Partagez | .
 

 Ruslan Vladilen: Loup marqué parmi les roquets. (parcheminé 60%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Ruslan Vladilen: Loup marqué parmi les roquets. (parcheminé 60%)   Mer 7 Sep - 18:05

NOM PRENOM




issu de Sengoku Basara:Kojuurou
    IDENTITÉ :


    Nom : Vladilen
    Prénom: Ruslan Maximiliam
    Age Apparent: 38/40 ans
    Age Réel : 224...231 ans? Il ne sait plus trop..
    Sang-Pur/Mordu/Infant : Sang pur.
    Date et Lieu de Naissance : 13 février de l'an mille quatre cent euh... et quelques, il ne se souvient plus trés bien non plus...
    Orientation Sexuelle : Avec le temps, ils n'aiment plus que les hommes. Désolé mesdames, mais votre inconditionnelle poitrine et vos manières pénibles lui sont sorties par les yeux.
    Nationalité: Anglaise. Même si son nom et prénom sont à consonance hollandaise.
    Groupe : Lycan
    Classe Sociale: Comte




Description Physique :


Taille : Deux mètres douze.
C'est un colosse de muscles et de poigne, qui a d'ailleurs du mal à mesurer sa poigne. Un peu brutal sur les bords, ce n'est pas sans mal pour les autres, même s'il s'excuse si d'avenir il puisse faire du mal sous son apparence humaine. Déjà impressionnant sous cet état, imaginez ce que cela peut donner sous l'apparence d'un lycan. Ce n'est pas un violent pourtant et il n'use de cet atout que si nécessaire. Avec un passé dans la marine anglaise à sillonner les mers sans vraiment rentrer chez lui, il en a même oublier ce qu'était le manque de l'autre. Son corps de Belzébuth des océans portent les supplices de la cruauté de ce monde, et il n'en reste pas moins indifférent, sachant que même sans ces multiples cicatrices béantes, parcourant son visage, ses flancs et ses cuisses, il en serait tout aussi effrayant puisque la société nobiliaire veut souvent que l'on soit couvert jusqu'au menton, pour ne se dévoiler qu'à ceux qui nous plaisent jusque dans la chair...
Des épaules solides, un dos droits, malgré son âge, il n'a jamais été dans une meilleure passage physique. La fleur de l'âge peut être, qui mixait avec une expérience certaine font de lui un prédateur pluri-domaine hors catégorie. Des grands mains marquées par le travail et les batailles, et une puissance digne de plus résistants artisans, il n'a rien d'un petit noble maniériste. Physiquement, il incarne le mâle parfait. Attirant, sombre, marqué de mille supplices, les pupilles profondes portant la vérité sur la dureté d'un monde différent de celui de Paris, Ruslan est le parfait exemple du militaire noble réformé, qui revient à la vie tranquille. Un loup sauvage parmi les petits roquets, mais un loup qui porte manifestement à ravir les vestons brodés, les chemises bouffantes à large décolté, les bottes vernis et le sans barbe au menton. Ses cheveux sont coiffés bien que mi longs, et sa peau ordinairement mat après toutes ses années ne se lasse pas du soleil.
Et son pyjama! Voila la grande révélation. Son fameux pyjama kimono, et les yeux qui l'ont vu , les petits chanceux qui ont osés le voir dans cette tenue. Pour la petite histoire, de part son âge réel, Ruslan a du passé d'armée en armée, le temps de se faire oublier à certains endroits. Il est vrai qu'il ne passe pas vraiment inaperçu. Il a donc côtoyé la grande marche vers le thé, séjourné quelques temps en Chine, puis en Russie pour revenir en Hollande, et enfin en Angleterre. Il n'a jamais trouvé mieux comme tenue que le kimono pour dormir. Au diable ces tenues hideuses que portent les nobles d’Europe, le kimono, ça c'est la grande classe... surtout si c'est pour finir à poil hum...Quoi! Oh! Faites pas les choqués hein! C'est quand même plus facile à ôter! Même par inadvertance allons!
Denier détail, il a subi les tatouages à l'ancienne en Chine. Un dragon sillonne épaule, pectoral et dos , sur le coté gauche.

Sous la forme Lycan: Il est immense, triplant de volume sa carrure initiale, ce qui fait ressortir son origine jusqu'en Russie. Ses ancêtres y sont toujours, mais il est né en angleterre, donc il reste anglais. Il est gris foncé, avec un genre de crinière linéaire sur l'arrière de la nuque jusqu'à mi dos, blanc neige en dégradé. La queue naissante tire sur des mèches blanches, et ses crocs sont d'une taille qui broierait un crâne. Rares sont ceux qui physiquement l'égal, ses ancêtres étaient taillés pour la chasse dans les grandes steppes de Sibérie.




Description Mentale :


Associable, Renfermé, Sans mauvais fond, discret en public, dominant, respectueux, méfiant, digne de confiance, noble, avec une prestance qui impose du respect, impitoyable, affamé sans le montrer, rangé, décent, sérieux, sardonique à ses heures, et irrémédiablement pessimiste, parfois choquant et rarement brutal, réaliste cynique, et absolument sanguin, voila ce qui fait de Ruslan... Bah Ruslan...
200 ans de bataille, à parcourir les mers et les pays , sans jamais se lasser. Il en résulte un caractère calme, intransigeant, inflexible et difficile. Il a perdu tellement d'hommes au combat qu'ils ne les comptent plus, tout comme ses cicatrices. Il dit que ses cicatrices sont l'armée qu'il a perdu. Refoulant énormément de sensations et sentiments par habitude, on l'appelait souvent "Ruslan le sans coeur". On le dit insensible, froid, sans âme, qui a vendu son coeur aux sorcières de Transylvanie, mais il n'en est rien et il n'en a que faire de ces balivernes de salons de thé. Il sauve néanmoins les apparences par des bienséances de la Haute Société qu'on lui a inculqué dés sa plus tendre enfance. Au départ , ce n'est qu'un poltron maniéré et la marine, les découvertes du monde, l'âge , les conquêtes et les pertes d'êtres chers l'ont rendu solitaire, aigri et il est resté pendant plus de trente ans dans une terre reculé des îles au large de l'Ecosse avant de revenir parmi les vivants depuis peu, ce qui n'arrange en rien sa sociabilité. Il peut paraître rustre et invivable, quand il est dans ses mauvais jours, comme un vieux comte mal aimé et égoïste. Il a une fille qu'il a faite avec une humaine, il y a longtemps, mais elle n'a pas hérité de ses gènes. La nature est étrange parfois. Normalement, elle aurait du naitre avec du sang de Lycan, mais là rien... Alors il soupçonne sa femme de l'avoir fait avec un autre. Paranoïaque envers son ex femme, il l'a abandonné avec sa fille , et retourne régulièrement les voir en cachette sous son apparence de lycan...Mais il en reste amer, et douloureusement marqué à vie...
Depuis , il s'est résigné à ne plus faire confiance aux femmes. Et les dames de la Cour ne font rien pour arranger ce qu'il pense d'elles. Il préfère les ébats avec les jeunes hommes, et leurs gémissements graves, leur puissance, et leur regard puissamment défiant. Plus besoin de faire attention à ce qu'il fait. Plus besoin de se sentir dans l'obligation de ne pas les casser, il peut avec eux décharger ses pulsions et sa force bestiale. Mais voila trente ans qu'il n'a rien fait et il n'ose plus. Il préfère s'abstenir que de lâcher sa fureur sexuelle sur le premier venu. Cela le tuerait probablement. Alors quoi ? Ne plus rien faire. Bonjour la frustration que le pauvre Ruslan se traînait. Il évitait les bals, les réunions bondées de personnages du monde, les assemblées de frivolités, et toutes ces choses qui font le monde de la noblesse et de la cour Royale. Il n'en avait assumer de deux ou trois depuis son retour. Bizarrement on ne lui en tenait pas rigueur. D'un caractère très franc, et vrai, il ne ment pas et dit les choses directement. Il est autoritaire, dominateur, et intransigeant, ne supportant pas qu'on le dénigre sans raison, ou qu'on vienne uniquement pour lui faire foirer son affaire.
Il n'est pas susceptible et se moque d'un peu beaucoup de choses, blasé le plus souvent du temps, il ne prend plus le temps de vivre, et n'aime pas franchement la vie non plus, la trouvant ennuyeuse et trop longue, à subir en solo. Il lui faudrait un partenaire un peu cinglé, hyperactif, et joyeux, voir même complètement immature, mais tout ça , il n'ira pas le chercher, trop belliqueux aux échecs. Il a trop échouer pour en supporter davantage. Son majordome est froid et terne et son manoir en retrait de Paris n'en est pas moins blasant...
Il n'a pas souri depuis plus de 25 ans, et ne parle que si l'on engage la discussion. Un problème se pose néanmoins. Plus le temps avance, et plus son comportement laisse le Lycan prendre le dessus. Ce n'est pas trés bon, sans compter que maintenant, il n'attend pas la pleine lune pour muter... C'est un besoin. Et c'est aussi pour cela qu'il n'habite pas paris même.
C'est un homme mature, expérimenté, nostalgique et terriblement lassé par le temps qui passe, mais si vous trouvez le bon fil de ses envies, il ne saura que vous satisfaire de trop. Qui sait, il pourrait rapprendre à aimer la vie, en espérant que d'ici là, il ne deviendra pas trop agressifs, dominé par ses pulsions animales.





Biographie :

Des origines qui laissent rêveur. Issu d'une famille aux racines russes, de lycans pur sang sibériens, ils ont immigrés ici à cause d'un de leur ancêtre qui désirait suivre une belle dame. Ainsi Ruslan naquit Anglais pas très loin du vieux Londres dans un petit village perdu en pleine campagne humide, avec un prénom russe.
Une mère très câline, un père trés autoritaire, comme souvent dans ces familles un peu spéciales, la lignée des Vladilen fut de tout temps martyrisait par les petites gens peu lucides des campagnes profondes. A coup de fourche, de hache, de balle de toutes les matières et cela ne changea en rien l'envie de cette grande lignée de continuer de vivre dans la noblesse et l'opulence. Très entêté, son père se bâtit pour donner une raison de vivre à ses enfants et à sa femme, bien qu'ils durent changer de pays assez souvent.

Ruslan grandit sans pour autant être épargné par les bienséances de la famille. Précepteur, nourrice, serviteurs à la pelle, le genre de choses qui avait le temps l'oripilait. Une adolescence qui ne fit aucune étincelle, mais son père l'envoya quand à l'armée, dans la marine. L’aîné à l'armée, le second dans les ordres, et le dernier dans la médecine, comme c'était souvent le cas dans les familles nobles. L'étiquette, cette chose ignoble, qui vous oblige à certaines règles de vie, particulièrement superficielles et on ne peut plus strictes.

La marine. Il débute comme mousse sous les ordres de ce cher papa , qui n'a aucune pitié pour lui, à l'âge de 13 ans, alors que les autres , ses deux soeurs sont bien plus petites. Son paternel à vrai dire, se fiche éperdument de ce que peut penser son fils, ni quel titre il aura plus tard. Il le prit sous ses ordres au même titre que les ordres, et les punitions s’enchaînent au fil des mois, mettant à sacré coup psychologique sur la petite caboche de notre aristocrate. Mais le problème est là , et il ne peut pas faire autrement. Ils sont des lycans, purs qui plus est et son père va devoir enseigné à son fils comment survivre et ne pas se faire reconnaître, au fil des années. Et la première chose qu'il lui enseigne, c'est l'humilité et la discrétion. Savoir se fondre dans la masse. La fonction du mousse est une parfaite excuse. Aussi durant des mois entiers, il va clairement lui interdire de dévoiler qui il est pour lui faire connaitre le gout de la douleur, de l'amertume du rapport avec les autres, de la méfiance, et de la solitude du nain trouillard qu'il est tellement. Avec le temps... Il grandit et s'étoffe. Il prend du grade lentement, devenant matelot... Il apprend les arts de la guerre et ceux du combat à l'arme blanche, à mains nues, mais subit aussi ses premières mutations complètes et évoluées.

A partir de ce moment là, ses phéromones, et sa soif de lycan se déclenche et il s'étoffe physiquement de plus en plus, prenant la carrure de ses ancêtres, les monstres de Sibérie. Bien vite, il dépasse les autres qui commencent à s'en méfier et son père enfin, commence à être fier de son fils. Au bout de dix longues années, il le regarde différemment et le nomme lieutenant de pont. Ruslan n'a atteint que ses 23 ans , âge d'apparence et de Lycan. Peu à peu, il s'affirme, et se fait léguer un bâteau de la petite flotte de son père, corsaire pour le royaume d'Espagne.

Et cela ne fait que commencer. Ils ne donnaient jamais leurs vrais noms, passant de pays en pays , de contrée en contrée, jusqu'en Chine, ou il tombe sur des flibustiers bien aguérris, une bande de barbare fini qui coule leur navire alors que Ruslan est commodore.

( pas terminée )



Derrière l'écran:


    Pseudo :
    Age:
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?:
    Des Remarques ou impressions?
    As-tu lu le règlement ?
    Code du règlement :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Ruslan Vladilen: Loup marqué parmi les roquets. (parcheminé 60%)   Mer 14 Sep - 20:21

Cette fiche est-elle toujours d'actualité ?

EDIT : Fiche placée en salle d'attente. Pour continuer cette fiche, envoies un MP à un administrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
 

Ruslan Vladilen: Loup marqué parmi les roquets. (parcheminé 60%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un loup parmi les chiens ▷ m o r d r e d
» Un loup parmi les chiens ▷ m o r d r e d
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-