Partagez
 

 Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous

Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  Empty
MessageSujet: Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...    Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  EmptySam 14 Mai - 20:42

ETHAN NIELS



Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  880008ethan

feat. hibari reborn
    IDENTITÉ :


    Nom :Niels
    Prénom:Ethan
    Age Apparent:18 ans
    Age Réel :trentaine d'années... Il est encore jeune.
    Sang-Pur/Mordu/Infant :Mordu
    Date et Lieu de Naissance :né un 28 juin dans la magnifique ville de Paris
    Orientation Sexuelle : Vu le monde dans lequel il vit actuellement, il est disons devenu bi
    Nationalité:Française
    Groupe :Vampire
    Classe Sociale:Conseiller officieux d'Erick VAnderkan et des autres membres de sa famille sous son accord.




Description Physique :

D'une allure sans allure, Ethan est devenu physiquement aussi effacé que son caractère. Mais prenons par le commencement car au fond, même s'il se veut effacé, étant devenu un vampire, il y a un trait inéluctable et récurrent : sa beauté. Depuis toujours, notre jeune garçon a hérité des yeux de sa mère et des cheveux de son père. Le voici donc né avec un regard enivrant tel une émeraude, les longs cils les entourant, et des cheveux chocolat comme son paternel. Déjà petit, cela le rendait particulièrement adorable surtout quand il vous regardait de ses grands yeux verts les plongeant irrémédiablement dans les vôtres. Maintenant cela a bien changé... Toujours d'un aspect clair et brillant, il semble impertinemment loin. Peu importe que vous soyez un noble, un vampire puissant, un simplement quelqu'un d'au dessus de lui, son regard n'est clairement plus attractif. Ou alors il vous défiera du regard... Qu'est ce que cela peut bien lui faire puisqu'il sait qu'il doit rester en vie et qu'on l'y maintiendra alors que son souhait est tout autre. Mais l'éclat de vie que l'on pouvait apercevoir a bien sûr disparu avec sa mort. Mort à l'époque non souhaitée et qui maintenant irrémédiablement voulue n'est plus possible... MAis revenons à son physique.

Il n'a jamais eu les cheveux très longs. Depuis pratiquement sa petite enfance ses cheveux non jamais dépassés sa nuque. Bien sûr il a eu diverses coupes différentes, comme toute personne évoluant dans un monde criblé de modes sociétales changeantes. Et malgré les grands de l'époque, les cheveux longs n'étaient pas pour lui. Coupés d'ailleurs actuellement de manière à orner son visage, ses cheveux sont particulièrement dégradés de tout côté permettant un côté légèrement hirsute distingué. Un avantage car cela ne demande aucun entretien finalement, surtout maintenant où il n'aura plus jamais besoin de le faire. Joues rosies depuis tout petit, cela en rajoutait à son côté adorable. Bien sûr quand la mort l'a guidé vers un tout autre avenir, celui qu'il n'avait qu'imperceptiblement perçu sans en comprendre la réelle signification, cela à quelque peu disparu, excepté quand il boit et que du sang humain envahi de nouveau ses veines, ce qui se fait plutôt rarement d'ailleurs. LE reste ... Disons qu'à tout jamais il sera un garçon en apparence de 22 ans, avec un corps fin parce qu'il n'a jamais été bien gros... Pas par choix cela dit n'étant qu'un simple habitant de base, élevé dans des quartiers peu enclin aux profits culinaires. De peau désormais éternellement pâle, si on ne le savait pas vampire, on pourrait le croire mourant pour des raisons que nous préciserons plus tard.

Une autre caractéristique sur ce petit homme devenu grand et puissant- même s'il n'entretient nullement ce dernier point- sont ses mains. Très élancées, elles étaient tout d'abord destinées à un avenir musical. Classique en somme. Ce jeune garçon avait effectivement un don pour le piano, un don qu'il n'a jamais cessé de développer contrairement à celui qu'il a découvert que récemment, ou du moins qu'il n'a compris il y a peu, et qui remplace désormais sa préoccupation de pianiste, non par choix mais par obligation. Mais peu importe, revenons à ses mains. Celles-ci ne comprennent qu'un seul signe distinctif, une bague ornant son majeur. C'est le seul bijou qu'il porte, en argent de plus, qui a une signification importante, signe de son pêché réalisé envers ses parents, membres de sa famille lui ayant offert ce présent. Aucun autre signe ne fait office sur ce corps dépourvu de vie. Ni marques car si elles sont engendrées actuellement, elles peuvent se régénérer, et aucun autre bijou. Les vêtements qu'il porte ne sont que les bouts de tissus qu'on daigne lui donner pour lui permettre de ne pas marcher nu dans ces couloirs immenses qui forment sa vie. Et encore, il n'a pas tous les droits de liberté... Trop dangereux pour sa survie. Mais tout cela vous sera énuméré plus tard.


Description Mentale :
Qu'est devenu le garçon adorable, doux, gentil et particulièrement....vivant...qu'était ce petit bout de chou adoré et aimant de ses parents. Beaucoup de personnes ressortent satisfaits de leur vie éternelle et ne souhaite jamais être devenu ce monstre sanguinaire, assoiffé continuellement de ce liquide carmin, chaud, coulant dans les veines des personnes qui ont encore réchappé à ce carnage aux crocs acérés. Ethan ne fait pas partie de ceux-ci. Cet homme était un fervent partisan de la vie. Libertin et adorateur du profit et de l'amusement, il voulait marquer son passage sur cette terre d'une joie de vivre et d'un vécu à toute épreuve. Attention, cela ne voulait nullement dire qu'il allait faire les quatre cents coups. Etre déplacé et extravagant n'était pas dans ses principes. Il était simplement plutôt ce qu'on appelait un bon vivant qui dévorait la vie à pleine dents. Jeu de mot intéressant quand on sait qu'une fois ses dents acérées, il a arrêté de vouloir dévorer quoi que ce soit. Mais donc, cela était notre ami à une époque maintenant révolue et pourtant pas si lointaine que cela. Très rieur, très délirant, très partant pour affronter la vie sous tous ses aspects, leader à ses heures, la seule chose suspecte qu'il ne comprenait pas était ces quelques flashs en secondes qui lui traversaient l'esprit et surtout qui défilaient devant ses yeux tel un film d'une durée vraiment infime mais qui lui semblait lui révéler des choses particulières et particulièrement réalistes. Petit c'était tellement succinct et rare qu'il n'avait nullement conscience de leur présence. Ce fut à partir de ses 15 ans que cela se manifesta clairement. Et ce n'est qu'une fois que la réalité se confronta à ses perceptions qu'il comprit sans vraiment vouloir y croire. C'est à partir de ce moment là que quelque chose de nouveau apparu, cette curiosité et surtout, le besoin de la comprendre. Cela aurait pu mais il n'en eut pas tellement le temps car confronté à la mort, le vivant en lui disparu et la sensation de curiosité vers ce don un peu spéciale s'effaça très rapidement lorsqu'il comprit la raison qui l'avait entrainé dans les enfers. Il ne pouvait plus être innocent, il était désormais devenu un jouet, pantin pantelant dans les mains d'un pouvoir qui le dépassait de loin. Et puis le drame se produisit... et cela le fit devenir un réel pantin, emprisonné, arrogant car sa vie avait plus de valeur aux yeux de ses persécuteurs de ce que lui en donnait. Il était totalement vide et détruit. Le besoin de vivre et de vivre pleinement avait déserté les lieux. Il n'était qu'un jouet que l'on utilisait à cause de son don qu'il avait voulu comprendre par curiosité et qu'il aurait du laisser dans l'inconnu. Amas de culpabilité, de vide, d'insolence dans le but que l'on mette un terme à son cauchemar, il ne fait que subir les enfers qu'on lui assigne d'une main vampirique. Mais si ce n'était que cela...peut-être pourrait-il supporter ? Non...il n'était qu'un monstre, un monstre assoiffé de sang et malgré sa grève, lorsque le besoin est trop fort, on lui jette des humains en pâture pour qu'il se repaisse et subisse les horreurs de sa condition encore et encore pendant l'éternité qu'il lui reste à vivre, le maintenir en vie étant une priorité pour qu'il puisse offrir le futur sur un plateau d'argent. Condamné à être un médium à la solde des vampires, il n'attend que la mort. Son seul espoir est qu'on le tue et qu'on l'enferme dans un monde bien différent qui n'est fait que de vide et d'absence dans lesquels il pourra se perdre et ne plus devoir faire face à rien. C'est sûrement le pire vampire qui soit...ayant essayé tellement de fois de mettre fin à ses jours avant de se rendre compte à quel point un être de la nuit était coriace pour une sorte d'être sans vie... Il ne respecte rien des hiérarchies. Pourquoi le ferait-il alors que lui-même ne se respecte pas et n'est respecté par personne. Ses pensées sont très régulièrement tournées vers des plans pour s'échapper de la demeure dans laquelle on tente de l'enfermer. L'espoir reste quelque part, le seul espoir de pouvoir mourir. Mais son comportement est tel celui d'une poupée placée à un endroit oublié.




Biographie :

Par une nuit chaude, un 28 juin, un enfant manifesta son besoin de vivre. Il était là.. Souhaité, voulu, désiré et enfin dans la réalité. Un petit bout d'homme venait de marquer le destin par sa présence. Mais personne n'aurait cru qu'en plus de cela il serait un être qui pouvait déterminer le destin des autres...

La prescience est pour beaucoup un don. Une faculté qu'il faut entretenir et dont il faut profiter pour changer l'avenir. Cela est facile à dire mais pas facile à appliquer car forcément, qui peut être sûr que ce futur sera déterminé ? Si rien ne change et si tout se fait selon les choix du destin, alors les choses seront telles qu'elles ont été prévues. Mais prenez que vous savez ce qu'il va se passer et que cela vous déplaît...Si vous changez le cours des choses, qui vous dit que cela n'était justement pas prévu également ? Tel Oedipe qui retiré de sa famille parce qu'il était destiné à tuer son père et épouser sa mère réalisa finalement la prophétie de laquelle il avait été éloignée après connaissance de cause. Et qu'au final la vision était ce qu'il va se passer une fois que celle-ci est connue ? Et encore..si ce n'était pas le cas et que vous changez le cours du temps...Quelles seront les conséquences ? Tout ceci, au fond, personne n'y pense... Personne ne sait ce qu'il adviendra une fois le futur révélé. Et imaginez que cela se retrouve entre des mains intéressées....


Ethan, 6 ans, a un événement organisé dans la ville où le peuple pouvait participer. Ce fut la première fois, qu'il vit. Vous savez la foule, le monde, les rencontres, les contacts... Ses parents n'avaient rien de spécial. Ils étaient des gens du peuple, des petites personnes bien distinguées mais sans aucune noblesse ou bourgeoisie. Ils vivaient simplement, travaillant énormément, surtout son père car sa mère s'occupait principalement de lui et faisait de la couture pour vendre des pièces à moindre revenu. Il n'avait pas une vie de luxe mais il n'était pas malheureux. Mais comme tout gens du peuple, lorsqu'un événement hors du commun avait lieu, c'était propice à un rassemblement pour y participer. Sa main dans la main de sa mère, il avançait péniblement mais avec excitation entre les gens, grands et différents, en clair la vision d'un enfant de 6 ans qui découvrent de manière plus intelligente ce qui l'entoure. Accroché à une main rassurante, il savait qu'il ne risquerait rien. Mais vous savez, la foule, les contacts violents d'épaule à épaule, et en une fraction de seconde sa main avait lâchée cette sécurité pour se retrouver balloter entre des inconnus. C'est alors qu'un papillon noir lentement passa devant ses yeux avant qu'une vision des plus étranges, d'un homme poignardé dans une ruelle sombre défila tel un film comme s'il était dans un autre temps. Puis il revint légèrement haletant et c'est dans l'angoisse qu'une poigne forte l'attrapa pour le surélever ensuite dans une étreinte rassurante : son père l'avait retrouvé. Bien sûr il ne comprit pas du tout ce qu'il venait de se passer, et la seule chose qu'il put dire à ses parents, c'est qu'il avait vu un magnifique papillon blanc, un peu brillant qui était passé près de lui. La vision avait été trop rapide pour qu'il comprenne que c'était la réalité et qu'il pense à la prendre en compte. Et puis ce n'était que la première fois vraiment... Ce n'était que bien plus tard qu'il comprit que ses parents étaient des sortes de barrière à ces visions. Ils n'avaient rien d'extraordinaire mais c'était à un point que leur neutralité parvenait à se communiquer à leur enfant par leur contact. Mais tout ça était bien trop précoce pour qu'il s'en rende compte. Il était jeune et le contact avec ses parents se faisaient encore souvent. En attendant, cette journée il la passa dans les bras de son père ou du moins en son contact, celui peu rassuré à l'idée de le perdre. Le papillon ne fit plus son apparition... Du moins pour l'instant.

Etonnament, cette prescience ne se fit pas régulièrement durant les deux trois années à venir. Il n'avait eu qu'une première vision, commencement et annonce d'un avenir tracé. Le temps s'écoulant fut assez important pour qu'il oublie ou refoule bien loin ce petit papillon noir. 8 ans bientôt 9. Second avertissement lorsqu'il prit lentement la main de ce qui était à l'époque sa petite amie. Petite amourette encore enfantine sans aucune conséquence. Mais ce fut tiré par celle-ci qu'il revint après avoir vu ce petit papillon noir lentement passer devant ses yeux au ralenti, pouvant le voir dans ses détails les plus complexes, le petit bout de ses antennes légèrement brillant. C'est alors qu'il vit sa petite amie dans un lit d'hôpital, blessée de partout, comme le serait une enfant maltraitée. Cela ne dura que quelques secondes mais ce fut suffisant pour que la petite demoiselle ne le tire un peu plus fort lui demandant ce qu'il se passait. Légèrement haletant et un brin interdit, il était incapable de lui répondre. Il la regarda un moment pour finalement ne pas comprendre ce qu'il venait de se passer alors qu'elle était là à côté de lui et non dans un lit d'hôpital... Cet événement ne s'évapora pas aussi rapidement que le premier. Il avait déjà vu ce papillon là quelque part... Le reste n'était sûrement qu'une sorte d'hallucination du à un sommeil moins réparateur de la nuit précédente. Bien sûr à 8-9 ans on ne pensait pas comme ça, mais en d'autres termes, c'était ce qu'il croyait. Quelques jours plus tard, la jeune fille se fit porter absente à l'école. Il ne sut cependant jamais vraiment pourquoi et le rapport entre son "hallucination" et la réalité ne se créa pas. Il n'eut cependant pas à attendre longtemps avant qu'il ne soit confronté de nouveau à cette faculté hors du commun. tout se passait toujours très vite et principalement quand il était un brin fatigué. A croire que son esprit était plus réceptif lorsqu'il ne se concentrait vraiment sur rien au préalable ou alors que toutes ses pensées étaient tournées vers la personne avec qui il était en contact. Pour le moment, rien ne se passait s'il n'y avait pas un contact avec la personne. Il ne se risquait pas à en parler à ses parents pour le moment. De un, parce qu'il n'avait jamais rien eu avec eux, de deux, parce qu'il n'avait pas encore compris qu'il voyait le futur. Il n'avait jamais été là lorsque l'événement qu'il avait vu se produisait. Il n'avait donc jamais compris qu'il voyait quelque chose qui allait se passer. Ce qui était d'autant plus perturbant parce qu'il venait à se dire que lorsqu'il voyait un événement dangereux pour quelqu'un, c'était lui qui était en train d'imaginer ça tout seul. Perturbant n'est ce pas ?

Il fallut plusieurs années pour que finalement, il comprenne- un jour en frôlant une personne et en voyant un papillon noir annonçant par la suite la mort de celle-ci qu'il vécu en direct- qu'il était doté d'un don de prescience. Il avait essayé de l'ignorer plus ou moins jusque là même si avec le temps, la récurrence était officielle, mais cela faisait trop longtemps qu'il se posait des questions et qu'avec ce dernier événement en date, il comprit. Maintenant comprendre et y croire était autre chose. Il ne pouvait pas imaginer qu'il voyait l'avenir, c'était tellement irréaliste. Mais cela arriva. Cela arriva tellement bien qu'il devait comprendre. Comprendre davantage ce qu'il lui arrivait et surtout, le garder pour lui. Enfin... Autant que possible. Mais pour comprendre il avait besoin d'aide. Et une aide extérieure à celle de ses parents. Ils ne savaient pas ce qu'ils feraient s'il leurs révélait ce qu'il voyait. Le prendraient-ils pour un fou ? Il ne le voulait pas. Il ne l'était pas. Il ne savait pas ce qu'il avait, mais il n'était pas fou. Le problème de cette prise ce conscience d'un don de prescience, c'était que tout le négatif qu'il voyait, il voulait l'éviter. Mais comment ? Car maintenant, il n'avait plus besoin de toucher de manière consciente et voulue quelqu'un pour que cela se produise, les frôlements suffisaient. Du coup, il ne connaissait pas forcément la personne, et le temps qu'il revienne de sa vision, celle-ci avait continué son chemin et disparu. Il se sentait totalement impuissant... Comment faire ? Il en venait presque à toucher des personnes qu'il connaissait à l'excès pour pouvoir voir quelque chose. Mais ça ne marchait pas comme ça. Ce n'était pas à la demande. Du moins par encore... Son don était fébrile et jeune, du moins dans son utilisation. Il avait essayé avec ses parents également mais cela n'avait rien donné. Heureusement qu'il n'était pas assailli de vision même si elles avaient lieu fréquemment.

L'impuissance se faisait oppressante, il se mit à faire des recherches. Ses visions étaient apparues, elles pouvaient peut-être disparaitre pour qu'il redevienne quelqu'un ne sachant rien. C'est ainsi qu'il rencontra des personnes qui n'étaient pas d'une netteté d'esprit fort apparente. Un jour, égaré dans un café qui n'était peut-être pas des mieux fréquentés, il rencontra un homme à qui il parla et révéla son secret. Il ne sut jamais comment cela se faisait... Mais il y avait un homme plutôt sombre et plutôt très beau qui se trouvait là. Il l'avait repéré tout de suite mais il l'avait oublié ensuite étant assis bien plus loin avec l'homme étrange en question. Cependant, alors qu'il quittait l'endroit, il effleura cet homme dont la peau était froide et glaciale... Cela le surprit d'abord avant que ce soit le petit papillon noir qui lui apporta la révélation que cet homme avait des dents quelques peu proéminentes au niveau des canines et qu'il avait l'intention de s'en prendre à quelqu'un. Il ne savait pas tellement qui car, et c'était le revers d'un tel don, celui-ci ne l'intégrait jamais dans ses visions. Pas une seule fois il ne s'était vu... Cette fois-ci ne faisait pas exception à la règle donc il n'avait pas la moindre idée de qui cette personne allait, semblait-il, attaquer... Il ne comprit bien évidemment pas le coup des dents... Excroissance de naissance ? Allez savoir. En attendant, revenu à la réalité et quelque peu essoufflé, il dut regarder ailleurs, son regard vide s'étant planté sur cette personne d'une beauté sans pareille. Dans un accès de vouloir changer le futur, il sortit et attendit un peu caché dans un endroit que cet homme sorte également pour le suivre. Il protègerait la victime... Quand il le vit sortir, il quitta doucement sa cachette pour le suivre. Il resta à bonne distance pour ne pas se faire repérer. Il ne réfléchit pas tellement à l'endroit où il allait car il ne remarqua pas qu'il s'enfonça dans les petites ruelles avoisinantes. Notre jeune garçon était rivé sur l'idée de sauver quelqu'un... Mais il ne comprit pas quand l'homme disparu. Il regarda tout autour de lui avant de sortir de sa cachette actuelle et d'avancer rapidement pour le retrouver... Mais où était-il ? Après quelques longues secondes à chercher qu'il se retourna pour rebrousser chemin, et il était là. Devant lui, à quelques centimètres, de tout petits centimètres. C'est en voyant son regard et l'air qu'il avait...ainsi que ses dents. Il revit sa vision dans son entièreté mais il était trop tard. La victime n'existait pas. C'était lui qui était la cible. La suite, il ne l'avait pas vue. Ses visions étaient encore très courtes et il n'avait vu que la première partie qui suivit, lorsque cet homme se pencha avec une rapidité inouïe. Mais il ne s'attendait pas à la suite... il comprit à quoi servi ces dents acérées lorsqu'elles transpercèrent sa peau la déchirant violemment. Accroché à cet être sous l'effet de la douleur et de la surprise, il ne put que subir le changement radical dans sa vie, ce que le destin avait prévu pour lui et dont il n'avait jamais été au courant. Ce soir là, sa vie prit faim.

Ce fut dans un contexte totalement différent qu'il naquit une deuxième fois. Il était devenu comme cet homme qui avait prit sa vie. Il ne le comprit pas tout de suite mais ses dents étaient différentes et surtout...ses sens étaient différents. Malgré son état, une vision lui traversa l'esprit alors qu'il n'était en contact avec rien. Ce fut plus tard qu'il comprit que son pouvoir avait grandi avec sa transformation. Il n'était pas encore abouti et n'avait pas encore atteint son paroxysme, loin de là, mais maintenant il avait des visions sans contact. Mais il n'y fit pas attention... Le papillon était parti et lui n'avait pas la moindre idée de ce qu'il était, de ce qu'il s'était passé et de ce qu'il faisait dans un endroit qu'il ne connaissait pas. Mais sa première réaction fut de s'échapper... Il partit mu par un instinct totalement inconnu, instinct qui le fit retourner irrémédiablement là où il se sentait habituellement bien : chez lui. Mais c'était différent... Il ne se sentait pas à l'aise, étouffé, enfermé dans des sensations inconnues, puissantes, des odeurs, des sons, et une envie...une envie irrépressible qu'il ne savait pas le moins du monde gérer. Sa faim. Une faim terrible. Une faim qui le fit faire la chose la plus immonde qu'il n'aurait jamais cru voir. Sa première vision vampirique l'avait prévenu pourtant... Ses parents étaient là étendus sur le sol, une marque dans le cou. Cette vision fut la réalité alors que le sang doucement décorait ses lèvres. Il avait tué ses parents et pourtant il n'arrivait pas à être actuellement affecté... Mais il n'eut pas tellement le temps de penser. On le laissa que peu de temps en liberté. Lorsqu'il reprit la raison...lorsqu'il se rendit compte de l'infamie qu'il avait engendré et de ce qu'il était devenu. Lorsqu'on lui révéla enfin pourquoi il était là... Alors pour la première fois, il maudit ce don... Pour la première fois, il souhaita de tout son coeur et son corps qu'on le tue. Mais ce n'était désormais plus lui qui décidait de sa vie. Il apprit qui était la personne qui avait fait de lui un monstre...il était puissant et Ethan était dans un lieu où ce n'était pas le seul puissant même s'il était le maitre des lieux. Il était coincé... et il avait compris après maintes et maintes reprises, qu'on ne le laisserait pas mourir. On lui jetait des humains blessés en pâture vu son refus de se nourrir pour être sûr qu'il mange. L'odeur du sang et le manque poussé à l'extrême le forçait à tuer...encore et encore malgré ses grèves répétitives. Il n'était qu'un soumis à une famille de monstre... Un monstre jeté en pâture lui aussi parmi les monstres. Tout ça pour un don de prescience... Car quel homme de pouvoir laisserait passer un être qui voyait le futur ?




Derrière l'écran:

Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  838021imagederrirelcran

    Pseudo :Loliiii
    Age:24 ans
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?:Top site avant qu'on me rappelle que je connaissais l'une des admins xD
    Des Remarques ou impressions? Bah j'adore ce genre de forum...d'où le fait que j'y reviens encore et toujours malgré tout XD
    As-tu lu le règlement ?Ben ouais non mais ho !
    Code du règlement : -> caché par des balises
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  Empty
MessageSujet: Re: Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...    Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  EmptyDim 15 Mai - 16:00

Bien le Bonjour Ethan.


Je ne sais pas ce qui se passe depuis deux jours, mais il n'y a aucune présentation que je puisse critiquer sauvagement.... (les petits lutins sarcastiques m'ont définitivement abandonné ...)

Je pensais que tu m'offrirais ce plaisir, mais tu te montres cruel mon petit....Je ne peux critiquer une telle présentation...Elle est très bien écrite, ton personnage me plaît beaucoup, et je trouve l'idée de prescience originale - d'autant plus que tu t'es appliqué à bien décrire comment le jeune homme la découvre, l'apprivoise, s'en sert et la subit.

C'est donc avec plaisir que je te valide. En tant que Conseiller Officieux d'Erick Vanderkan mon cher cousin, dans le groupe des Vampires.

N'oublies pas de créer ton Journal de RP et tes Relations et Liens dès que tu commenceras le Rp.

Sur ce ~Amuse toi bien parmi nous .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  Empty
MessageSujet: Re: Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...    Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  EmptyDim 15 Mai - 16:08

*_*

Je suis touché de tant d'éloges >///<

Merci beaucoup et ravi que ma présentation ait plu !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  Empty
MessageSujet: Re: Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...    Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Monde d'Ethan Niels : Quand la prescience est un cauchemar éternel...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un monde de certitudes s'écroulent. + Danny Mahealani
» "Quand un seul être vous manque, tout est dépeuplé." Victor HUGO
» Tour du monde virtuel
» Tout le monde s'en fout...
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~-