Partagez | .
 

 Myléna Longardis [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Myléna Longardis [Terminée]   Sam 11 Juin - 15:53

MYLENA LONGARDIS




feat.original
    IDENTITÉ :


    Nom :Longardis
    Prénom:Myléna
    Age:21ans
    Date et Lieu de Naissance :13 Octobre Paris
    Orientation Sexuelle :Hétéro
    Nationalité:Française
    Groupe :Humaine
    Classe Sociale:Citadine




Description Physique :


Myléna est une jeune femme a l'allure d'un ange...un ange dont le corps et le visage souillé de crasse, représente dignement le bas peuple de Paris. Bien que Mère nature eut bien voulut lui accorder un physique dépourvue de tares physiques et fait d'elle une créature mortelle magnifique, elle n'en reste pas moins de taille assez petite. Allons...une humaine sans le moindre petit défaut physique ne serait pas une humaine! Myléna est chétive...comme toute personne ne mangeant pas à sa faim. Les caprices de la nature influence grandement le niveau de vie des Parisiens et autres français vivant dans les campagnes...si le temps n'était pas clément, la nourriture venait facilement à manquer et lien de cause a effet: Le peuple mourait décharné.
Mais malgré les temps difficiles où il fallait voler son prochain pour ne pas mourir de faim, Myléna gardait son visage poupin...conservant encore les traits de l'enfance sur ses joues principalement. La jeune femme possède une peau très blanche voir diaphane...on pourrait croire qu'elle eut été enfanté par la lune tellement son teint blanc immaculé n'est pas banale. Nul besoin de se farder le visage de crèmes ou poudres blanches comme le fond les grandes gens de l'époque non...Le soleil n'aime pas vraiment la peau de la demoiselle. Et bien qu'elle puisse passer des heures sous l'astre solaire, la jeune femme ne bronze pas...allez savoir pourquoi? L'inconvénient des peaux blanches, est qu'elle marque facilement...la moindre petite écorchure, le moindre choc laissera une ecchymose.

Pourvue d'une longue chevelure de feu, Myléna est très fière de cette crinière ardente. Epaisse, lisse et entretenue comme elle le peut, la jeune femme c'est toujours demandé si cette couleur si rare était un don qui venait de son père ou de sa mère. Ses derniers lui arrivent au niveau de ses fesses. Passons maintenant à ses yeux qui sont comme ses cheveux...de couleur peu banale! Les yeux de Myléna sont de couleur grise très claire, voir translucide presque comparables à deux perles d'eau. A travers ses prunelles, on peut lire en la jeune femme. Car ces dernières sont très expressifs, la belle a bien du mal à cacher ce qu'elle ressent. Lorsque l'humaine est plongée dans ses pensées, on voir un voile de mélancolie recouvrir son visage...à quoi peut-elle penser?
Pour en finir avec son visage, les lèvres de Myléna sont légèrement pulpeuses et de couleur rose pâles.

D'un point de vue plus général, Myléna est donc une créature à l'ossature chétive, fragile mais agile et vive! L'adolescence a fait d'elle une jeune femme aux formes féminines alléchantes malgré le manque évident de nourriture. A force de vagabondage, son corps est très ferme elle est pourvue de petites fesses rebondies et d'une poitrine honorable.
Côté vestimentaire, la jeune femme possède des robes qu'elle essaie d'entretenir au maximum. Faites de tissu simples, la jeune femme se prend à rêver parfois devant les magnifiques robes que portes les dames de la haute société.


Description Mentale :


La vie n'a jamais été simple pour la jeune femme et les différents aléas de la vie ont contribué à forger le caractère que possède aujourd'hui la parisienne. Lorsque l'on voit Myléna au naturel, quand elle est seule, on peut voir son regard se teinté de mélancolie. Son visage se fige alors telle une statue de glace...et la demoiselle entre dans une sorte de léthargie. Ses lèvres se soudent pour ne plus s'ouvrir le temps de sa rêverie. A quoi peux-tu penser petit ange? A ta vie? A ta mort? Un peu des deux peut-être...
Pas vraiment loquasse et possédant un tempérament plutôt sauvage, il est difficile d'entrer en relation avec l'humaine. Agressive, la vie lui a appris à mordre avant d'être mordue...telle était sa vision des choses. Myléna ne sait pas lire, ni écrire, en revanche, elle compense largement par un sens de la répartie exacerbé. Aillant le verbe haut et une franchise à toute épreuve, la jeune femme se retrouve assez souvent dans des situations peu enviables.

Pourtant Myléna n'est pas réellement méchante ou mauvaise loin de là...c'est le comportement des autres vis à vis d'elle qui l'a forcé à être comme cela. D'ailleurs, la belle a réellement du mal à faire confiance aux autres à cause de cela. Qui voudrait donner sa confiance à quelqu'un qui vous poignardera à la première occasion? Très peu pour l'humaine..."Mieux vaut être seul que mal accompagné " Dit souvent l'adage. Sous son allure calme se cache une jeune femme au tempérament hardent. Fière, elle aime se débrouiller seule pour montrer au monde qu'elle n'a besoin de personne pour s'en sortir. Menteuse, voleuse, ce sont deux choses dont Myléna n'est pas forcément très fière mais les gens trop gentils voient leur espérance de vie diminuer assez souvent...voir brutalement. Cela va sans dire que cette mauvaise graine de la population parisienne a bien l'intention de rester en vie.

Il ne faut jamais se fier aux apparences n'est-ce pas? Enfin...c'est ce que l'on dit! Et on peut remarquer que dans bien des cas, cette phrase prend tout son sens. Prenez par exemple le cas de cette petite mortelle..."Oh qu'elle belle petite poupée chiffonnée...Regardez la...comme ces beaux yeux reflètent la tristesse, regardez-là cette douce enfant...elle a l'air si paisible, si calme si...si...perdue." Tout comme l'eau qui dort, il ne faut pas oublier que sous l'influence du temps, l'eau peut s'avérer être dévastatrice. Myléna n'est pas capable de mettre la capitale à feu et a sang loin de là! Cependant elle possède un mauvais caractère. Myléna ne se laissera jamais marcher sur les pieds, elle n'est pas de celle qui se mettent à genoux facilement! Refusant la soumission, elle crache au visage des oppresseurs qui font de la populace des êtres sans volonté, des moutons. Discrète, elle sait se faire oublier lorsque le moment vient...



Biographie :

"Je m'appelle Myléna Longardis...enfin c'est le nom et le prénom que la dame de l'orphelinat m'a donné. Je suis ce que l'on appelle une "Pupille de l'Etat". Je ne connais rien de mon passé, je ne sais pas qui sont mon père et ma mère, je ne connais pas non plus mes origines, ni dans quelles conditions exactes j'ai pu atterrir dans cet orphelinat pour "petits bâtards de la société." Est-ce que j'ai des frères ou des soeurs? Je n'en sais rien mais si c'était le cas, j'espère qu'ils ont une vie meilleure que la mienne.

A l'orphelinat c'était l'enfer...nous étions logés dans un établissement qui n'était pas assez grand...tous ces petits êtres innocents entassés sur des vieilles paillasses puantes...beaucoup d'entre nous mourraient du typhus à cause des poux et des puces qui nous avaient envahis. Bien souvent, nous n'avions qu'un repas par jour...le midi...un peu d'eau clair chaude que notre tutrice appelait "soupe", accompagné de pain rassit pour agrémenter le tout. Quelle vie misérable! Je ne supportais pas cet endroit et ne me fit presque aucun ami. Les disputes allaient toujours bon train, on se disputait les places pour dormir ou alors les rares fois où nous avions un peu plus de nourriture. Lorsqu'un nouveau-né arrivait, les plus vieux l’étouffait avec une couverture afin de ne laisser aucune bouche supplémentaire amoindrir nos rations déjà faible.

Maudis soit le jour où l'on me conduisit aux portes de cet endroit. Ma mère aurait dû me tuer plutôt que de me laisser vivre dans cette porcherie. Ici c'était pire que la mort...celle qui nous avait recueilli était une humaine de la pire espèce...elle nous forçait à faire des tâches ménagères ingrates, nous nourrissaient à peine, nous battaient souvent...mais s'empressait d'aller à la Messe le dimanche et se proclamait "bonne". Hypocrite...mais quelle hypocrite! Je la détestais et n'attendait qu'une chose: Qu'elle aille brûler en enfer pour qu'elle puisse nous rendre notre liberté.

Je n'avais que sept petites années lorsque je fis ce constat, mais je ne perdais pas espoir...cette vieille femme méchante et qui s'engraissait sur notre dos, allait bien finir par rejoindre Saint-Pierre! Il n'y avait pas trente-cinq façons de mourir à paris: Maladie, assassinat.
Rares étaient les personnes qui mouraient de leur belle mort...ce n'était qu'une question de temps et de patience, c'est tout ce que je possédais à l'époque! Alors j'ai attendu, attendu et fortement espéré. Et puis mon vœu s'est réalisé! Cette grosse femme est morte d'une crise cardiaque! Le Bon Dieu me punira sans doute pour cela mais peu m'importe...

Suite à cela, l'orphelinat à fermer ses portes, emportant tout le petit monde dans une autre ville. Oui...tout le petit monde sauf moi! J'ai réussi à m'enfuir, pas question de retourner dans un endroit où l'on me maltraitera! Je préférais la vie de "Va nu-pieds" plutôt que la vie d'esclave dans un autre orphelinat. J'étais petite, très jeune, mais mon instinct de survie était déjà très développé. J'avais élu domicile dans une brèche sous un pont. C'était un endroit sec qui avait été épargné par les rats. Je survivais de larcins, j'avais l'impression d'être libre. Plus tard je fis la connaissance d'un petit groupe de gamins...ces derniers m'invitèrent à me joindre à eux...ce que j'acceptais. Notre repère était situé à l'extérieur de Paris, dans une forêt environnante. La vie là-bas me semblait radicalement plus pure! Pour la première fois je me sentais bien à cet endroit. Je trouvais ma place en temps qu'être humain. Ce petit bonheur fut éphémère et la dure réalité de la vie me rattrapa. Un soir alors que j'étais partie cueillir des baies avec un autre enfant, une chose terrible se passa.

Mon ami et moi nous étions séparés le temps de la cueillette et c'est alors que j'entendis des hurlements. Cette voix provenait de mon ami. J'accourais alors, pensant qu'il s'était fait très mal et ce que je vis fit naître en moi une peur inimaginable. Le corps de mon ami venait d'être dévoré par un énorme loup! Je ne pus m'empêcher de crier en me mettant tout de suite à courir, laissant tomber mon panier. J'entendais la bête me courir après et je me précipitais vers la rivière. Mais je ne savais pas nager! J'espérais pouvoir traverser en marchant sur les pierres cependant dans ma panique, mon pied glissa et ma tête heurta un rocher. Je ne me souviens plus de ce qu'il s'est passé ensuite. C'est...le noir totale, je ne me rappelle plus de rien.

Je me réveillais dans un endroit confortable, chaud...ce fut la première fois que je ressentais cela. Mes yeux n'étaient pas encore ouvert, peut-être que j'étais morte et que cette agréable sensation n'était que le Paradis? Puis j'entendis une douce voix me parler. Je me réveillais alors complètement...une femme aux cheveux blonds comme les blés, était penchée sur moi, le visage souriant, bienfaisant...

"Tu es enfin réveillée...je suis si rassurée."

Avait murmuré la femme...elle était si belle...c'était un ange. Elle posa sa main douce et fraiche sur mon front bouillant et me caressa la joue. Elle m'expliqua que son mari m'avait trouvé dans la rivière et que grâce à Dieu je respirais encore. J'étais de retour à Paris...la rivière m'avait amené si loin? Et puis je racontais ma mésaventure. Bien évidemment personne ne me crut, le loup dévorant mon ami avait sans doute été le fruit de mon imagination! Cependant je savais que c'était un monstre qui avait dévoré vivant mon ami! Ce souvenir me hante encore maintenant!
La jeune femme me demanda d'où je venais...de la forêt lui répondis-je. Je lui expliquais mon histoire et celle-ci sembla très touchée. Peut-être était-ce pour cela qu'ils me gardèrent ensuite? Pour la première fois j'avais une famille à moi. Pour la première fois je fus aimée et traité comme une vraie petite fille! Ma famille d'accueil m'éleva durant près de douze ans. Et puis...une épidémie de grippe vint s'abattre sur la capitale, emportant mes parents affaiblit par la famine. Je me retrouvais de nouveau orpheline mais adulte cette fois. Je ne sais pas ce que me réserve l'avenir mais je ferais tout pour m'en sortir."





Derrière l'écran:


    Pseudo :Lili
    Age:Majeur
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?:Via un topsite
    Des Remarques ou impressions? Beau forum.
    As-tu lu le règlement ?Oui
    Code du règlement :Ok By Azure =)

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Myléna Longardis [Terminée]   Sam 11 Juin - 19:47

Bonsoir Myléna et bienvenue !

Eh bien, voilà une fiche rapidement postée, peut-être l'avait tu déjà préparée avant de t"inscrire ? Quoiqu'il en soit, c'est une très bonne fiche. Tu écris bien, et je n'ai trouvé que deux fautes d'orthographes, rien d'alarmant, si bien que je les ai déjà oubliées ces malheureuses fautes ^^.

Je ne vois donc pas ce qui pourrait m'empêcher de te valider, tes descriptions sont précises et développées, ta biographie est intéressante, eh bien, Myléna a eut une vie peu facile, j'ai hâte de voir comment elle va évoluer au fil des Rps .

Je te VALIDE donc, en tant que citoyenne dans le groupes des "Humains" !

Penses à créer ton Journal de Rp et tes Relations et Liens dès ton premier Rp (et si tu souhaites Rp tu peux poster une demande de Rp, mais regarde d'abord si celle qui sont postées te conviennent =) )

Amuse toi bien parmi nous Mylèna !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Myléna Longardis [Terminée]   Sam 11 Juin - 20:06

Wouaaaa que deux fautes? XD J'ai fais des progrès ^^

Merci pour la validation!

Non je me suis inscrite ce jour même sans connaître avec le forum mais l'inspiration est tout de suite venue!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Myléna Longardis [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Myléna Longardis [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-