Partagez | .
 

 Edward Wolff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Edward Wolff    Jeu 25 Aoû - 11:24

Edward Wolff




feat.Cadis Etrama Di Raizel (Noblesse)
    IDENTITÉ :


    Nom : Wolff
    Prénom: Edward
    Age Apparent: 18 ans
    Age Réel : 18 ans
    Sang-Pur/Mordu/Infant : Mordu
    Date et Lieu de Naissance : Brême [Allemagne] le 1° Decembre
    Orientation Sexuelle : Gay avec des tedances à la Bisexualité
    Nationalité: Allemande
    Groupe : Lycan
    Classe Sociale: Bourgeois Artisan




Description Physique :

Edward est un jeune homme au corps puissant et très grand (1m98). Sa peau est pâle, elle lui donne un air mystérieux et mystique.. Son enveloppe charnelle est dotée d'une musculature très développée et ostentatoire, marquée par le petit instant qui a changé sa vie.. Ses pectoraux et ses abdominaux dessinés et délicieusement marqués donnent envie de goûter à ce corps marqué de petites cicatrices. Placées sur son pectoral droit et sur le haut de sa plaque abdominale, reproduites quasiment à l'identique dans son dos, ces stigmates lui rappellent pourquoi il est ici et comment sa vie a basculé par un simple enfoncement de crocs dans la chair d'un enfant.. Elle se sont affinées avec le temps, jusqu'à ne laisser plus que de légers et fins traits, plus pâles encore que sa peau.
Le visage de cet aimable bourgeois est fin et légèrement provocateur. Ses yeux sont envoûtants. Nombreux sont ceux et celles qui se sont perdus dans la profondeur de ce regard bleu azur.. Comme noyés dans leurs pensées.. Le nez d'Edward est fin et descend pour laisser place à des lèvres généreusement pulpeuses mais subtiles, qui en raviront plus d'un.. Enfin, que serait ce visage d'ange démoniaque sans les longs cheveux ailes de corbeaux de ce bel étalon, qui cachent de petites oreilles légèrement pointues.
Le style vestimentaire de cet adorable garçon est plutôt élaboré. Il est souvent, pour ne pas dire tout le temps habillé d'un costume qui met en valeur les formes alléchantes de son corps et porte tout le temps de nouveaux bijoux. Mais jamais il ne porte de couleurs, et ne porte que des tissus riches allant d'un blanc pur à celui de l'écume ou tout le contraire, du noir. Que se soit des bagues arborant des serpents, des crânes ou bien des loups.. Des boucles d'oreille qu'il ne porte d’ailleurs qu'à son oreille gauche, présentant des croix, des ailes et bien d'autres choses encore.. En passant par sa canne qui change de pommeau tous les jours ou presque.. le seul bijou qui ne le quitte jamais et qui est le seul à ne pas changer est la chaîne qu'il porte autour du cou, seul bijou féminin qu'il possède, c'est celle de sa mère.. Elle est ornée d'un pendentif original et unique, une sorte de petite cage, faite uniquement d'anneaux entrecroisés, ce pendentif et doté d'une petite clef, c'est une boite à musique, elle contient la mélodie sur laquelle seule sa mère chantait pour que son « petit bonhomme » comme elle l’appelait s'endorme.

Lors de sa transformation, ce jeune lycanthrope voit ses cheveux descendre le long de son dos, une queue très longue et fournie lui pousse en bas du dos, dans la continuité de cette descente, puis ses cheveux descendent sur son corps entier. Sa queue fait la taille de son propriétaire qui grandit pendant la poussée du pelage. Son nez pousse et se transforme en museau, ses dents augmentent de volume et de taille, laissant place à d'énormes crocs acérés. Quant à ses oreilles, elles deviennent plus pointues et se recouvrent de fourrure. Ses pieds grandissent et ses rotules s'inversent. Ses doigts et orteils se munissent d’énormes griffes tranchantes, habituées à faire couler le sang. Bientôt, son pelage devient transparent puis luisant et prend ensuite la couleur inverse de celle de la forme de jour de l'individu, en prenant une couleur blanche, presque divine tellement elle est pure..
Son habileté, sa force mais aussi sa vue grandissent.. Bientôt, l'humain laisse place à un être immense (environ 3m60) et blanc, dont la seule part d'humanité sera les prunelles bleu de l'humain, qui brillent dans la nuit..
Le collier de la mère, comme par enchantement, se fixe autour du poignet de la bête et seule la mélodie de celui-ci suffit à le calmer entièrement..



Description Mentale :

Edward a un moral endurci par les misères et les épreuves de la vie. C'est un personnage haut en couleurs et d'un caractère très fort.. Et même paradoxal.. Tout d'abord, il a rarement pitié, ou alors que quand c'est « nécessaire ». Il a tout de même un grand cœur, avec les gens riches comme avec les pauvres, si quelqu'un vient à avoir un problème qu'il n'a bien évidement pas cherché il pourra compter sur Edward. Ce bel étalon n'est pas de ceux qui se plaignent au moindre minuscule bobo. Il tient fortement à son image et gare à celui ou celle qui changera l'image de marque du jeune homme, seul lui a le droit de changer sa présentation. Il est lunatique alors attention à ce que vous pourriez dire, il s'énerve vite et n'aura probablement pas de demie mesure, il a comme on dit « le sang chaud » et il ne s'en plaint pas, bien au contraire, il aime jouer de sa personnalité à tel point qu'il en est indiscernable et imprévisible.. Ses sautes d'humeur lui donnent un charme.. Particulier. Il n'aime pas voir des gens qui se sentent mal autour de lui et préférera la solitude plutôt que la morosité de ses compagnons. Malgré sa grande humanité, il n'aura pas le réflexe d'aller trop vers les autres, quand il repère quelqu'un avec qui il est susceptible de s'entendre, il attendra que cette personne soit seule et n'ira pas forcement naturellement vers elle. Si toutefois une personne étrangère vient à lui parler, il l'accueillera sans problème. Il se méfie tout de même des gens trop présents ou mielleux.. Attention à ne pas l'être car lui est sincère et dit ce qu'il a à dire quand il le veux et n'hésite pas à le dire devant toute la Cour.. Quitte à ridiculiser quelqu'un , tant qu'il est franc, il s'en fiche, même étant bien éduqué, on trouve toujours le moyen de dire les choses soit de façon détournée soit poliment. C'est un personnage intelligent et éduqué, il trouve toujours une solution à ses problèmes et aime les jeux de réflexion et de stratégie.
C'est un amateur d'art en tout genres, en partant de la musique jusqu'à la sculpture en passant par la danse. Il est d’ailleurs artiste lui même, Il chante de sa voie divinement envoûtante et s'accompagne à la harpe ou a la lyre. Il dessine et peint, et prend pour principales inspirations les corps d'hommes et la nature.. Il applique aussi l'art dans son métier de coutelier. Edward rêve de voyages qui le guideraient vers un monde où la nature serait florissante, où de nouvelles espèces vivraient, ou il serait libre de toutes responsabilités, cependant il prend très à cœur ses responsabilités et fait un travail remarquable, en s’appliquant à sa tâche.



Biographie :

Le moins qu'on puisse dire c'est qu'Edward a eut une histoire.. mouvementée et activement remuée.
Il est né pendant une tempête de neige rude où plusieurs paysans ont trouvé la mort dans la rudesse des derniers mois d'hiver. Le petit Brêmois est né un de ses interminables soirs d'hiver, une de ces nuits froides et blanchies par de grosses bourrasques de neige, une de ces soirées ou la peau tiraille et se craque, où les extrémités sont douloureuses, où même la cheminée ne suffit à réchauffer les os congelés et les âme perdues.. Le petit bout de chair est né bleu car il respirait mal et le froid n’arrangeait rien. Rapidement, la sage-femme mit le nourrisson à quelques centimètres du feu pour le réchauffer, sans elle, le poupon à la peau de porcelaine n'aurait pas eu d'avenir.. Une vie qui commence et se termine en un instant, voilà à quoi le nourrisson a échappé de justesse.. Mais ce n'est pas la seule étape que le petit Wolff a due traverser, bientôt, Marie-Eleanor, sa mère, finit par manquer de lait, au bout d'un mois, le bambin fut nourri au lait d’ânesse.
Le petit bonhomme sut rapidement marcher et parler, il parlait d'ailleurs comme un livre ouvert, était souriant et joyeux.. du matin au soir.. Le soir arrivé, l'enfant se refermait sur lui même comme un piège à silence quand son père entrait dans la demeure familiale.. Il faut dire que ce personnage était loin d’être tendre et aimant ; il utilisait avec son fils des méthodes d'éducation primaires et militaires. Au moindre écart, à la moindre faute, le pauvre enfant se voyait enfermé dans la cave avec son père qui le flagellait à grands coups de martinet.. Le petit entendait sa mère frapper à la porte et hurler pour implorer son mari de lâcher le fruit de sa chair, le supplier de la frapper à elle. Ce qu'il faisait.. Une fois avoir mit le petit dans un état pitoyable..
Mais un jour, la porte sur un nouvel avenir s’ouvrit.. Le jeune garçon, le jour de son septième anniversaire avait eu le droit d'inviter une de ses amies et ils avaient joué dans la neige, devant le porche de la maison.. Mais, le soir arrive et la nuit tombe.. Le père n'était pas rentré ce soir là et le petit garçon ne trouvait pas son doudou, il se rappelait l'avoir oublié, dehors, sur les marches du perron.. Alors, sa mère, au bout de quelques heures à entendre son enfant pleurer, décida d'aller chercher la peluche de son petit. Dehors, on y voyait comme en plein jour, la pleine lune éclairait le jardin. La mère ouvrit la porte et la referma derrière elle. Soudain, son enfant entendit un hurlement et descendit les marches en courant pour aller rejoindre sa mère, quand il ouvrit, il trouva le corps de sa mère, au sol, couvert de sang et vit une bête penchée sur elle, la dévorant. Il se mit à crier et le monstre lui sauta dessus, attrapant les jeune garçon par le flanc droit. Le petit était tétanisé et aucun son ne daignait sortir de sa petite bouche. Puis, un coup de feu. La bête le laissa tomber au sol et se dirigea dans la direction du chasseur pour le déchiqueter d'un coup de griffe. Noir.
Le lendemain, l'orphelin se réveilla chez les voisins, il l'avaient sauvé au mieux des flaques de sang, heureusement qu'Arnold était médecin. Il avait certe était gracié mais le petit ne put parler pendant des semaines.. C'est d’ailleurs sûrement pour cela que cette chose n'était pas revenue vers lui.. Elle avait du le penser mort et le laisser ainsi, gisant sur les marches.

Quelque temps plus tard on retrouva le corps du père d'Edward.

Il fallut trouver la famille de l'enfant qui vit à Paris. Bientôt, le jeune bourgeois reçu l'argent de la vente des bien de sa famille et partit vivre chez son Oncle à Paris. Il aimait bien cet homme, il était comme un père pour lui, sa tante était stérile, alors c’était le fils de la famille, mais il n’oubliait pas sa mère et l'aimait comme si elle était toujours avec lui. Il vécu confortablement toute son adolescence et appris le métier de son oncle, celui d'artisan coutelier. Les nuits de pleine lune, Edward l'avait compris depuis le jour de la mort de sa mère, il se cachait pour que personne ne découvre son secret. L'esprit de sa mère est toujours avec lui, dans le pendentif qu'il ne quitte jamais. Maintenant majeur, Le jeune bourgeois vient de s'installer dans un somptueux appartement, grâce au grand héritage de ses parents.



Derrière l'écran:


    Pseudo : Jahred33
    Age: 16 ans
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?: En cherchant dans les partenaires d'un autre forum
    Des Remarques ou impressions?Ce forum a l'air interessant et les gens y sont très gentils et aimables
    As-tu lu le règlement ? oui
    Code du règlement : Vu par Alucard ~



Dernière édition par Edward Wolff le Jeu 1 Sep - 18:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Edward Wolff    Sam 27 Aoû - 9:27

Yo ~ Bienvenue, je laisse Calypso s'occuper de ta fiche .

C'était juste histoire de signaler que nous avions remarqué que ta fiche était terminée.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Edward Wolff    Sam 27 Aoû - 11:18

Merci. ~

J'ai vu Calypso sur la Chat Box hier, elle m'a dit qu'elle s'en occuperai.
A plus tard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Edward Wolff    Dim 28 Aoû - 17:55

Bonjour et Bienvenue à toi,

J'ai lu ta fiche et je ne vois pas de problèmes quant à ta validation. Je te prierais juste de faire attention aux nombreuses fautes que tu peux faire et qu'il te fera corriger lors de tes rps.
Le rang de Bourgeois me convient !

Te voilà donc Bourgeois artisan et lycan mordu !

Je t'invite à créer ta fiche de liens, ton journal rp, une demande de logement si l'envie t'en prend et bien sur rp !

Amuse toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Edward Wolff    Dim 28 Aoû - 18:11

Merciiii
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Edward Wolff    

Revenir en haut Aller en bas
 

Edward Wolff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edward aux mains d'argent
» Le p'tit jardin d'Edward W. Flower ∼
» La surprise. [PV : Edward, Era]
» Edward Hopper, un américain à Paris...
» Edward Elric, alchimiste d'acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-