Partagez | .
 

 Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   Jeu 4 Aoû - 20:32

Vanfield Maël




feat. Märchen Von Friedhof (Sound Horizon)
    IDENTITÉ :


    Nom :Vanfield
    Prénom:Maël
    Age Apparent:25 ans
    Age Réel : Plusieurs siècles, quel est l'intérêt de compter ?
    Sang-Pur/Mordu/Infant : Mordu
    Date et Lieu de Naissance : Dans le comté de Flandre à la fin du XII siècle.
    Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
    Nationalité: Maël était originellement un habitant du Saint Empire Romain Germanique, mais voilà bien longtemps que sa vie d'humain est terminée et avec elle son attachement à ce pays. Désormais Maël est un citoyen du royaume de France.
    Groupe :Vampire
    Classe Sociale:Noblesse




Description Physique :

Tout en Maël respire la noblesse, une posture digne, une silhouette élancée et des traits graciles, chacun de ses mouvements est accompli avec une élégance touchant à l’irréel. Son visage d'une blancheur de porcelaine n'a rien a envié à ceux des plus belles courtisanes de la cour, ce visage d'Adonis aux lignes félines est encadré de longs cheveux bruns qui affichent parfois d'étranges reflets violacés lorsque le soleil est à son zénith. Faisant peu de cas de sa longue crinière, il n'est pas rare qu'elle lui masque l'aspect le plus appréciable et apprécié de sa tête, ses yeux d'un jaune doré donnant l'impression que ses iris sont en or pur. Bien que souvent froid et distant, le regard de Maël est d'une telle profondeur que nombreuses sont celles qui furent incapables de s'en détacher après avoir posé leur regard sur cet envoûtant éphèbe, assez paradoxalement, il n'utilise jamais sa beauté comme un avantage et jamais ne l'a exploité pour arriver à ses fins comme on pourrait s'y attendre d'une personne si bien dotée par la nature, à l'inverse Maël affiche le plus souvent une mine réservée et polie qui a pour effet de rebuter certaines personnes se sentant offensées de la distance qu'il impose entre-eux et chez d'autres créant une envie irrépressible de traverser le rubicond du désir pour séduire l'impénétrable jeune homme qui ne semble montrer aucun appétit pour les plaisirs de la chair.
Mesurant plus de 1m90 pour un poids d'à peine 80 kg, Maël a une allure longiligne que certains, charmés par le jeune hommes, penseront être la perfection incarnée et d'autres lui tenant grief pour des raisons diverses et variées trouveront d'une minceur exagérée. Chacun de ses gestes du plus infime battement de cil au plus extravagant des pas de danse est exécuté avec une grâce infinie et donne l'impression à ceux qui l'entourent que le temps est sur le point de s'arrêter, Maël craint toujours que son aisance ne trahisse sa véritable nature et tente tant bien que mal de contrôler le moindre de ses gestes même les plus inconscients
Maël n'est pas coquet et n'accorde que très peu d'intérêt aux vêtements qu'il porte, suivant les modes avec désintérêt et s'y pliant par pur conformisme. Cela dit, son accoutrement est toujours d'une propreté irréprochable et Maël semble abhorrer la saleté. Il montre toutefois un goût prononcé pour le blanc et la majorité des habits qu'il porte sont de cette couleur, peut-être espère-t-il quand étant vêtu d'une couleur immaculée, son âme finira par se laver de la souillure qui l'abrite.

Bien sûr ce n'est là qu'une description physique très partielle du jeune homme, celle que donnera toute personne l'ayant rencontré à une soirée mondaine, à la cour où qui l'aurait tout simplement croisé. Il existe une autre face de Maël, une que personne ne vous décrira jamais, du moins tant que vous serez dans le royaume des vivants. En effet Maël est avant tout un vampire et il y a une partie de lui qui n'apparaît que lorsqu'il chasse, son visage se couvre alors d'une bestialité a faire frémir le plus courageux des hommes, ses mouvements perdent leur élégance pour gagner en vitesse et deviennent menaçants, lui toujours si contenu ne semble plus avoir aucune limite et sera capable de tout pour s'abreuver du divin nectar qui coule dans les veines des pauvres hères qui auront la malchance de croiser son chemin et d'avoir une odeur un tant soit peu appétissante. Mais surtout, pour révéler à tous qu'il est une créature souillée par le mal, son magnifique regard se remplit de haine comme s'il reprochait à sa pauvre victime le monstre qu'il est devenu et d'avoir eu une odeur aussi alléchante.



Description Mentale :


L'actuel caractère de Maël ne peut se comprendre qu'à la lumière de ce qu'il a été lorsqu'il n'était qu'humain, en ce temps là Maël était une personne pour qui l'honneur signifiait tout, bercé par les traditions chevaleresques de courage et de justice, Maël était un homme empreint d'idéalisme et d'optimisme, d'un tempérament très volontaire et joyeux il était l'image même du jeune noble voulant à tout prix faire ses preuves et rêvait de victoires de batailles, de tournois de chevalerie et de foules l’accueillant en liesse. Cette vision du monde tellement emblématique de la période dans laquelle il vivait s'étendait aussi à sa perception des femmes, imprégnée des principes de l'amour courtois Maël n'a jamais folâtré avec le sexe opposé, persuadé que quelque part il existait une personne et une seule qui lui était destinée et à laquelle il consacrerait sa vie. Sa bonne humeur était communicative et sa simple présence suffisait à détendre l'atmosphère et permettait souvent de trouver une issue pacifique aux situations les plus explosives. Exécrant l'injustice et le mensonge plus que tout, il n'était pas rare de le voir prendre part à un conflit pour y défendre ce qui lui semblait être honnête. Comme beaucoup d'autres d'idéalistes, son manque de pragmatisme finit par faire de lui une personne très intolérante prête à tout pour voir triompher ce qui était ou plutôt lui apparaissait comme bien fondé, son manichéisme primaire coûta la vie à de nombreuses personnes pour lesquelles les choses étaient plus complexes que la découpe simpliste du monde entre les bons d'un côté et les mauvais de l'autre.

Dans un sens devenir un vampire a ouvert les yeux de Maël sur sa propre naïveté, explorant un monde qu'il aurait été au part avant incapable de concevoir, l'expérience vampirique changea Maël a tout jamais et exposa au grand jour une partie noire de son âme dont il ignorait jusqu'alors l'existence. En effet les premières impressions de Maël sur sa nouvelle vie d'immortel furent la solitude et surtout l'envie, il désirait redevenir la créature mortelle qu'il avait toujours été et jalousa tous ceux qui vivaient dans l'ignorance de la menace qui rôdait au dehors de leur petit monde lumineux, cette jalousie se mua peu à peu en haine puis en acceptation et résignation. Maël est désormais une personne nonchalante, bien qu'encore marquée par la droiture d'esprit qui le définissait entièrement lorsqu'il était humain, Maël n'a plus aucun scrupule à mentir et à manipuler les autres si tous les autres moyens d'arriver à ses fins sont épuisés, ses siècles d'errance l'ont endurci et ont fait de lui une personne insensible qui n'agit que par pur calcul d'intérêt et dont le seul but poursuivi semble être jusqu'à présent de survivre et rester aussi éloigné que possible des problèmes qui ne le concerneraient pas directement, vous êtes prévenus, Maël n'est pas vraiment quelqu'un sur qui on peut compter et aura tendance à faire passer ses intérêts avant ceux des autres.
En grande majorité, Maël hait les vampires et bien qu'il est fini par accepter l'idée d'être l'un d'entre-eux il n'apprécie généralement pas leur compagnie les jugeant grossiers et d'une arrogance à toute épreuve. Il n'a jamais rencontré de sang pur ou du moins n'en a pas le souvenir et les évite soigneusement ne voulant pas se mêler de leurs perpétuelles luttes de pouvoirs. Contrairement à la plus part des siens, Maël n'a pas d'opinion arrêtée sur les lycans, bien que méfiant vis-à-vis de leur race Maël ne leur est pas ouvertement hostile et serait prêt à coopérer avec certains d'entre-eux si cela pouvait lui être profitable, de plus le sang de lycan est un met des plus rares qui déchaîne un tel ouragan de plaisir en Maël qu'il ne peut s'empêcher de les regarder avec envie et gourmandise. La seule race pour laquelle Maël a des sentiments tranchés sont les humains, il les jalouse et les hait, regrettant de ne plus être l'un d'entre-eux et d'avoir perdu son âme dans les tourments de l'immortalité, Maël considère les humains avec envie, cette convoitise devient occasionnellement de la haine particulièrement lorsque Maël rencontre quelqu'un dont la vie est heureuse, il essaie alors de détruire ce bonheur qu'il désire et qui lui rappelle ce qu'il a dû perdre pour devenir un immortel.

Bien évidemment ce ne sont là que des considérations internes, Maël ne s'affiche pas publiquement comme quelqu'un d'aussi égoïste, pour des raisons évidentes, en société il fera toujours preuve de politesse mais aussi de distance comme s'il ne souhaitait pas tisser de liens d'amitié avec les autres. La plus part des gens le décriront comme quelqu'un de calme et courtois et il est vrai que faire perdre son flegme à Maël est un défi en soit qui depuis qu'il est vampire n'a jamais été accompli. Vis-à-vis des femmes, Maël affiche une distance et une froideur qui ont fait dire à certaines mauvaises langues qu'il leur préférait leur équivalent masculin, la réalité est autre, tout d'abord Maël n'est pas tombé dans les excès de son époque et qualifie de luxure ce que d'autres appelleront une expérience sensuelle ensuite parce sa méfiance naturelle ne le porte pas à faire assez confiance à une personne pour lui donner son cœur et enfin car Maël est totalement étranger au concept d'amour qui comme toutes ses autres émotions lui semble s'être envolées et être devenues aussi insaisissable et fugace que l'écume des vagues, le seul sentiment qu'il ressent encore avec force est la Soif de sang, malgré tous ses siècles, Maël a toujours du mal à contenir ses pulsions vampiriques, le sang a plus d'emprise sur lui que sur n'importe quel autre de ses congénères et cet inexorable appel qui le pousse à planter encore et encore ses crocs dans la nuque des quidams de toute classe et de toute origine risque de continuer sa lancinante mélodie encore très longtemps.



Biographie :



La famille Vanfield était originellement une maisonnée du comté de Flandre, de petite noblesse, les Vanfield n'ont jamais eu un rôle déterminant dans les trames politiques de l'époque, les différents dirigeants de la famille ont toujours eu soin de rester à l'écart autant que faire se peut des intrigues politiques. C'est dans ce climat que Maël naquit, fils ainé de Theauduin Vanfield, le leader de la famille, il était appelé à prendre lui aussi la tête des Vanfield et fut élevé dans cette optique dès son plus jeune âge. Étant fidèles au comte de Flandre, la fierté de son père fut grande lors qu'à l'été 1214, Maël annonça son intention de rejoindre les forces flamandes pour s'opposer au Roi de France dans ce qui serait bientôt connu comme la bataille de Bouvines. Maël n'assista pas à la déroute de ses compagnons d'armes, dès les premiers assauts, atteint par une flèche en plein cœur, il chut de son cheval et fut emporté par la rivière, agonisant et pensant sa dernière heure arrivée, Maël sombra peu à peu dans l'inconscience en espérant avoir fait honneur à son nom et à sa famille. mais lorsqu'il ouvrit à nouveau les yeux, Maël n'était pas devant les portes du paradis, bien au contraire, il lui fallut quelques instants pour comprendre qu'il était toujours en vie, une cicatrice à l'endroit où la flèche l'avait transpercé témoignait qu'il n'avait pas rêvé mais pourtant il était toujours en vie, c'est en regardant son reflet dans l'eau de la rivière qu'il remarqua les deux marques de crocs sur sa nuque, la peur envahit alors Maël lorsqu'il comprit ce qu'il était devenu. En fervent catholique qu'il était, l'idée d'avoir été à ce point souillé par le mal fit naître en lui un sentiment de profond désespoir. Étant complètement perdu dans son nouveau corps et ses sensations décuplées par ses nouvelles capacités, Maël attendit plusieurs jours à l'endroit de sa transformation, espérant secrètement le retour de l'inconnu qui avait fait de lui une créature de la nuit, en vain, personne ne vint et Maël dut s'habituer seul à ce qu'il était devenu, n'ayant pas d'autres idées, Maël entreprit de rentrer chez lui, à la demeure des Vanfield en Flandre, ne sachant trop ce qu'il aspirait à y trouver, il n'avait tout simplement nul part d'autre où aller. Lorsqu'il arriva sur ce qui était il y a encore quelques temps sa maison, ce ne fut que pour découvrir des ruines calcinées par les flammes, en interrogeant l'un des paysans du coin il apprit qu'un gigantesque incendie avait éclaté dans la demeure des Vanfield quelques jours avant son arrivée et qu'il n'y avait eu aucun survivants. N'étant plus retenu par quoi que ce soit, Maël quitta la Flandre et n'y retourna plus jamais, cette contrée désormais associée dans son esprit aux êtres chers qu'il avait perdu pour toujours.

Ici débute une période plus sombre de l'histoire de Maël, à compté du jour où il quitta la Flandre il disparut un temps de la surface de la Terre, certains vous diront qu'il passa son temps à tenter de contrôler ses instincts vampiriques, d'autres qu'il a essayé de se suicider, d'autres enfin prétendent qu'il s'est totalement abandonné à sa Soif de sang et qu'il se contentait de tuer tous ceux qui croisaient sa route. Le seul qui connaitrait la vérité sur cette période de sa vie est Maël lui même or il garde un silence absolu lorsqu'il est questionné sur le sujet, la seule chose que nous savons avec certitude c'est que Maël a cherché son créateur avec ardeur, étant persuadé qu'il était responsable de la mort de sa famille, il l'a cherché sans jamais découvrir le moindre indice sur ce mystérieux inconnu qui lui avait sauvé la vie pour mieux le damner et lui prendre tout ce qui lui était cher par la suite. Ce qui est sûr, c'est que cette période de sa vie a changé Maël, lorsqu'il refit surface quelques années plus tard, le jeune noble enthousiaste et un brin naïf avait disparu, faisant place à un personnage plus mature et plus taciturne mais surtout Maël avait commencé à répandre sa malédiction parmi les humains et était accompagné d'un petit groupe d'autres vampires qu'il avait transformé, tous dévoués à Maël et lui étant d'une dévotion totale. Les motivations de Maël quand à ces transformations restent encore une énigme, peut-être avait-il tout simplement besoin de compagnie, peut-être était-ce par pure vengeance et jalousie envers les humains ou peut-être avait-il décidé de mettre sa nouvelle nature au service de son projet, recréer la famille Vanfield, en effet bien que n'étant pas des descendants des Vanfield, chaque vampire que Maël transforma prit le nom de Vanfield recréant ainsi peu à peu sa famille détruite. Ces nouveaux Vanfield s'installèrent sur ordre de Maël en France, en Bretagne plus précisément et louèrent leur service aux seigneurs du coin. Prenant de plus en plus d'importance, les Vanfield finirent par éclipser l'autorité des seigneurs locaux et prirent peu à peu le contrôle de la région devenant ainsi la nouvelle noblesse des lieux en prétendant tous avoir des liens de parenté avec les différents seigneurs qui assez étrangement mouraient les uns après les autres dans des accidents inexplicables. Dirigeant la famille d'une main de fer, Maël imposait un modèle de discrétion quand à leur véritable nature à tous les vampires portant son nom et n'hésita pas à éliminer ceux qui ne respectaient pas les règles qu'il avait instauré.
Le temps passa et les Vanfield prirent le contrôle d'une bonne partie de la Bretagne, ne souhaitant pas attirer encore plus l'attention sur cette étrange ascension, Maël stoppa l'extension de la sphère d'influence de sa famille, en effet le Roi lui même avait entendu parlé de cette étrange famille qui avait connu un gain de puissance plus que suspect. Fort heureusement pour les Vanfield, les évènements allaient tourner en leur faveur, en effet les premières prémices de la Réforme pointaient le bout de leur nez dans le royaume, voyant là une occasion inespérée de s'attirer la sympathie du Roi et donc de l'éloigner de sa douteuse légitimité, Maël ordonna la répression des protestants, la férocité avec laquelle cet ordre fut exécuté laissa pantois les autres nobles avoisinants qui virent des familles entières fuirent le territoire des Vanfield pour échapper à la mort. Et c'est ces actes d'une barbarie sans nom qui accorda enfin aux Vanfield la bienveillance du Roi de l'époque. Mais comme beaucoup d'autres nobles de la période, les Vanfield commencèrent à comprendre que leurs ressources n'étaient pas illimitées et à s'appauvrir, Maël, voyant que les bourgeois s'enrichissaient quand à eux au point de venir contrebalancer l'autorité de la noblesse, décida d'appliquer leurs méthodes et orienta de manière officieuse les Vanfield vers le monde de la finance, faisant de certains d'entre-eux des usuriers. Le succès fut quasi immédiat, les nobles appauvris, préférant la discrétion et le secret des Vanfield plutôt que de s'abaisser à emprunter de l'argent à un bourgeois, contractèrent en masse des dettes auprès des Vanfield dont les procédés pour récupérer leurs investissements auprès des mauvais payeurs étaient d'une efficacité troublante, en outre cette méthode permit à Maël de s'attacher la loyauté de certaines familles par le lien puissant qu'est celui de l'argent. Bien évidemment, conscient de l'illégalité de sa manœuvre, Maël imposa un secret absolu sur ses activités n'hésitant pas à faire taire parfois définitivement les langues trop bien pendues.
Très récemment, un scandale éclata chez les Vanfield, scandale qui faillit détruire tout ce que Maël avait passé tant de temps à construire. Tout commença de manière somme toute assez anodine, une énième famille ayant contracté un emprunt auprès des Vanfield fut incapable d’honorer sa dette, les del Rosa, comme à son habitude Maël prit les dispositions nécessaires pour pousser la famille à payer, les Vanfield enlevèrent la jeune Zoey del Rosa et la retinrent dans la belle demeure des Vanfield. Maël se désintéressa très vite de la jeune fille, elle était ce qu'on attendait d'une noble de son époque, belle, silencieuse et respectueuse. Mais la jeune Zoey allait devenir l'élément central d'une querelle entre deux membres des Vanfield, en effet Richard, le jeune frère de Maël prit la jeune fille en affection et tenta de rendre sa captivité aussi plaisante que possible, à l'inverse son cousin Julian entreprit de tourmenter Zoey pour passer le temps et surtout car lui et Richard se détestaient cordialement, faire souffrir quelqu'un a qui Richard semblait tenir enchantait Julian au plus au point. Cela dit, le charme de la belle Zoey finit par faire effet sur les deux jeunes hommes et ce qui avait commencé comme un jeu stupide finit par prendre la tournure d'une lutte amoureuse. L'affaire prit de telle proportion que les deux cousins finirent par en venir aux mains. Les Vanfield étaient divisés sur la solution à prendre, certains affirmaient que la jeune fille devait revenir à Richard qui serait la rendre heureuse, d'autres avançaient qu'elle était la seule à avoir eu une bonne influence sur Julian et qu'il serait plus intelligent de la lui laisser en espérant voir une accalmie dans le comportement du turbulent jeune homme. La dispute prenant des proportions de plus en plus gênantes, Maël fut contraint à intervenir et, voulant mettre fin au conflit tout en conservant l'unité de sa famille, renvoya la jeune Zoey auprès de sa famille et interdit aux deux amants de la revoir. Le problème del Rosa étant réglé, du moins aux yeux de Maël, ce dernier se remit à la tâche qui lui tenait le plus à cœur retrouver la personne qui, plusieurs siècles au part avant, avait fait de lui un suceur de sang.



Derrière l'écran:


    Pseudo :Fate
    Age:19 ans
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?: Un peu par hasard, un lien qui traînait sur un autre forum.
    Des Remarques ou impressions? Impressionnant et intimidant.
    As-tu lu le règlement ? Question rhétorique.
    Code du règlement : Ok par William.




Dernière édition par Maël Vanfield le Sam 6 Aoû - 17:38, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   Jeu 4 Aoû - 21:43

Bonsoir et bienvenue parmi nous,

Je viens t'informer que le personnage de Saito Hajime est déjà pris par un prédéfini.

Désolé de te demander cela alors que tu as déjà fait la description physique, mais il te faut trouver un nouvel avatar.

Merci d'avance,

William.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   Ven 5 Aoû - 17:40

Bonsoir,

Tout d'abord merci pour ton message de bienvenue, et désolé de ne répondre que maintenant.
En ce qui concerne mon avatar, je m'excuse des problèmes que j'ai pu causé mais je n'avais que consulté le sujet recensement et n'ayant pas vu Hajime Saito je l'ai cru libre, je n'avais pas pensé faire un tour du côté des pré-définis. J'ai cherché un moment un nouvel avatar pour finir par me tourner vers le bottin aux avatars, puis-je utiliser l'un des avatars présentés ?
Plus précisément celui-ci :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   Ven 5 Aoû - 18:11

Coucou toi \o/ Bienvenue parmi nous !

Je te prends en charge <3

Je suis aux regrets de t'annoncer que tu ne peux prendre cette image, il s'agit de Kaname Kuran (qui est pris par Martin Vanderkan sur le forum).

Pardon pardon, j'ai oublié de la retirer de la galerie >< ! Pour me faire pardonner, je t’offre mes services !
Je graphe, alors je peux te faire un kit (Avatar+Signature).

Et pour t'aider, voici une liste de personnages libres qui correspondent à tes goûts (enfin j'espère ^^):



Enfin voilà, il y a des tas d'autres persos dispo, et sache que si tu veux, tu peux me harceler en Mp <3 !

Nyupi ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   Sam 6 Aoû - 13:25

Un grand merci à Azure grâce à qui j'ai enfin un avatar ^^
Bon je m'attelle à l'histoire de mon perso en espérant la finir sous peu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   Sam 6 Aoû - 23:24

Bonjour ~

J'ai remarqué que ta fiche était achevée, je l'ai lue.

Je dois te dire qu'elle me plaît beaucoup, tu écris très bien. En ce qui concerne les fautes, j'en ai vu seulement deux, rien d'alarmant qui plus est. J'ai remarqué aussi ton lien avec Zoey Del Rosa, c'était donc toi qui devait nous rejoindre ^^.

Pour en revenir à l'essentiel, Je te valide. Tu demandes à faire partie de la Noblesse, et je ne vois aucun inconvénient à cela. Je t'attribues le rang de Comte, dans le groupe des Nobles/Vampires.

Amuse toi bien parmi nous.

N'oublie pas : Ton Journal de Rp, tes Relations et Liens.
Tu peux aussi demander un appartement privé au château, car tu fais partie de la noblesse. Et tu peux, de surcroît faire une demande de Rp ou répondre à une qui serait libre.

Sur ce, bonne journée à toi ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une autre âme égarée dans les tourments de l'immortalité (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les garçons dans les vestiaires
» Les filles naissent dans les roses,les garçons dans les choux et les chatons...dans les champignons!
» Dites moi pourquoi vois-je son reflet à chaque flaque d'eau que je croise ?
» Pixels égarés dans l'évolution en Simiabraz
» IV. 01 Paris chérie, accompagne-nous dans nos tourments... (TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~ :: Vampires-