Partagez | .
 

 Marie Chevalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Marie Chevalier   Ven 16 Sep - 21:41

Chevalier Marie




(Je ne sais plus du tout où j'ai trouvé cette image... disolée TT)
    IDENTITÉ :


    Nom : Chevalier
    Prénom: Marie
    Âge : 18 ans
    Date et Lieu de Naissance : 14 novembre, Paris
    Orientation Sexuelle : à priori hétéro (peut évoluer suivant le RP)
    Nationalité : française
    Groupe : humain (souhait que ça évolue dans le RP =D)
    Classe Sociale : au vu de l'histoire de Marie, la plus basse (je dirais Citadine)




Description Physique :

Un peu petite par rapport à la norme, Marie semble très frêle. On peut dire qu'elle l'est pour certaines choses. Vous ne la verrez pas travailler dans les champs par exemple, car elle est incapable de soulever les outils nécessaires pour ce genre de travail, trop lourds pour elle. Mais elle peut très bien tenir toute une nuit à la taverne du coin en tant que serveuse. Forte, non, mais endurante, oui. Sa taille fine et agile l'aide à se faufiler entre les clients, évitant certaines mains baladeuses, et elle a une bonne mémoire pour les commandes. Elle peut également faire quelques petits travaux simples et rapides, comme chercher quelques courses pour une personne, ou encore jouer à la messagère. C'est qu'elle court vite. Pour le reste, quelques connaissances en tant que domestique l'aident à passer quelques jours dans telle ou telle famille pour nettoyer ou surveiller des enfants.

De façon générale, Marie est une jeune fille qui peut autant attirer que repousser : sa peau très claire et sa taille ont tendance à plaire et à déplaire de façon totalement aléatoire. Elle n'est pas particulièrement bien faite, juste normale et basique. Des formes simples et jolies, sans être trop encombrantes, une apparence fine, peut-être un peu trop pour certains, elle est du genre discret. On remarque bien mieux les serveuses aguicheuses, ou encore les filles de joie qui appâtent le client. Pourtant, certains peuvent apprécier ce côté délicat, lointain, à la limite du mystérieux. Comme on dit, chacun ses goûts.

Ses longs cheveux, légèrement ondulés, ont une teinte terne. Blonds de base, ils sont très clairs et tirent sur un gris presque blanc au soleil. Quelques mèches courtes lui tombent sur le visage, glissant parfois sur le côté quand elle veut éviter de les avoir dans les yeux. Ceux-ci sont gris et bleus, une des couleurs dominant l'autre en fonction de la luminosité : lorsqu'il fait clair et beau, le ciel s'installe dans ses iris ; mais quand il fait sombre et morose, ce sont les nuages orageux qui prennent le relais. Enfin, il arrive que la teinte change également suivant ses émotions. Peut-être n'est-ce qu'une impression, mais, les rares fois où elle est en colère, le gris devient acier.

Ses tenues, du moins le peu qu'elle possède, sont très simples : tuniques plus ou moins longues, tantôt grises, tantôt noires, et parfois bleus foncés. En hiver, lorsque le froid l'exige, elle ajoute des pantalons de laine tout aussi basiques mais qui tiennent bien chaud, de teintes claires en général, blancs ou beiges. Elle porte souvent des bottes confortables et assez solides pour marcher longtemps. Quelques fois, elle ajoute un petit ruban bleu dans ses cheveux pour les retenir, plus pour le côté pratique que joli.




Description Mentale :

Marie est du genre discrète. Elle n'aime pas attirer l'attention, plutôt timide quand il s'agit d'approcher quelqu'un, mais capable de contrôler sa gêne pour répondre. Elle se concentre en général sur son travail du moment et fait de son mieux pour ne pas déranger les gens autour d'elle. En effet, elle a tendance à se dévaloriser quand il s'agit d'elle. Autant elle sait que son travail est bien fait, qu'il est impeccable, irréprochable même, autant elle n'aime pas qu'on la complimente dessus. Elle répond toujours que c'est normal, que n'importe qui ferait pareil, qu'elle ne fait pas mieux qu'un autre. Et on a beau lui dire le contraire, rien n'y fait. Elle ne se considère pas vraiment bien, que ce soit physiquement, mentalement ou autre.

À priori délicate, elle sait se montrer très énergique. Si la force physique n'est pas au rendez-vous, elle est très endurante, et a le caractère qui va avec. Déterminée, elle n'arrêtera pas ce qu'elle est en train de faire tant que ce n'est pas terminé, ou qu'elle ne tombe pas dans l'inconscience. Elle ne prend pas souvent de décision par elle-même, mais, quand elle le fait, rien ne saurait la faire changer d'avis, ou très difficilement. Que ce soit pour une chose simple ou plus complexe, quand elle a une idée en tête, elle ne la lâche pas. Têtue ? Si peu, si peu...

Autant Marie est timide la plupart du temps, autant elle n'hésite pas à tenir tête s'il le faut face à n'importe qui, même le plus baraqué des gardes du roi. Bon, elle n'irait pas jusqu'à se battre, n'en étant pas capable, mais elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, surtout si elle considère que la situation est injuste. Elle n'est pas spécialement altruiste, et n'irait pas risquer sa vie pour protéger un inconnu, mais elle n'aime pas non plus les injustices qui règnent en ce bas monde. Si elle se sent capable d'aider une personne, elle essayera. Mais si elle voit bien qu'elle ne pourrait rien faire, elle n'agira pas.

La seule exception à cette règle : les enfants. Elle ne supporte pas qu'on leur fasse du mal, et préfère de loin prendre à leur place, quitte à porter des bleus tout le reste de la semaine. Même si elle sait très bien qu'un enfant peut être redoutable - il suffit de voir les petits voleurs si habiles - elle se refuse à en laisser un se faire malmener. Ils restent des êtres fragiles qui méritent la protection des plus grands. Peut-être est-ce un instinct venant du regret de ne pas avoir eu de frère ou de soeur. Reste que maltraiter un enfant devant Marie est la meilleure des façons d'être classé dans sa liste noire. Et si elle n'est pas redoutable dans la force physique, il y a d'autres façons d'agir.



Biographie :

Née à Paris, Marie est fille unique d'une jeune femme simple et sans histoire. Son père était un soldat, valeureux disait sa mère, courageux et sans qui la France serait tombée aux mains de barbares voisins. Mais grâce à Dieu, Valérian Chevalier était là. Le seul soucis est qu'il ne resta pas longtemps : lorsque Marie eut 6 ans, il fut tué pendant une opération dans un pays étranger. Il lui semble que c'était l'Allemagne, mais elle ne se souvient pas très bien. En tout cas, sa mère et elle se retrouvèrent seule, et il fut bien temps d'apprendre à travailler. Sans la solde de soldat de son père, la vie risquait de devenir délicate. Catherine Chevalier entreprit donc une carrière de serveuse, et y initia sa fille, dans une taverne correcte d'un quartier simple de la ville.

Mais si Valérian Chevalier n'était plus, il avait laissé une autre trace de son existence : un second enfant. Lorsque Marie l'apprit de sa mère, elle en fut toute chamboulée. Un enfant, quelle joie ! Un petit frère ou une petite soeur, dont elle pourrait s'occuper, avec qui jouer parfois, et apprendre plein de choses. Elle s'en faisait une joie, mais hélas, plusieurs mois plus tard, l'enfant mourut à sa naissance. Sa mère tomba malade, l'accouchement fut très éprouvant. Mais elle survécut. Marie mit alors toute son énergie à travailler et, même si elle était petite, elle parvenait à ramener de quoi soigner sa mère. Bon, elle se privait de repas assez souvent, mais tant que Catherine Chevalier allait mieux, c'était suffisant pour qu'elle tienne.

Les années passaient tranquillement, la petite famille ne s'en sortait pas trop mal. Marie grandissait, sa mère se remettait, et elles travaillaient un peu partout. Catherine apprenait à sa fille comment glaner le moindre petit travail : domestique, femme de ménage, coursière, messagère, serveuse, elle lui montrait toutes les ficelles qu'une jeune femme pouvait tirer pour s'en sortir dans cette "chienne de vie" comme elle disait. Et puis, lorsque Marie avait atteint sa 16ème année, sa mère retomba malade. Mais cette fois, tous ses efforts ne la sauvèrent pas : une pneumonie, en plein hiver, ça ne pardonnait pas. Elle ne pouvait que remercier Dieu de ne pas avoir été contaminée.

Désormais seule, Marie n'eut pas beaucoup de choix : elle céda leur petite maison à la meilleure offre et se trouva un petit appartement très simple, une seule pièce, au parquet grinçant, mais avec un poêle efficace en hiver, et une fenêtre qui laissait la lumière inonder la pièce en toute saison. Autre avantage : ce nouvel habitat était très proche des quartiers intéressants où elle arrivait à trouver des petits travaux. Ainsi, désormais sans famille, Marie mit en pratique tous les conseils de sa mère. Se débrouiller. Trouver quelque chose pour la journée. Décrocher un emploi de serveuse ou de femme de ménage pour quelques mois. Elle s'en sortait plutôt bien.

Et puis, petit à petit, se faisant quelques contacts, elle réussit à accéder à certains métiers mieux payés : même les bourgeois ont besoin de personnel, et si Marie n'était pas spécialement luxueuse, elle travaillait bien et avait le coeur à l'ouvrage. Elle put ainsi travailler pour quelques familles bien plus riches qu'elle et, même si souvent on ne lui accordait pas un regard, on savait remarquer la qualité de son ouvrage. Elle nettoyait tout, rapidement mais sans pour autant bâclé le travail. Elle savait repérer la saleté et veillait à faire attention aux objets de valeur. Mieux, elle ne réclamait jamais rien de plus que le salaire prévu, et elle ne volait pas. Mine de rien, ce n'était pas si répandu que ça.

Aujourd'hui, Marie Chevalier n'est qu'une serveuse, domestique, messagère suivant la journée, mais quelques familles bourgeoises la connaissent et fond parfois appel à ses services. Elle a désormais 19 ans, ne sait absolument rien de l'existence des vampires et des lycans. Il lui arrive de rêver d'être un jour au service d'un noble, dans un grand manoir, mais ce ne sont que des rêves de fillette du peuple. Elle ne croit pas une seconde qu'ils se réaliseront. Vivre sans être dans le besoin tous les jours est déjà un cadeau de Dieu qu'elle se doit de chérir. Même si ce n'est pas drôle tous les jours.





Derrière l'écran:


    Pseudo : Marie est très bien
    Âge : 24 ans
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous ? En cherchant un forum sympa sur le thème des vampires, via un top site.
    Des remarques ou impressions ? Ca fait plaisir un design qui n'arrache pas les yeux, sans fond noir tout moche
    As-tu lu le règlement ? J'adore cette question... si je dis non, qu'est-ce qu'il se passe ? Aïe, pas taper, oui oui j'ai lu TT
    Code du règlement : Ok par Fil =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Marie Chevalier   Sam 17 Sep - 10:56

Bonjour ~

Et bien pour moi tout me semble bon, un admin te validera sans aucun doute dès qu'ils seront là.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Marie Chevalier   Sam 17 Sep - 14:55

Yo, c'est une bonne fiche. Avec une histoire intéressante. Je ne vois pas d'inconvénients concernant la validation.

Tu es donc validée, das le groupe des Humains, en tant que Citadine.

Tu peux dés à présent créer ton journal de rp, tes liens, et faire une demande de rp.

Amuse toi bien parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Marie Chevalier   Sam 17 Sep - 16:18

Merci ! ^^

*file faire tout ça*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Marie Chevalier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marie Chevalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marie Morgane (Mary Morgan) :
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Un honorable chevalier
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-