Partagez | .
 

 ~Filrahen Coral~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: ~Filrahen Coral~   Sam 7 Mai - 22:28

FILRAHEN CORAL




feat.Dante (Devil May Cry)
Calintz (Magna Carta)
    IDENTITÉ :


    Nom : Coral
    Prénom:Filrahen
    Age :23 ans
    Orientation Sexuelle :Hétéro'
    Nationalité:Dans une province qui sera plus tard le Luxembourg, exilé ensuite en France.
    Groupe :Lycan bourgeois
    Classe Sociale:Artisan
    Avis concernant les vampires :Compréhensif envers ceux qui se sont fait mordre, violent envers les agressifs.




Description Physique :


Filrahen est un jeune homme assez fin, autant de par ses traits que de par sa corpulence. Il a de par sa nature lycanthrope une masse musculaire assez développée pour tout ce qui nécessite un peu de force. Néanmoins, ses mains sont assez fines pour son nouveau travail de tailleur. Son visage traduit une vie qui pendant son enfance fut pleine de farces et de bêtises, mais une vie qui fut aussi pleine de tristesse. Son sourire peut paraître narquois, son regard peut paraître provocateur, mais tout cela n'est que le résultat de ses fines lèvres et de sa gaieté ainsi que ses fins sourcils soulignant son front d'un petit trait noir. Ses cheveux sont blancs, d'une part parce que le loup qui l'a mordu était blanc ce qui fut un facteur de blanchissement, mais aussi à cause du stress qu'il a subit dans un laps de temps très court. Ses longs cheveux sont coiffés d'une manière assez original. Fil' possède des bijoux, mais ni en argent (logique) ni en or, simplement en métal. Ce sont des chaines et une sorte de minerve de cuir qui ornent son cou. Il est habillé d'une sorte de chemise blanche liée de chaque cotés par deux boutons et d'une petite chaine, à trois hauteur, pour la fermer. Elle ne possède pas de manches et se termine en bas par une séparation en pointe, quatre (voir image plus bas pour comprendre). Il est aussi vétu d'une sorte de kimono assez large, blanc en haut et d'un sarouel gris qu'il a volé à un marchand qu'il a tué. Enfin, il est détenteur une épée qui porte à la taille ou laisse simplement chez lui, mais à portée de main. Cette largeur de vêtements lui permet de rester vêtu même lors d'une transformation. D'ailleurs, parlons de sa forme physique sous transformation. Quand la lune le touche de pleins fouet, il commence à gagner en pilosité, partant du coup et s'étalant aux extrémités. Ses muscles gonflent, ses mains grossissent et se courbent, ses ongles deviennent des griffes, ses dents deviennent des crocs, ses tibias se courbent légèrement lui donnant ainsi à quatre pattes une démarche plus animale. Son visage s'allonge et devient celui d'un loup, ses yeux laissant apparaitre deux pupilles rouges. Pour finir, une queue blanche pour uniformiser la transformation lui pousse.



Description Mentale :


[Conseil : Pour ne pas avoir de spoil' de l'histoire, lire la psychologie en dernier x)]

La psychologie de Filrahen est très variable. Cela dépend en réalité de la source de ses pensées. Car en effet, nos pensées sont régies par notre histoire, et celle de Fil' possède deux dynamiques. La première est celle de son enfance et de son adolescente, une psychologie espiègle, moqueuse, pleine de rire et de provocations. Attention, ne penser pas que Fil' est un provocateur qui cherche la bagarre dans cet optique de pensées ; provocateur dans le sens perturbateur, qui cherche à embêter et faire de petits gags qui ne font rire que lui. A coté de cela, la seconde partie de sa vie l'a profondément perturbé. Il a entre autres quelques problèmes vis à vis de lui même. En effet, avoir comme esclave son frère jumeau et comme premier meurtre son grand frère, avec en plus la mort de ses parents indirectement sur la conscience est une chose peu aisée. Ses traumatismes restent et, entre quelques moments d'épanouissements où il est plus guilleret, ressortent pour faire un Filrahen plus sage et posé, ronger par les remords et qui ne veut pas faire d'autres mauvais choix dans une vie déjà chaotique. Néanmoins, avec ces deux traits de caractères assez opposés, il s'avère qu'un troisième vient s'immiscer dans la psychologie de Fil'. En effet, son coté loup fait surface lorsque, évidemment, il se transforme en lycan mais également quand il est très énervé, ce qui est très rare, mais possible. Il devient alors agressif, avide de sang et, dans le pire des cas, fou. Néanmoins cette évolution étant progressive, Fil' peut avec un peu de lucidité, du moins le peu qui lui reste, s'attacher, se barricader, s'enfermer ou même prendre des remèdes de marchands et d'alchimiste pour se calmer, si ces mixtures fonctionnent. A part ces traits de caractères, on peut aussi dire que Filrahen est simple. Il n'aime pas le luxe, essaye d'être honnête au maximum, ne veut pas causer préjudice aux autres et veut corriger tout ce qu'il a pu rater dans sa vie précédente. Maintenant qu'il a pris un nouveau départ, il cherche à ne plus être narcissique, fier ou gênant pour les autres. Mais autant d'erreur à modifier, est-ce vraiment possible ? Vous l'aurez deviner, Filrahen est aussi beaucoup trop espérant envers une société qui ne sera pas compatissant envers un lycan encore trop jeune pour se contrôler. Il n'accepte d'ailleurs pas ses écarts de psychologie et s'efforce tant bien que mal à revêtir un masque devant les gens qu'il côtoie maintenant.




Biographie :


« A l'heure où tu liras cette lettre, je serais surement partit. Je sais que tu n'apprécieras pas ce que je t'ai fait, mais c'est pour ton bien. Je te jure que je t'aime, et je ne veux pas te perdre, mais nous sommes obligés de nous séparer à présent. Vis ta vie, oublie moi. Je reste ici pour couvrir tes arrières, pour que ta vie ne soit pas un enfer, pour que tu puisses avoir une famille, des enfants. Part, et ne pense à moi qu'au moment de ta mort. S'il te plaît.
Oublie mon nom, oublie mon visage, ne parle de moi à personne, garde ton secret et use de ruse. Vis en sérénité. Je te fais confiance et écoute moi pour une fois. »
Filrahen.




Jadis, une famille bien heureuse vivait dans un petit village, dépendant du duché voisin. Ce petit village était le regroupement de gens épanouit, où tout le monde se connaissait. Le taux de criminalité frôlait la nullité, le faible pourcentage résultant d'un oubli en sortant d'une échoppe par exemple. Une famille, celle des ''Coral'', vivait de l'agriculture, dans une petite fermette non loin de la route principale. L'habitation était honnête sans pour autant montrer un quelconque signe de richesse. La famille n'était pas particulièrement riche en même temps, l'argent était dépensé avec précaution et une grande partie était gardé en cas de soucis, dans les fondations de la maison... bien à l'abri. Le père était un grand homme, assez costaud fort de ses travaux physiques du à son métier, ouvert d'esprit et assez instruit pour un paysan. Il avait pris des cours avec sa femme qui, assez aisée et ayant vécu dans une grande ville, connaissait l'art des lettres comme la lecture et l'écriture. Elle s'était épris de cet homme lors d'un voyage et avait décidé de le suivre. Amoureux l'un de l'autre, ils avaient eu trois enfants. L'ainé était un grand et fier jeune homme qui aidait déjà son père aux travaux manuels qui faisait nourrir la famille. Ce garçon avait deux frères, des jumeaux nés 4 ans plus tôt. Dans l'ordre du plus vieux au plus jeunes, ces trois fils se nommaient Léonard, surnommait Léo par tout le village car son prénom faisait trop penser à la haute société, Filrahen, le héros de notre récit, et Grimmpow.
Léo était disproportionné. Il était imposant et maigre, son poids venait en grande partie de ses muscles. Le travail des champs lui avait permis de développer cette masse corporelle imposante. Filrahen lui était plus espiègle. Il fuyait toutes les taches ennuyeuses et préférait s'amuser en ville. Grimmpow quand à lui était assez sage, mais un problème osseux l'empêchait de travailler durement. Sa cheville était assez fragile et il devait donc travailler avec sa mère principalement à des taches moins dures physiquement. Lorsque notre héros échappait à son père, il se faisait souvent maltraiter mais à force, il avait gagné en endurance. De toute sa malignité, il avait appris à tourner dans un cycle qui marchait plutôt bien. Deux jours de travaux, puis un jour de fuite. Il avait comme ça deux jours pour récupérer de ses punitions et cicatriser si besoin. Les trois enfants avaient appris la lecture et l'écriture par leur mère, car un paysan qui savait cela pouvait plus facilement aller dans une ville ou fuir cette vie assez dure. Un jour, Filrahen demanda à Grimmpow s'il voulait fuir lui aussi ne serait-ce que pour un jour, et s'amuser à deux. Ils partirent alors dans les bois pour cueillir des mûres et des framboises. Ils s'amusèrent dans un cours d'eau à s'éclabousser et à essayer d'attraper des poissons. Tout était si amusant...



En milieu d'après midi de ce beau jour de printemps, Filrahen qui avait une petite envie naturelle s'était éloigné sur le coté laissant son frère à la rivière. Il découvrit une sorte de grotte et s'en approcha après avoir délivré le contenu de sa vessie à une pauvre plante qui se trouvait au mauvais endroit. La curiosité est un vilain défaut, en tout cas dans ce genre de situation. Le jeune garçon s'était approché de la caverne sombre et une fois assez proche, deux traits lumineux apparurent de l'intérieur. Deux traits rouges et brillants. Ils s'approchèrent doucement dans un grondement peu commun, plus enragé qu'un chien nerveux mais moins qu'un loup en chasse. Fil' recula d'un pas, puis d'un autre, à la même vitesse que l'animal en question devant lui. Tout à coup il se précipita en dehors de la brèche de roche et se jeta sur l'humain qui était venu le déranger. Ce dernier glissa en arrière et tomba sur le dos, mais de sa présence d'esprit, il éjecta la bête avec ses deux pieds puis se redressa rapidement et sortit de sa poche un couteau, celui avec lequel il coupait généralement les cordes qui tenait la sorte de tonnelle d'un des marchands de la ville pour l'embêter. A la seconde charge, le garçon était prêt. La confrontation fut rapide et les gestes des deux protagonistes furent très rapides. Le coup de couteau avait touché sa cible de pleins fouet quant à lui, il avait donné un coup de mâchoire allant de la main de l'enfant de paysan, à son coude. Mais le couteau avait été planté à un endroit qui ne faisait pas de survivants. La jugulaire tranchée, la bête féroce couina au sol et s'effondra dans son sang. L'autre rangea son couteau et se frotta la blessure. Ce n'était pas très profond mais son agresseur le perturbait, ce n'était ni un chien, ni un loup mais cela y ressemblait. Il regarda la tête inerte de l'animal, ses yeux vides de regards, ses pattes recroquevillées, il faisait peine à voir. Mais Filrahen était trop fier de lui. Il attrapa les extrémités de l'animal et le traina jusqu'à la rivière.

- Grim', as tu vu ce que je viens de mettre à mort ?
- Tu rigoles ? Je suis sûr que tu as trouvé sa dépouille et que tu le ramènes pour te vanter.
- Si tu ne me crois pas, regarde mon bras !
- Sacré nom de dieu ! Tu l'as vraiment tué !
- Quand je te le disais !

Pour rire, le petit vantard eut une idée. Une mauvaise. Il ouvrit la bouche de l'animal et voulu lui décocher des dents pour en faire des colliers pour sa famille. Il se piqua sur une canine, mais ne s'ouvrit pas. Il se repiqua et là par contre son issu fut tracer. De la salive de l'animal mort entra dans son organisme. Peu, mais suffisamment pour sceller son destin. Le soir, ils rentrèrent et se firent punir comme prévu. Mais ce n'était pas pareil cette fois. Leur père les regardait et il empoigna Grimmpow puis lui dit :

« Je vais te punir durement, comme Filrahen. Mais étant donné qu'il s'est endurcit et que les premières fois je n'ai pas été assez convaincant, je vais directement te briser pour te faire comprendre. Ne suis pas son exemple, »

Il lui décocha un revers de la main très violent puis, avant qu'il eut le temps de tomber, lui donna un coup de tibia dans l'estomac. Le cadet tomba au sol et cracha du sang et gémit de douleur. Filrahen s'agenouilla et lui vint en aide. Son père le regarda comme pour dire ''as tu vu par ta faute ?''. Une larme coula le long de sa joue et il amena son frère dans leur chambre commune. Léonard dormait déjà de sa journée éprouvante. La nuit était tombé et notre héros donna à manger à son frère et resta à son chevet. Il déplorait ce qui s'était passé. Mais tout à coup, le blessé regarda le bras de son frère qui n'avait plus rien. Fil' se vanta d'une cicatrisation rapide de par sa constitution ''hors du commun'' d'après lui. Mais nous savons qu'il n'en est rien. Ils dormirent cette nuit là sans aucun soucis. La pleine lune tant attendu par toi lecteur n'était pas immédiate comme tu pouvais le penser. Patience.

Une semaine plus tard, alors que Grim' était censé s'être rétablit depuis quatre jours, il fit une rechute, sans doute un problème osseux. Le médecin qui était en ville confirma ce diagnostique. Fil' s'en voulut mais une chose se produit. Le soit-disant problème osseux s'avéra être tout autre chose, si bien qu'il dut être opéré avec tous les problèmes de l'époque. La situation tourna mal, son intestin subit des lésions... Alors que notre héros devait s'occuper de son petit frère, il subit une nuit un étrange problème, son premier, et surement pas son dernier. Les rayons de la lune touchèrent sa peau d'adolescent qui commença à subir une interaction pilaire. Il ne comprenait rien, il descendit à la recherche de ses parents pendant sa mutation. Mais ils étaient partit à une fête au village et seul Léonard restait là. Il vit son frère affolé qui lui parlait de poils, incompréhensible. Subitement, il comprit. Même s'il travaillait dans les champs, il avait entendu les histoires des campagnes environnantes. Il demanda alors que Filrahen de se calmer, que la lycanthropie pouvait être maitrisée. Il n'avait pas tort. Mais à la première transformation, on ne pouvait pas se contrôler. Léonard fut attaqué, mordu et finit en repas. Le massacre fut complet, et à l'aube, le nouveau loup garou monta vers sa chambre, il lécha le cou transpirant de son frère et y planta deux crocs. Subitement il recula et tomba sur les fesses, se tint la tête et se remua dans tous les sens, il souffrait de redevenir normal. Il finit évanoui au sol. Quand il reprit connaissance, il était au lit et son frère cadet à son chevet.

- Je... ça fait combien de temps que je suis là ?
- Pas longtemps. J'ai mal au coup mais je n'ai plus rien au ventre, j'ai même cicatrisé !
- C'est... oh mon dieu...

Filrahen se dressa et fixa son frère d'un air horrifié. Il sauta de son lit et descendit 3 par 3 les marches des escaliers. Il se stoppa à la porte de la salle principale, droit, fixe. Son frère arriva doucement et lui demanda ce qu'il se passait. Mais son retrait et ses vomissements témoignèrent d'un même effroi. Il ne restait rien de Léo à part son crâne béant, lacéré... Leur parent devait rentrer dans environ une heure et c'était un véritable déluge de sang. Pendant cette heure, Fil' comprit tout vis-à-vis de sa transformation et expliqua aussi que Grim' était dorénavant un lycan tout comme lui. La vie des jumeaux tourna au désastre.



Quand leur parent rentrèrent, la scène fit faire à leur mère une crise cardiaque. Deux semaines après, leur père mourut de vieillesse (à l'époque l'espérance de vie était courte, trop), mais aussi de chagrin. Le village commençait à se demander quoi, des rumeurs coururent... Finalement, les habitants demandèrent un exil aux deux frères. Ils prirent une semaine à préparer de quoi voyager, et à vendre la ferme familiale. Une mélancolie créa une barrière entre les deux frères qui ne purent parler ensemble que, uniquement, lorsque c'était vraiment nécessaire. Les avantages d'être lycan était nombreux néanmoins. Une force accrue, une cicatrisation plus rapide, une vélocité croissante... il fallait juste éviter la lune, et surtout la pleine lune.



« Cela fait plusieurs semaines que nous fuyons _ou plutôt parcourons à la recherche d'un but. On s'est dit que l'on pourrait aller se renseigner sur notre maladie. J'espère que nous n'aurons aucun problème. »


Une fois une assez grande ville trouvée, ils se renseignèrent et apprirent que, entre autre, Grim' était aux ordres du loup garou qui l'avait mordu ; son frère. Ce dernier ne savait pas où ils devaient aller... mais à nouveau, leur vie bascula. Le soir même, une crise de lycanthropie apparut à cause de la magnifique lune blanche de ce soir là. Un massacre eut lieu dans l'hôtel où ils logeaient, et aucun témoin ni aucun meurtrier ne furent retrouvés... Étrange non ?

Le lendemain ils partirent de la ville... Durant plusieurs semaines, mois et même années, ils marchèrent de ville en ville tout en maitrisant peu à peu leur lycanthropie, mais au fil du temps, ils luttaient pour maintenir leur humanité en vie. De plus, ils commençaient à être traqué, ils étaient des menaces. Un jour, suivis par trop de détracteurs, Filrahen donna un somnifère à son frère, le cacha dans un convoie avec une petite lettre. Celle au dessus de ce récit. Soumis aux ordres de son maitre, Grim' n'avait pas le choix. Séparés, Fil' put recommencer une vie, en cachant et maitrisant _ou du moins il essaye_ sa lycanthropie, tout en cherchant à redevenir humain, avec un métier, etc. C'est pour ça qu'il s'est « camouflé » en Artisan. Maintenant, il débute sa nouvelle vie. Une vie de tailleur.



Behind Craziness ~


    Pseudo :Lund
    Age:17 ans.
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?:grâce à une membre
    Des Remarques ou impressions?William est méchant (Edit de William : Et fier de l'être.)
    As-tu lu le règlement ? Nan nan, je l'ai signé pour faire joli
    Code du règlement :
    Spoiler:
     


Dernière édition par Filrahen Coral le Mar 30 Aoû - 17:17, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ~Filrahen Coral~   Dim 8 Mai - 6:45

Si tu as si bien lu le règlement au point de pouvoir te permettre de le critiquer, je ne vois pas pourquoi ton avatar ne respecte pas les dimensions requises...

C'est 200*400 . Et pour l'image de ta fiche c'est 200*200 .

Je te demanderais donc de modifier cela rapidement .

PS : Ta lecture du règlement me semble encore exhaustive, quel est donc ce code désordonné et incomplet ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ~Filrahen Coral~   Dim 8 Mai - 8:52

Code désordonné parce que le réglement j'ouvre tous les sujets dans pleins d'onglets et donc j'ai pris quand il me venait. Mais j'ai bien lu.

Ps : j'avais pas critiqué le réglement, arrête de voir le mal partout.

Edit : Pour l'avatar c'était temporaire, juste que j'aimais pas l'image par défaut x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: ~Filrahen Coral~   Dim 8 Mai - 8:57

J'ai prévenu que je serai implacable.

Le code doit être ordonné, et l'image modifiée ( et on s'en fou que l'image ne plaise pas, je pense qu'il vaut mieux garder l'image temporaire plutôt que déroger aux règles ...).


Fin de la discussion. Si quelque chose doit être rajouté, alors ce sera par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: ~Filrahen Coral~   Dim 8 Mai - 8:59

Je prends le relai pour cette fiche =)

Filrahen même si William est froid, nous attendons les modifications. Bonne chance pour le reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
Maître du Jeu
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
~Compte Fondateur/Maître du Jeu/PNJ~
avatar
Messages : 273
Date d'inscription : 01/03/2011

~Etat civil~
Race ::
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: ~Filrahen Coral~   Dim 8 Mai - 14:48

Bon eh bien je m'autorise un double post ^^. Calypso n'étant pas là pour valider les Lycans, je m'en occupe^^ .

Eh bien l'ami, c'est une très bonne fiche, elle me plaît. L'histoire est bien menée, malgré une fin que j'aurais aimé plus développée ~ Il y a quelques fautes par ci par là, mais rien de bien grave.
Mais tu t'es appliqué, et cela me plaît.

Je te valide donc, en tant que Bourgeois/Lycan, avec le rang d'Artisan.

Je t'invite donc à créer ton journal RP et tes relations et liens dès que tu commenceras le jeu.

Bienvenue parmi nous et amuse toi bien =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylady-mylord.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ~Filrahen Coral~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Filrahen Coral~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Va t'en, et ne reviens plus sur nos terres ! [Mission, privé Miss Coral]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~ :: Lycans-