'autant plus qu'une nouvelle fournée venait d'être sortie. Elle acheta un croissant et une baguette avant de ressortir dans les rues. Elle prit le chemin inverse, avec le pain chaud dans ses mains, se hâtant pour pouvoir enfin manger un bout. De retour chez elle, elle ne fit que poser la baguette dans la cuisine et ressorti aussitôt, viennoiserie à la main. Elle prit cette fois-ci le chemin du cimetière.

C'est en cour de route qu'elle pu se délecter de son croissant. Elle avait de la chance d'avoir une aussi bonne boulangerie à deux pas de chez elle. Comme d'habitude, le cimetière était vide, froid, et immense. Levana s'y perdait souvent. Elle y entra sans plus de manière. Ici, même la végétation était morte. C'était un endroit lugubre mais ô combien calme comparé au rues de la ville, c'était indéniablement plus agréable. Seuls ses pas et le crissement des feuilles mortes sous ses pieds brisaient ce silence morne.

Elle avait presque finit de manger lorsqu'elle arriva devant la tombe de ses parents. Elle venait au moins une fois par mois et c'était toujours le même rituel. Elle restait la pendant cinq, dix minutes, peut-être plus à regarder la tombe se vieillir chaque fois un peu plus. Et elle continuerait ainsi pendant longtemps. Elle se décida enfin à rentrer lorsqu'une bourrasque de vent lui frappa au visage. Elle prit donc le chemin inverse. C'est alors qu'elle cru déceler au loin une ombre. L'ombre d'une personne. Elle n'avais jamais rencontré personne dans le coin, c'était étrange. Tout le monde pensait les lieux hantés. Elle s'avança d'avantage pour voir qui avait eu le courage de passer par le cimetière en cette belle matinée ensoleillée.

[J'espère ça va te plaire et que y'a pas trop de fautes >.< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Dim 6 Nov - 18:44

-Et c'est pour cela que le Baron refuse désormais de lui parler, remarquez c'est compréhensible moi à sa place...

*Seigneur faite la taire, sinon je ne répond plus de rien.* Ce sont les pensées qui traversèrent l'esprit de Maël en cet instant, le taciturne vampire n'était pourtant pas du genre à perdre son calme aisément cela dit voilà plusieurs heures qu'il devait supporter la logorrhée aussi ininterrompue qu'inintéressante de la Comtesse de ..., le flot de paroles insipides de cette humaine l'irritait au plus haut point mais la courtoisie la plus élémentaire interdisait toute remarque déplacée au vampire qui en était réduit à subir ce discours en espérant un miracle comme qu'elle perdre miraculeusement sa voix. Malheureusement pour lui, ce miracle ne s'était toujours pas produit, et la Comtesse visiblement ignorante de l'état d’exaspération dans lequel elle poussait son compagnon avait poussé le vice jusqu'à proposé à Maël de l'accompagner dans une ballade qui s'annonçait cauchemardesque dans les rues de la ville puis dans ses alentours. Commençant à sérieusement envisager la possibilité qu'un... accident vienne enfin mettre un point final à ce monologue interminable et close pour toujours la bouche bien trop active de la Comtesse, Maël comprit qu'il devait s'éloigner de cette femme par tout moyen avant de faire quelque chose de regrettable, c'est alors que son regard s'attarda un instant sur le cimetière, leur longue promenade les avaient entraîné à l'extérieur de la ville et ce lieu de repos éternel était maintenant proche, y voyant une dernière chance de se débarrasser de la trop collante bavarde, l'inaccessible vampire prétexta un mort à honorer et pénétra dans le cimetière avant que la Comtesse n'est pue rajouter le moindre mot. Il pria de toutes se forces pour qu'elle ne l'ait pas suivi, auquel cas les silencieux occupants du lieu aurait une nouvelle arrivante de toute dernière minute.

Marchant quelque peu dans ce lieu dont le silence tranchait avec le bourdonnement incessant auquel ses oreilles avaient été soumises, Maël finit par comprendre que la Comtesse avait renoncé à le suivre, il soupira de soulagement un instant, goûtant sa sérénité retrouvée, néanmoins un dérangeant sentiment de mal aise grandit rapidement en lui, en effet n'étant ni tout à fait vivant, ni parfaitement mort, le vampire ne se sentait pas à sa place dans ce lieux de repos éternel auquel il aurait pu prétendre si le don d'immortalité ne lui avait pas été fait. N'étant pas à son aise, mais craignant que la Comtesse ne l'attende toujours à la sortie du cimetière, Maël erra d'un pas mal assuré entre les rangées de tombes, semblant lui hurler à quel point ce qu'il était n'était qu’aberration et qu'il ferait mieux d'accepter le fait que toute chose à une fin et de se laisser mourir pour les rejoindre. De plus en plus nerveux et envieux de s’échapper de cet endroit si inapproprié à sa vraie nature, il s'engouffra dans une nouvelle allée avec l'intention de se diriger vers la sortie. Cependant, Maël se stoppa net, il venait d’apercevoir une silhouette fantasmagorique plantée devant une tombe, un accès de peur irrationnelle tétanisa le vampire qui s'imagina avoir rencontré un esprit d'outre-tombe venu l'entraîner avec lui au royaume des morts. Paralysé par la peur, Maël ne fut pas capable d'esquisser le moindre mouvement tandis que la forme évanescente s'approchait peu à peu, ses contours devenant plus nets, il finit par comprendre avec délivrance qu'il ne s'agissait que d'une jeune femme, surement venue se recueillir sur la tombe d'un proche, reprenant consistance, le vampire recouvra son habituel air distant et froid et s'avança à son tour, lorsqu'il fut à distance raisonnable, il inclina légèrement la tête, laissant ses longs cheveux aux étranges reflets violacés lui masquer le visage et déclara d'une voix calme et polie :

-Mes hommages jeune lady, je m'excuse d'avoir interrompu votre méditation et recueillement
. Maël releva la tête et planta son regard froid et inexpressif dans les doux yeux de la jeune femme avant de rajouter d'un ton peiné. C'est bien peu de chose mais soyez assurée que je partage votre douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Mer 9 Nov - 20:57

La silhouette se dessinait peu à peu, celle d'un homme. Il avançait dans sa direction. Élégant. C'est ce qu'elle pensa en ne le voyant plus qu'à quelques mètres. Elle crut le reconnaître à un moment mais ne parvint pas à se souvenir où elle avait bien pu le rencontrer. C'est en admirant sa chevelure d'une couleur assez peu ordinaire qu'elle se souvînt. Elle l'avait auparavant aperçu chez une de ses clientes. Lui ne l'avait sûrement pas remarquée, il s'en allait lorsqu'elle entrait dans le hall. La cliente en question lui avait appris son nom alors qu'elle ne lui avait rien demandé, toujours aussi bavarde celle-là. Par la suite, elle avait entendu certaines rumeur sur le Comte, et ces rumeurs n'étaient sûrement pas valorisantes. Mais ce ne sont que des rumeurs se dit-elle, ce n'est jamais réellement fondé. Elle en savait relativement peu sur lui, elle ne jugeait pas sans connaître. Mais elle resterait tout de même prudente.

La couturière fût quelque peu déstabilisée par son air distant et froid, ses yeux étaient totalement inexpressifs. Il était rare de rencontrer pareil regard, surtout envers elle... Il lui présenta ses excuses pour une faute qu'il n'avait pas commise et cela la fit légèrement sourire. Elle s'inclina à son tour et après qu'il eut finit de lui rendre ses hommages lui répondit :

« Vous ne m'avez aucunement interrompu, j'avais finit et j'allais pour rentrer chez moi. Je vous remercie pour votre bienveillance. »

Elle ne put s'empêcher de sourire encore. Rester froide envers quiconque n'était pas dans ses habitudes, encore moins lorsque l'on faisait preuve de gentillesse à son égard. Pensant qu'il était également venu se recueillir, elle ajouta :

«Soyez sure que mon chagrin rejoint le votre en ces lieux. »

Ces lieux... A vrai dire, Levana avait envie de s'en aller. Elle venait au moins une fois par mois se recueillir sur la tombe de ses parents par respect pour eux, et pour se souvenir, pour leurs parler aussi... C'était sûrement stupide de parler à une tombe, mais cela faisait un bien fou à la jeune femme. Personne ne pourrait l'entendre de toute façon. Alors qu'est ce que ça pouvait bien changer ?

Cela dit, le cimetière n'était pas un lieu propice à la détente. C'est pourquoi elle n'y restait pas longtemps. Juste le temps de dire que tout allait pour le mieux et elle rentrait. Parfois, il lui arrivait de craquer et de pleurer longuement... Une fois même, elle était tellement anéantie, qu'elle s'était assise au sol et avait pleuré jusqu'au soir. La seule raison pour laquelle elle s'était relevée ce jour là, était qu'elle avait promis à un ami de lui faire une veste pour son anniversaire. Elle était terriblement en retard, mais en travaillant une parti de la nuit, elle avait réussi à la terminer.

Elle chassa cette période sombre de sa vie et refit face au jeune Comte qui, bien que son regard soit toujours aussi vague, était d'une beauté admirable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Dim 26 Fév - 21:28

Maël remarqua avec soulagement que sa frayeur puérile était passée inaperçue aux yeux de la jeune femme, pensant un instant au ridicule duquel il se serait couvert si elle avait remarqué son trouble il se promit d'être moins impressionnable à l'avenir. Enfin remit de son émotion, Maël détailla la jeune femme du regard, il ne se rappelait pas l'avoir un jour rencontrée, il n'aurait jamais pu oublier cette jeune fille à la beauté si rafraichissante. Il la trouva débordante de vie, elle exultait une soif de vivre et d'exister qui émerveilla le taciturne vampire qui était lui même aux antipodes de cette attitude, Maël avait parfois l'impression de n'être qu'une simple coquille vide ne vivant qu'en singeant les comportements qu'il observait chez les autres mais n'ayant pas de réelle consistance, de substance, n'existant pas vraiment. Cette différence était d'autant plus criante dans leur regard, celui de Maël, d'une froideur mortelle presque cadavérique n'exprimait aucune émotion et semblait fait des ténèbres les plus obscurs. En revanche celui de la jeune fille vibrait de l'envie de vivre et irradiait d'une douce lumière ce qu'elle regardait, même le vieux vampire eut l'âme réchauffée par la présence de ce petit astre scintillant. Comparant cette jeune femme à l'une des plus belles dames de la Cour qu'il ait eu l'occasion de rencontrer, la Duchesse Vanderkan, Maël les trouva singulièrement différentes, en effet là où la beauté de Megane avait quelque chose d'évanescent, de vaporeux, quasiment onirique comme si la Duchesse n'était pas réelle mais un simple songe qui aurait pris vie par un quelconque miracle, la beauté de la jeune femme présentement en face de lui, parut au comte plus ancrée dans le réalité, plus concrète, elle était un modèle de beauté inspirant le tableau d'un grand peintre ou encore sa muse lui soufflant quelques mots à l'oreille et l'aidant à trouver l'inspiration, fasciné un moment par les différences entre ces deux femmes, Maël se perdit dans les méandres de son esprit.

Le comte finit par s'apercevoir que la jeune femme semblait le connaître, au moins de réputation, en le dévisageant elle avait eu cette lueur dans le regard montrant qu'elle avait entendu des choses sur lui, tout à fait conscient des rumeurs assez macabres que l'on colportait à son égard il fut agréablement étonné de voir que la jeune sylphide ne semblait y prêtait une grande attention, en effet cette dernière ne semblait ni hostile ni effrayée par sa présence. Néanmoins le comte Vanfield avait toujours été de nature méfiante et suspicieuse et il était intrigué de savoir ce que son interlocutrice savait exactement de lui, il était impossible qu'elle sache pour sa vraie nature, la discrétion et le secret absolu que Maël faisait peser sur le sujet rendait la découverte de son état vampirique complexe et il était improbable qu'elle soit au courant des... Activités financières des Vanfield mais le vampire préférait en avoir le cœur net et s'en assurerait plus tard, il savait que ces activités, bien que hautement lucratives, étaient totalement interdites c'est pourquoi ses collaborateurs étaient tenus au secret et tous savaient ce qui arriveraient à quiconque trahirait la confiance des Vanfield. En effet les rumeurs étaient souvent exagérées mais rarement totalement inventées. Beaucoup trouvaient la méfiance de Maël à la limite de la paranoïa et ses méthodes de résoudre les problèmes manquant de finesse et de mesure ce à quoi il répondait que sa méfiance avait évité à sa famille de disparaitre à maintes reprises et que ses méthodes avaient la vertu d'être efficaces, les morts eux, savent garder un secret...

Une nouvelle fois partit bien loin de l'adorable jeune femme et du lieu lugubre de leur rencontre, la douce mélodie s'échappant des lippes de la belle le ramena à la réalité, l'écoutant avec attention, ses prunelles glacées fixées sur elle, réfléchissant un instant à la réponse à lui apporter, il finit par déclarer :

-Je ne peux qu'imaginer le lien qui vous unit, ma Dame, aux personnes auprès desquelles vous êtes venue vous recueillir, je sais les rumeurs qui circulent sur ce lieu, on le prétend maudit, hanté, et aussi pragmatique et rationnel votre esprit soit-il vous ne vous promèneriez pas ici sans raison valable et si je puis amoindrir le chagrin qui est le votre d'une manière ou d'une autre sachez qui rien ne me comblerez plus. Et veuillez pardonner mon absence de savoir vivre, je ne me suis même pas présenté à vous, je suis le comte Vanfield, mais il me semble que vous le savez déjà... Une lueur malicieuse éclaira un instant le regard terne du vampire. Quand à ma présence ici, votre sollicitude me touche mais gardez votre chagrin pour pleurer vos morts, j'ai fait le deuil des miens il y a fort longtemps.

Un léger voile de tristesse troubla le regard inexpressif du vampire, cela faisait un moment qu'il n'avait pas pensé à sa famille, sa vraie famille, leur souvenir était toujours douloureux pour lui, il n'avait pu les protéger il n'avait même pas pu punir les créatures qui les lui avaient pris et ignorait toujours à ce jour qui avait mis fin à leur vie et pourquoi et ne le découvrirait surement jamais, c'est ainsi que Maël s'abima une nouvelle fois dans la contemplation du vide, paraissant plus triste et lointain que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Mar 6 Mar - 21:34

L'entendre parler ainsi des lieux la fit frissonner. Plus d'une fois elle avait eu l'envie de fuir ses lieux maudits et de ne plus y mettre les pieds. Pourtant elle s'obstinait à y entrer chaque mois. Pour leurs parler. Voilà bien longtemps qu'ils étaient partit, mais elle continuait de penser que de là-haut, ils pouvaient l'entendre. Mais cela avait de bon qu'au moins elle se pensait plus humaine que lycanne, car après tout, ce genre de croyance était typiquement humaine...

La jeune fille tiqua. Il avait remarqué qu'elle le connaissait. Il devait être fin observateur pour avoir vu pareil détail. Lorsqu'il eut finit sa tirade, un voile de tristesse couvra ses yeux. Aussitôt la jeune fille pris un air triste. Elle partageait sa douleur autant qu'il partageait la sienne. Elle aurait voulu en cet instant avoir un mot doux ou un geste tendre avec lui, mais elle n'osa rien faire, restant la à le contempler, lui et son regard vague. Il était sûrement repartie dans ses ses pensées les plus sombres et les plus malheureuses.

Enfin elle se décida à réagir et à se présenter.

"Oh, je ne me suis pas présentée non plus... Mademoiselle Storm. Je ne suis qu'une simple couturière..."

C'est à ce moment la que la jeune fille eut une impression étrange. Une présence au loin, mais une présence qui ne lui disait rien qui vaille. Son instinct de Lycan ne la trompait que rarement. De toute façon elle ne comptait pas s'éterniser ici, l'atmosphère pesante du cimetière commençait à l'étouffer.

« Pardonnez-moi Monsieur, mais serait-il possible de quitter ses lieux car votre compagnie ne m'ait pas déplaisante mais le cimetière n'est guère un lieu propice à la discussion, comme vous l'avait souligné tout à l'heure... »

Elle accompagna sa réplique d'un petit sourire et sans même attendre de réponse fit quelques pas pour prendre la direction de la sortie, espérant que Maël la suive. Elle espérait qu'il n'ai pas remarqué le trouble qui l'avait saisit quelques secondes auparavant.

Le vent soufflait, mais rien ne pouvait balayer l'étrange et désagréable impression qu'avait la jeune lycanne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Sam 31 Mar - 22:13

Maël remarqua le trouble de la jeune femme à l'évocation du lieu, il ne put s'empêcher de sourire légèrement, chose d'ailleurs fort rare, lui même avait de manière bien puérile ressenti un certain malaise du fait de sa présence en ce lieu mais désormais le charme était rompu, le taciturne vampire avait retrouvé son calme et ne voyait plus en ce lieu qu'un charnier gigantesque et monstrueux où avec un effroi mêlé de religiosité les humains entassés leurs morts, à bien y réfléchir Maël trouva l'idée extrêmement dérangeante mais en aucun cas effrayante, pourquoi aurait-il peur des défunts enterrés sous leurs pieds ? Il ne pouvait y avoir dans ce cimetière pire monstre que lui, il était la créature fantasque, l'apparition démoniaque semant la mort et non la frêle jeune fille dont l'imprudence entraîne la perte.
A cette pensée, le regard sans émotion du vampire se posa sur la jeune femme, s'il était le prédateur cauchemardesque était-elle sa victime désignée ? Possible mais une autre fois, Maël n'était pas assez sot pour dévoiler sa vraie nature en plein jour dans un lieu où il était susceptible d'être surpris. La sylphide prétendit s’appeler Storm, c'était un nom bien peu approprié à une si douce jeune femme , Maël s'abstient néanmoins du moindre commentaire déplacé. Ce nom ne lui était pas inconnu et il était persuadé l'avoir entendu à la Cour, il lui semblait qu'il s'agissait d'une discussion tournant autours de couture mais à vrai dire Maël n'avait écouté que d'une oreille distraite, ne portant que peu d'intérêt aux ragots de la Cour et autres tailleurs à la mode. Sans qu'il ait pu approfondir le sujet, la jeune fille se mis en marche,Maël crut ressentir une présence les épiant, pensant un instant qu'il était de nouveau impressionné par le lieu l'imperturbable vampire décida néanmoins de rester sur ses gardes, au fil des siècles il avait appris à ne rien laisser au hasard. Il rattrapa aussi rapidement que silencieusement la jeune femme et lui pris le bras avec délicatesse avant de déclarer d'une voix polie :

-Vous avez raison ma dame, il ne serait pas convenable de nous attarder ici. Permettez que je vous raccompagne, cet endroit peut se révéler dangereux pour une jeune femme et je ne puis décemment vous laissez rentrer seule.

M
aël ne se fit trop insistant, laissant la possibilité à la jeune femme de refuser, néanmoins il préférerait la raccompagner, il ignorait si la présence qu'il avait ressenti en avait après la jeune femme ou après lui. Il semblait plus probable que cette présence en ait après lui au vue de sa nature vampirique mais à bien y réfléchir il n'y avait aucun risque que quiconque ait pu découvrir la vérité sur lui tant ce secret était gardé avec une attention de chaque instant, il était toutefois possible que l'un d'entre-eux ait éveillé la cupidité d'un malandrin souhaitant les alléger de quelques pièces, si tel était le cas il n'y avait aucune crainte à avoir même humain Maël avait été un combattant hors pair et sa nouvelle race n'avait que décuplée ses capacités, non la seule chose fâcheuse qui pourrait arriver serait que cette menace soit elle aussi surnaturelle, Maël était un vampire expérimenté et pouvait se débarrasser sans trop de difficulté de la plus part de ses adversaires mais la présence de la jeune femme compliquait la chose, il ne pouvait raisonnablement pas faire étalages de ses talents devant elle, le vampire laissa la question de côté pour le moment ne sachant quelle réaction adopter si la situation se présentait. Bien évidemment s'il était visé il mettait la jeune Storm en danger en restant avec elle mais à son opinion un risque moins grand que de la laisser partir seule, Maël retint un sourire amer, son père serait fier de lui, prendre ainsi la défense d'une jeune femme était tout à fait en accord avec l'éducation chevaleresque qu'il avait reçu. On pouvait cependant se demander si la protection d'un Vanfield n'était pas plus nuisible et dangereuse que le mal duquel elle vous protège, c'était probable...
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Mer 25 Avr - 20:45

Avant qu'elle ne soit transformer, les mots de Maël l'auraient en effet réconforter, elle se serait sentit en sécurité. Mais maintenant cela lui paraissait ironique. Si il y en a bien sur les deux capable de protéger l'autre, c'était bien elle. Bien évidemment lui ne le savait pas. Et il ne devait pas l'apprendre. Personne ne devait savoir sa vraie nature monstrueuse. Et pour l'instant elle s'en sortait bien, nul autre qu'elle-même le savait. Même si il est vrai que porter se fardeau seule était difficile pour elle, et ça n'allait pas en s'arrangeant hélas.

Elle ne fit rien paraître du sourire ironique qui pourtant lui taquinait les lèvres et se contenta de sourire le plus normalement du monde. Elle n'aimait pas être hypocrite, mais avait-elle le choix ?

"Mais je vous en prie."

Et ils partirent tout deux en direction de la sortie du cimetière. Sa présence, bien qu'inutile en cas de danger, était cependant des plus agréable. Elle s'était toujours rendue seule au cimetière jusqu'à présent, et bien qu'elle le fasse au moins une fois par mois, en mémoire de ses parents, ce n'était pas une tâche bien plaisante. Au moins elle ne rentrerai pas seule, et ne penserai donc pas à tout ça pour la millième fois...

Mais il y avait toujours quelque chose qui la turlupinait, cette sensation étrange qu'avait eut la jeune femme peu de temps auparavant était toujours présente, et se faisait toujours plus oppressante. Elle était désormais presque certaine qu'ils n'étaient pas seuls en ces lieux, qu'on les suivaient même. Elle tentait de ne pas faire paraître son inquiétude mais il était difficile à la jeune femme de ne pas tenter de regarder autour d'elle, de scruter les environs. Elle n'était pas tranquille et avait du mal à le cacher. Son inquiétude la rongeait tellement qu'elle se risqua à se tourner une fois. Elle arrêta de marcher, stoppant Maël en même temps et fit volte face de trois quart. Elle avait raison. Elle vit bien quelqu'un derrière une crypte qu'ils venaient de dépasser. Comment ne l'avait-elle pas vu avant ? Se sachant démasqué, la personne sorti en courant et en hurlant.

Sale monstre, je t'ai découvert, tu vas mourir !"

Le coeur de Levana se mit à battre la chamade. Que faire ? Il l'avait découvert, vite que faire ? Elle commença à paniquer. S'enfuir ? Pour aller ou ? Elle ne voulait pas quitter cette ville, sa boutique, tout ce qui lui restait... Alors le tuer ? Cela signifierai se dévoiler au Comte et le tuer aussi. Mais elle l'était déjà non ? De toute façon Levana en était incapable... Alors quoi ? Le réduire au silence, oui mais comment ? Le faire passer pour un fou ? Difficile, ce n'était pas n'importe quel personne, mais un soldat. Non pas un soldat ivre, mais un soldat de la garde rapproché du roi.

Tout ce raisonnement se fit rapidement dans sa tête, mais n'amenait aucunes réponses. Et le soldat courait vers eux, armes à la main. Maël s'était détachée de la jeune femme sans même qu'elle ne le remarque. Elle l'avait perdue de vue ! Elle, n'avait pas bouger, et ne savais toujours pas comment réagir. Elle envisagea de se laisser tuer, mais son instinct animal l'en empêchait cruellement. Elle ne comprit pas toute la scène qui suivit, ou plutôt, ne voulut pas comprendre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Mer 11 Juil - 13:51

Ils avançaient lentement vers la sortie du cimetière, elle n'était plus très loin, ils seraient bientôt dehors et ils riraient en pensant à leur absurde crise d'angoisse enfantine. Oui, c'était cela, ils s'étaient tout simplement laissés influencer par l'ambiance oppressante du lieu et par les rumeurs de revenants qui couraient à son égard. Et pourtant Maël se sentait observé, peut-être n'était-ce qu'une impression erronée mais la sensation était là, au creux de son estomac, cette sourde sensation de malaise. Tous les sens du vampire étaient en alerte, et parfois il lui semblait entendre un souffle, une respiration ténue venant d'un coin sombre ou il croyait entrapercevoir un mouvement furtif derrière une statue mais peut-être n'était-ce du qu'à l'angoisse ? Peut-être n'était-ce que le fruit de son imagination. Ou un quelconque animal, corbeau ou chat à la recherche d'une proie. Malgré tous ses efforts pour se rassurer le pressentiment de danger ne quittait pas Maël, il avait cette désagréable impression que la proie, c'était eux.

La sortie était désormais toute proche et Maël accéléra le pas avec l'idée de s'éloigner de cet endroit dans les plus brefs délais, c'est alors qu'il sentit une pression sur son bras, la jeune fille venait de s'arrêter et l'avait stoppé par la même occasion.

"Sale monstre, je t'ai découvert, tu vas mourir !"

Un homme s'approchait vers eux en courant, son regard allumé d'une flamme terrible, d'une haine formidable. Maël l'avait déjà aperçu à plusieurs reprises à la Cour, il s'agissait d'un membre de la garde rapprochée du Roi, ces jeunes coqs qui paradaient dans les jardins du palais, bombant le torse pour se donner un air important. Oh bien sûr Maël savait très bien qu'elle était leur vraie mission, la chasse aux monstres ou plutôt aux non-humains car le vampire ne s'était jamais senti plus monstrueux qu'un humain. Maël méprisait au plus haut point ces soit-disant soldats d'élite, le royaume était tombé bien bas si ce ramassis de coupes-jarrets étaient l'élite guerrière. lorsqu'il était encore humain tout homme, du moins noble, passait sa vie à se battre, à se battre vraiment pas ses pathétiques entraînements avec des armes en bois dans la cour d'un château, non de vrais combats sur le champs de bataille, risquant sa vie pour l'honneur de son souverain, les temps avaient bien changés.

Et ces hommes là, cette garde rapprochée, se flattaient de chasser lycans et vampires ? Quelle farce... Comme si de simples humains pouvaient faire le poids face à eux. Quoi que connaissant la lâcheté de l'espèce il se doutait que ces prétendus bretteurs d'exceptions devaient s'y prendre à plusieurs pour s'attaquer à un seul vampire ou lycan et encore Maël était septique, peut-être étaient-ils capables de s'en prendre à un nouvellement transformé, complètement déboussolé et tiraillé par la Soif mais un vrai vampire ?
Quoi qu'il en soit Maël allait pouvoir vérifier les supposés talents de cette garde sur cet insolent qui avait la prétention de se présenter seul face à lui, il allait lui montrer ce qu'était la véritable force, il... Maël s'arrêta soudainement, la jeune fille était présente il ne pouvait utiliser ses pouvoirs et dévoiler sa vraie nature, il devait agir le plus humainement possible et cacher ce qu'il était, réfléchissant rapidement une idée germa dans l'esprit du vampire, il s'avança de plusieurs pas vers le soldat et déclara de sa voix calme et imperturbable :

-Monsieur, bien que ma famille ait mauvaise réputation je ne vous laisserais pas m'insulter de la sorte.


C'était cela, il lui suffisait d'inventer une quelconque rancune de cet homme envers sa famille et la jeune femme penserait qu'il l'avait attaqué pour cette raison. Maël sortit de la doublure de son veston un long poignard à larme courbe, il avait toujours cette arme sur lui, elle lui servait à maquiller ses crimes, à les faire paraître.... Moins surnaturels. L'homme lui faisant face le regarda un instant avec incompréhension, Maël aurait-il mal interprété quelque chose ? Maintenant qu'il y réfléchissait il était très improbable que cet homme ait découvert sa vraie nature tant Maël prenait de précautions et qui aurait bien pu le dénoncer ? Les seuls au courant de la vérité étaient ses enfants, ceux qu'il avait lui même transformé et ils lui étaient tous dévoués il s'en était toujours assuré. peut-être Maël avait-il mal interprété, peut-être n'avait-il pas été découvert ? Mais à vrai dire cela n'avait plus grande importance, il existait un doute et les règles de la famille Vanfield, les règles qu'il avait lui même créé il y a des siècles étaient claires, personne ne devait découvrir, au moindre soupçon il n'existait qu'une seule réponse, la mort. L'homme tira son épée, le combat allait pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Levana Storm
Commercante
Commercante
avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 17/05/2011
Localisation : Nulle part.

~Etat civil~
Race :: Lycan mordu.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   Mar 16 Oct - 19:33

Le combat s'engagea. La tête de Levana se mit à tourner. Incompréhension totale. Alors elle n'était pas découverte ? Il ne s'agissait en fait que d'un mal-entendu ? Ce soldat en avait après le Comte Vanfield et non après elle. Cette idée mit quelques secondes à faire son chemin et Levana en demeura encore toute déboussolée. Elle avait eu la frayeur de sa vie. Elle n'avait presque pas conscience de ce qui se passait devant elle. Deux hommes croisaient le fer, mais elle n'avait pas finit de se remettre de toutes les émotions que l'intervention de ce soldat avait causé. Elle recula de quelques pas, presque en titubant.

Elle revint à la raison juste le temps de quelques secondes. Maël venait visiblement de toucher son adversaire, l'odeur du sang se profilait jusqu'aux narines de la jeunes lycanne. Du sang... Elle s'était beaucoup retenu ces derniers temps. Elle n'allait plus tenir très longtemps. Elle n'allait pas craquer là maintenant, elle tiendrait bon. Elle en avait prit l'habitude. Mais dés ce soir il lui faudrait partir en quête de quelque chose à se mettre sous la dent. A se mettre sous la dent. Comment pouvait-on être aussi désinvolte ? Cette expression, ce n'était pas elle, mais son côté Lycanqui pensait cela. Levana la vraie, s'indignait même d'avoir eut ses mots en tête. Elle se détestait de devoir partir chasser.

Sudainement prise de vertiges, Levana fit quelques pas sur le côté avant de se laisser glisser contre un arbre. Sa tête lui tournait déjà, voilà que l'odeur du sang venait s'ajouter à son trouble. Elle n'était pas certaine qu'ils se battaient toujours, à vrai dire elle n'en avait que faire, il fallait se concentrer pour ne pas sauter à la gorge du soldat. Elle y parviendrait, mais il lui fallait tout de même un temps de concentration, le temps pour faire disparaître son côté lycan au fond d'elle-même. Si il pouvait disparaître pour toujours, cela la soulagerait tellement...

Mais il ne pouvait en être ainsi, le mal serait toujours en elle. A penser ce genre de chose parfois Levana avait envie de tout laisser tomber et de s'abandonner à son fond animal. Elle secoua la tête, c'était une très mauvaise idée bien évidemment.

Elle commençait à se calmer, et à recouvrir ses esprits. La soif oublié, enfin à peu près, elle se souvint de ce qu'il venait de se passer. Le soldat... Le soldat !

"Non, ne le tuez pas !"

Comme si elle s'était réveillée en sursaut d'un mauvais cauchemar, elle avait crié ça, les yeux grand ouvert, esquissant un geste en leurs direction. Le soldat était peut-être déjà mort, probablement d'ailleurs, elle n'aurait su dire combien de temps elle était resté ainsi mi-consciente mi-inconsciente, adossé à l'arbre. Mais il fallait qu'elle le dise. Le soldat était un être humain avant tout, il devait vivre. Il devait vivre. Il ne devait pas mourir pour rien. Telle était sa pensée. Un peu comme si elle essayait de compenser tout les morts qu'elle aurait pu causer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs douloureux et rencontre inattendue. [PV Maël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Paris_la_capitale :: ~Le Cimetière~-