Partagez | .
 

 Etat des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Etat des lieux   Mar 2 Aoû - 23:57









Description du rez de chaussé :

En se balladant dehors, une magnifique vitre laisse la vue à de nombreuses tenues. Pas n'importe lesquelles. Des robes assez chères, des costumes en tous genres, des couvres-chef et autres oeuvres. Une porte en bois plutot classique nous acceuille, mais faisons un peu plus attention à la façade. Faite de pierres et de bois, le batiment chevauche deux époques dans son style. La pierre rappelle la fin d'un temps passé qu'est le temps barbare du Moyen Age, mais le bois adoucit cet effet plutot sombre. Entrons donc maintenant.
Sur ma gauche, la belle vitrine que j'ai vu à mon entrée, à droite de quoi poser son chapeau et sa veste. Un comptoir se trouve aussi tout à coté, avec une porte derrière. Elle mène à la salle à manger ou nous irons plus tard. Sur ma droite, un grand espace est libre, surement pour laisser de la place au laquais, ou aux marchands qui transportent énormément de choses. Un "parquet" recouvre le sol, une étendue de bois brut. A coté de cet espace libre, un escalier qui va à l'étage, et le coeur de la pièce : Des rangées de vétements sur des portiques, serrés les uns contre les autres, mais pas trop ; il ne faudrait pas abimer les vétements. Une porte où un petit étiquetage indique que l'endroit est privé, finit les rangées et permet d'arriver dans un couloir qui débouche lui meme vers trois cabines de bois, assez large pour y entreposer les tenues aimées. Des attaches permettent, à l'intérieur, de porter les vétements appréciés. Un rideau ferme chaque cabine.
Revenons quelques pas en arrière, derrière la porte où un panneau disait de ne pas entrer. Si l'on possede les clefs, nous pouvons déboucher dans une grande salle. En face, de grandes armoires pleines de tissus et matériels. A gauche, une table usée sert à travailler, de grands portes bougies au mur permettant de bien illuminé l'endroit, il fallait bien voir ce que l'on faisait. Au centre, une petite table avec des casiers sur les cotés. A gauche du siege, on pouvait trouver de quoi écrire et dessiner les patrons, à droite, de quoi jeter ses essais ratés.
Pour finir, allons à la porte derrière le comptoir. Une énorme table entourée d’innombrables chaises se trouve ici, quelques casiers se trouvent contre les murs, une grande armoire avec les affaires pour le ménage se situe dans un coin, et un autre escalier. Montons.


Description de l'étage :

Si nous montons par la salle à manger, nous arrivons dans une cuisine tout ce qu'il y a de plus basique. Sur la gauche, un four assez neuf en pierre, quelques buches se trouvant déjà en dessous. A coté se trouve une sorte d'évier, en pierre taillé aussi, rempli d'eau pure. Au fond près de la porte, un grand coffre permet de stocker la nourriture, conservé dans le sel. Et oui, l'époque du congélateur arrivera bien plus tard. Pour finir, un plan de travail domine le long du mur droit. Sortons maintenant. Nous débouchons sur un couloir, entrons dans la salle du milieu pour voir. Oh, c'est une chambre. Un grand lit en bois, une penderie, une table de nuit surmontée d'une lampe à huile, rien de bien passionant ici. A part peut-être cette bibliothèque, finissant juste au bout de la porte quand elle est grande ouverte. De retour dans le couloir, il ne reste qu'une seule salle qui n'est autre que la salle d'eau, qui permet de se laver et de faire ses besoins. Je pense qu'il n'y ait pas beaucoup de détails à donner.
Vous l'avez surement remarqué, l'étage est plus petit que le rez de chaussé. La faute à la hauteur de la maison, et de ses charpentes.


Finalement, je ne vous ai pas parlé de la cour que l'on voit dans mes plans. Alors voici pour vous une petite description rapide.
Entièrement pavée, cette cour circulaire est un accés aux habitations adjacentes d'avoir un autre accés à la route, et plus particulièrement, un endroit où arriver en chariot. Néanmoins, les voisins de Filrahen ne sont pas en mesure de se payer ce bonheur. Remarquez, le lycan non plus. Mais cela permet aux marchands de décharger plus facilement sans géner la rue. Au centre, un puit où les habitants y ayant accés puisent leur eau.

La visite guidée est finie, j'espère que vous reviendrez boire le thé.

Revenir en haut Aller en bas
 

Etat des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte
» Haiti-Ress. naturelles:M. Pierre veut que le gvt fasse un etat des lieux
» Etat des lieux des centres carceraux au pays
» DEBAT - Etat des lieux du jeu après EoD et le cycle de Hoth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Paris_la_capitale :: ~Au Fil d'Argent~-