Partagez | .
 

 Athénaïs Thérèse De LaVal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Athénaïs Thérèse De LaVal   Lun 31 Déc - 18:50

De LaVal Athénaïs Thérèse




Bianca. Dragon Quest
    IDENTITÉ :


    Nom : De LaVal
    Prénom: Athénaïs Thérèse
    Age :18ans
    Date et Lieu de Naissance : 10ème jour du mois de Mai à Versailles
    Orientation Sexuelle :Hétérosexuelle, bien que totalement pur de relation romantique
    Nationalité:Française
    Groupe :Noble
    Classe Sociale:Marquise




Description Physique :

Parlé de Monsieur l'Amant de Madame la Marquise DeLaVal
Je ne peux décrire l corps nue de Mademoiselle la Marquise. Mais je le devine avec aisance car, milles fois j'ai parcourue celui de sa mère à qui elle ressemble grandement. Grandement, oui, mais pas entièrement. Madame la Marquise était une femme svelte et élancée. Elle avait un teint halé, commun la gente du Sud. Elle avait aussi ses longs cheveux d’un blond dorée, gorgée de l'éclat du soleil sudiste. Mille fois j'ai aimé ses hanches aux courbes généreuses eu la douceurs des courbes de ses épaules. Il ne manquait à cette femme qu’une poitrine plus conséquente. Oui je l'avoue je la trouvais bien maigre..et fade. Tant d'homme les avait déjà baiser...Ce corps qui aurait put avoir le goût le plus exquis m'était amer et sans saveur. Mais j'aimais la visiter et j'avoue qu'aujourd'hui sa chaleureuse présence me manque. Mais puisque Dieu l'aura rappelé à ses côtés je ne peux à présent qu'espérer apprécier la présence de sa chaste fille.

Cette demoiselle était plus courte que sa mère. Mais ce qui est petit est mignon.

Peut être est-ce parce que je vois en elle sa mère mais cette demoiselle...Grand bien me ferra le jour où je pourrais la posséder.

Je me vois déjà dévaler son corps au teint porcelaine plus naturelle que n'importe lequel de ses peaux poudrées de blanc qui parcoure la noblesse. Je me sens glisser sur se corps formé tel celui de sa mère. Je me vois glisser mes mains sur ses hanches dessinée avec de gracieuses courbes. Ce bassin marqué, comme je m'imagine le posséder. Je songe à ses cuisses entre lesquelles un jour un homme se hissera. Ses cuisses rondes et fermes. En forme et douces... Je voudrais glisser mes lèvres sur ses menues épales et baiser les paumes de ses petites mains. Mais plus encore j'aimerais me perdre entre ses seins, dans leur générosité et dans leur formes...

Aujourd'hui lequel des amant de Madame ne rêve de posséder sa fille.

Lequel ne rêve pas de glisser ses doigts sur son visage poupin. De plonger ses yeux dans l'acier des sien, de baiser ses lèvres charnue et rose comme la chaire et de glisser ses mais le long de sa chevelure couleur néant qui cascade jusqu’à"à sa prononcée chute de rein.

Moi, oui, je l'avoue. J'adorerais être l'homme à qui cette femme appartiendrait. Ma jeunesse aura accueillit sa mère pour mieu me préparer à l'Eden que serra sa fille. Un ange encore pur que je modèlerais à ma guise comme on model ses enfants.

A. Mais voila un trop doux rêve. Je ne suis que trop pêcheur pour que Dieu n'exauce ce vœux. Et même en faisant pénitence de tout mes vices, jamais je ne serais dignes de posséder l’innocence de cette demoiselle.



Description Mentale :

Parlé de sœur Louise-Anne du Couvent de Caen
Croyez que je pris chaque jour pour cette enfant. Quelle choc lorsque j'ai sut les causes de la mère de la jeune Marquise. Je l'ai immédiatement prise sous mon ailes pour lui éviter pareille drame. Mais c'était inutile. Cette enfant n'avais rien de ce qu'avait semblé être sa mère.

Si elle avait était un ange elle aurait été un chérubin.

Cette enfant est douce comme un agneau. Elle est généreuse et à l'amour de son prochain. Elle est très redevable et aime rendre service. C'est une enfant foncièrement bonne bien que grandement espiègle il faut l'avouer. Elle aime jouer, elle adore cela. Les jeux simple font sont plaisir, comme..courir les champs, danser. De la même manière elle est friant d'écriture et de lecture, assoiffée de littérature. Et elle est une âme ô combien pieuse. Elle voit le bien partout, insouciante et surtout, il faut l'avouer, niaise.

Par sa pureté elle peut être la fierté de son rang, de son père, de sa maison. Je la sais déterminée et droite, assez pour se préserver. Je compte aussi sur sa timidité pour l'éloigner de la gente masculine et du péché jusqu'au mariage. Dieu que je prit pour cette enfant.

Elle est si chaste, si pure. Un diamant brute dans ce monde pervers.
Heureux soit celui qui la prendra pour femme. Laissez m oi vous compter ce que cet homme épousera.

Il épousera une fraiche demoiselle, bien élevée et de haut rang. Il aura pour épouse une jeune femme douce et aimant. Elle lui sera dévouée, obéissante et fidèle. Elle sera parfaite.
Car voyez vous Athénaïs est l'une des plus douce créature que j'ai pu connaître. Son grand cœur y est forcement pour quelque chose. Elle est dénuée de ces pensé tel que la rancune, l'envie, la jalousie. Elle prend la place que l'on veut bien lui donner et obéit. Et si cela lui permet de prendre meilleurs place, tant mieux. Elle est reconnaissante à notre Seigneur de l'avoir fait tel qu'elle est.
Serte elle est curieuse, mais...qui ne l'est pas. Elle reste néanmoins un coffre, meilleurs des confident. Elle se sacrifierait sans l'ombre d'un doute pourvue qu'une personne à qui elle tient lui demanderais. Et pour l'instant je ne vois à cette place que son bien aimé père. Ou le Roi et toute sa famille, par devoir divin.

Je crois...je crois que la seule chose qui perdra mademoiselle la Marquise est la découverte. Elle ne connait rien à la court et ses complot. Elle est bien élevée, avec excellente, comme le veut son rang..Mais elle est naïve et avide d'apprendre, et plus que tout je craint que c'est là ce qui peut la perdre. Cela et le désir de son père de grandir, d'assouvir son avidité. J'ai peur qu’elle soit son instrument. Mais dans ce monde, bien trop souvent, hélas, les jeune filles de bonne naissance sont les instruments de l'ascension familiale. Je pris chaque jour pour que Dieu préserve Mademoiselle De LaVal de cella. Puisse sa franche langue se dépendre au bons moments.





Biographie :

Il n'y a eu qu’un drame dans la vie de Mademoiselle la Marquise. L'infidélité de sa mère. Mais sans cela qu’aurait était la jeune Marquise. Assurément pas. Madame la Marquise est,,,la personne dont l'existence est la plus importante. Elle a influencé sur la personnalité de sa fille. Athénaïs est en majorité ce qu'elle est parce que sa mère était ce qu'elle était.

Madame Anne-Joséphine Marquise De LaVal


Anne-Joséphine était la dernière enfant d'un Marquis du Sud de La France. Le Marquis De Cornavil. Il avait eut de son épouse quatre enfant dont Anne-Joséphine était la seule fille. Mais, il avait aussi, de ses nombreuses maîtresses, une bonne vingtaine de bâtards. Pour autan il éduqua avec droiture ses enfants, voulant faire de chacun d'eux un héritiers parfais, un splendide poursuite de sa lignée.
Monsieur le Marquis De LaVal avait prés de quarante ans lorsqu'il prit Anne-Joséphine pour épouse. Elle en avait quinze. Et après une vie de mondanité du sud, la dame prit bien vite racine à la Cour de Paris. Après quelques années de droiture, en épouse fidèle, La Dame s'égara dans les aventure, n'aimant pas son mari. Après tout il s'agissait d'un mariage arrangé. Naturellement elle resta discrète, ne voulant blesser cet homme qu'elle appréciait pourtant. A l'âge de 19ans, elle tomba enfin enceinte de ce maris respecté mais non aimé. Et neuf mois plus tard elle lui offrit une fille. Ils la nommèrent Athénaïs Thérèse. Là, Anne-Joséphine cessa ses aventures et ses escapades, s'occupant de son nouveau né avec amour. C'était sa fille, elle l'aimait tant. Mais le Marquis était si peux présent. Et l'amour que cette enfant avait apporté disparut. Certes la Marquise aima sa fille, mais elle s'en retourna à ses aventures, se faisant de moins en moins discrète. Combien d'intrigues tournèrent autours d'elle. L'on parla de temps d'amant....

La Marquise tomba malade lorsque sa fille atteignit sa huitième année. La Petite vérole, la Syphilis, la maladie du libertin de débauché... Elle l'emporta en moins d'un mois, laissant là un Marquis salit dans son honneur.
Le Marquis travailla tant pour redorer son blason, délaissant sa fille au profit du pays et du roi. Il ne voulait être le cocu de la Cour. Il œuvra alors et, ne volant que sa fille devienne comme sa catin de femme, il la plaça au couvent de Calais.

Mademoiselle Athénaïs Thérèse Marquise De LaVal


Lorsque mademoiselle la Marquise entra au couvent, elle était une enfant perdue. Endeuillé de la perte de sa mère, la pauvre enfant se trouva perdu dans ce lieu méconnu. Tant de femme l’éduquèrent, mais toute de manière semblable. Elles lui prodiguèrent l'amour d'une mère, le savoir d'une tutrice. Les autre filles du couvent furent comme ses sœurs. Aucune n'allait sans les autres. Chaque départ était pleurer, bien que chacune su que chaque départ signifié que Mademoiselle devenait Madame.
Chacune loué l’Éternel et le Sainte Trinité. Chacune était éduqué à devenir la parfaite Demoiselle de Haut Rang. La Femme parfaite. Le jour elles étudié, l’après-midi elles se baladaient sur le vaste domaine ecclésiastique. Chaque soir avant le dîner elles allaient à la messe et le matin, avant le déjeuné la chapelle les accueillait encore. Le midi aussi. Si le temps ne s'y prêtait pas l’après-midi était dans les grandes salles de séjours où l'on brodait et lisait. Dieu était partout et nul ne se dérogeait à son autorité. Une fois par semaine le couvent accueillait les pauvre gens. Alors on apprenait l’humilité et la générosité. On leur offrait un repas, des vêtements et même, parfois, on leur lavé les pieds comme Jésus avait lavé les pieds de ses apôtres.

C'est ainsi qu'Athénaïs grandi, devenant une fille d'une grand piété. Devenant ce qu'elle est aujourd'hui.

Lorsque sonna son 18ème anniversaire son père la retira du couvent. Il lui avait trouvé époux. Hélas, peu de temps après les fiançailles l'on découvrit le jeune homme en activité avec une Duchesse. Il promis de ne poursuivre cette aventure mais un soir il vint à la rencontre d'Athénaïs, lors d'un bal. Il li demanda pardon, simplement. Le lendemain il été partit avec sa duchesse. L'on disait qu'ils s'en étaient allés tout deux vivre leur idylle en Italie.

La jeune Marquise s'en trouva démunie, son plus avoir de fiancé. Sortit du couvent elle ne pouvait y retourner. D'autre part pour son père il était hors de question que sa seule enfant choisisse les Ordres. Alors il l'introduit à la Cour, espérant qu'elle y trouve un époux.
Pour cela il s’installa avec elle dans un Hôtel Particulier prêt du Louvre.

Athénaïs découvrit alors Paris à son rythme seule. Au cour de ses balades, souvent en de même lieux, la demoiselle craignant de se perdre, elle croisa celui qui deviendrait son secrétaire particulier : Corteo Gallieri.

Le bougre lui sembla si gentil qu'après un temps, alors qu'elle redécouvrait l'Hotel Particulier de sa mère, laissé à l'abandon depuis la mort de celle ci, elle lui proposa ce poste. Elle ne savait rien de la Cour et lui semblait être plus apte qu'elle a beaucoup. Elle avait besoin d'un guide et puisque son père la délaissé elle trouva que Corteo avait la carrure de l'être. Il accepta.

Alors elle quitta l’Hôtel Particulier de son père pour s'établir au sien. Il ne broncha pas. Il trouva là un élan d’intelligence. Il avait confiance en sa fille et son éducation et pour lui ce pas, ce geste, signifiait qu'elle pouvait affronter grande chose et qu'elle s’exerçait plus encore à son future rôle d'épouse.

Alors l’Hôtel rénové et une domestiqué assemblé Athénaïs commença sa vie de Mademoiselle la Marquise à son Hôtel Particulier attendant que son père lui trouve époux, ou qu'elle en trouve elle même un.



Derrière l'écran:


    Pseudo : S7K
    Age: 19ans
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?: En allant de partenariat à partenariat à partenariat x) je sais plus où j'ai commencé
    Des Remarques ou impressions? Non non
    As-tu lu le règlement ? Oui Messir
    Code du règlement : Validé par le Roi ♫


Dernière édition par Athénaïs T. De LaVal le Mar 8 Jan - 1:09, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melissande A. Sullivans
♥ Comtesse / Adorable Administratrice ♥
♥  Comtesse / Adorable Administratrice ♥
avatar
Messages : 669
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part en train de rêver...

~Etat civil~
Race :: Humaine. Différente? Il paraît.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Athénaïs Thérèse De LaVal   Mer 2 Jan - 20:22

Bienvenue à toi Athénaïs! J'espère que tu vas t'en sortir pour ta fiche le peu que j'en ai lu me plait bien :3 Je vais cependant te demander de mettre le code du règlement...que tu aurais signer avant de poster ici! Courage pour la suite et merci d'effectuer ces petites points ♥




Merci à Calypso pour ce superbe Kit ♥️

THE AMAZING STAFF:
 


Entres dans le secret...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Athénaïs Thérèse De LaVal   Mar 8 Jan - 1:10

Finis :3
Revenir en haut Aller en bas
Charles de France
~Sa Majesté le Roi Charles~
~Sa Majesté le Roi Charles~
avatar
Messages : 422
Date d'inscription : 25/10/2011

~Etat civil~
Race :: Humain
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Athénaïs Thérèse De LaVal   Mar 8 Jan - 9:28

Bonjour Athenaïs!

Alors, j'ai lu ta fiche et avant de te valider, j'ai remarqué plusieurs petites fautes et/ou coquilles qu'il serait bon de corriger. Sans doute de l’inattention et certaines mots manquent à l'appel, ce qui rends difficile la compréhension de certaines phrases. Mais une petite relecture devrait gommer tout ça!

De même, te serait-il possible d’étoffer un peu plus l'histoire, le physique et le mental? Pas de beaucoup, mais juste un tout petit peu, car pour l'heure, cela me semble assez court pour t'accorder le rang de Noble.

Une fois que tout ceci serait fait, je m'empresserais de te donner ta couleur et ton rang!

Cordialement,
Charles de France.



Kit by Lizbeth ♥️ Thanks Darling ♥️
Spoiler:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Athénaïs Thérèse De LaVal   Mar 15 Jan - 18:24

Je suis vraiment désolée de prendre du temps à éditer ma fiche mais j'ai commencer plusieurs projets important ce qui fait que l'édition n'avance pas beaucoup. J’essaye néanmoins de la faire le plus rapidement possible ^^
Revenir en haut Aller en bas
Melissande A. Sullivans
♥ Comtesse / Adorable Administratrice ♥
♥  Comtesse / Adorable Administratrice ♥
avatar
Messages : 669
Date d'inscription : 06/06/2011
Age : 24
Localisation : Quelque part en train de rêver...

~Etat civil~
Race :: Humaine. Différente? Il paraît.
Vos Rps en cours :
Vos Relations:
MessageSujet: Re: Athénaïs Thérèse De LaVal   Mar 15 Jan - 23:16

Ne t'inquiètes pas, la vie irl passe avant tout (: Courage dans tes projets ♥




Merci à Calypso pour ce superbe Kit ♥️

THE AMAZING STAFF:
 


Entres dans le secret...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Athénaïs Thérèse De LaVal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Athénaïs Thérèse De LaVal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décrets de Laval
» Et les athéniens s'atteignirent...! ~ Pv Luc
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» Mieux comprendre le manga à Athée sur Cher
» Marie-Thérèse d'Autriche ♣ La reine est dans la place ♣ Fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~ :: Humains-