Partagez | .
 

 The White hearthless ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: The White hearthless ~   Dim 25 Nov - 22:02

GABRIEL VANDERKAN




feat. avatar
    IDENTITÉ :


    Vampire
    Nom : Vanderkan
    Prénom: Gabriel
    Age Apparent: 17 ~ 19ans
    Age Réel : -Inconnu-
    Sang-Pur/Mordu : Sang Pur et fier de sa lignée.
    Date et Lieu de Naissance : Les temps passent, les souvenirs restent, mais les datent s’oublient. Vivre un certain nombre de siècles ne fais que nous avoir un nombre incessant de souvenirs ou les chiffres s’oublient.
    Orientation Sexuelle :
    Nationalité: Si mes souvenirs sont exacts je suis de la patrie Française.
    Groupe : Noble/Vampire.
    Classe Sociale:




Nobody is perfect... :

« Telle une exquise odeur de sang, la noblesse coule en ses veines. Je parle bien du Duc de Vanderkan. Il est vrai il en existe beaucoup en ses lieux, tous d'un incroyable charme, et d'une beauté semblable à celle d'un dieu disent certains, mais à vrai dire je parle du Duc Gabriel. »

- Un homme éclatant de la noblesse qu'y lui porte. Une teinte de peau claire tel un homme dans un hiver glacial, mais plus beau encore. Une peau douce, « celle d'un bébé » dit l'une de ses conquêtes. Des lèvres finement pulpeuse, rosés à la perfection, les crocs blancs et les canines pointus, comme celle d'une lame sortant de chez le forgeron. Des marques sur chacune de ses joues, rappelant son rang à la noblesse et de son dévouement à sa famille, l'une semblable à celle d'une lune croissante et l'autre d'un soleil à quatre rayons. Prenez garde à ses yeux, si foudroyant, si charmeur et si envoûtant à la fois. « N'ayez crainte » dit-il souvent, car ses yeux sont aussi effrayant à voir, il est très rare d'observer des yeux vairons au sein de la noblesse, la couleur bleu du ciel, être en son reflet, vous fait voyager dans les plus beaux océans, tandis que son autre œil, jaune comme le topaze, si brillant, si attirant, bercer par cet œil vous êtes comme prisonnier dans une pierre précieuse. Passons à ses cheveux, plus fin qu'un fil, plus soyeux que la soie elle même, argentées comme la lune, d'une longueur incroyable, passant près de ses yeux et au bas des joue. Ébouriffés à l'avant, tandis qu'à l'arrière arrivant au milieu du dos et soigneusement coiffer. Souvent attaché par une ruban de soie rouge, ou bleu, selon la saison. Son expression est impénétrable, jouant souvent de son théâtre, son expression pouvait être : aimable, heureuse, joyeuse, rayonnante, souriante et sympathique comme elle peut aussi être déplaisante, désagréable voir aussi furieuse et même fermé. Sa voix était apaisante à l'oreille d'une femme voir même douce. En face de ses aînés comme Mégane sa voix était aphone, de même que pour le Roi, Charles de France, malgré le fait qu'il soit humain il avait les hauts droits se qui pouvait irriter l'âme du jeune Vanderkan, mais pour les autres humains, et même les « mordus » sa voix restera à la fois chantante et autoritaire.

- Maintenant son corps, il est d'un teint clair comme l'aube du matin, sa musculature était étonnamment sculptés grâce aux nombreux siècles à chasser, à traquer les lycans et à manier les armes blanches jusqu'à la perfection. Inutile de vous en dire plus sur la chair du cher Duc à part qu'il fait la fortune de nombreuses citadines, et sans non plus vous cachez les quelques catins fraîchement choisi par nôtre Duc. Nous pouvons aussi dire que c'est un homme assez fin et grand, approximativement dans les 1m80 pour environs 70kg. Il porte régulièrement une chemise manche longue et grand col, avec un nœud papillon noir où l'on peut remarquer une gemstone de couleur rouge, une veste corset marrons, qui affine sa taille, une ceinture en cuir marrons et un manteau bleu roy à fourrure beige. Il porte aussi un pantalon velours rayée, de couleur marrons et beige, voir aussi de couleur noir, et des bottes longue homme de couleur marrons. L'on peut aussi dire qu'il à les ongles vernies bleu, plus précisément du « French Blue » comme dirais un anglais.





The Symphony of Sympathy :

- De prime abord, Gabriel est un personnage mêlant savoir et stratégie avec virtuosité et ne se lasse pas de l'utiliser dans chaque moment typique de sa vie. Sachant manier l'art du théâtre à la perfection, il ne ce prive pas de jouer le marionnettiste avec son entourage, d'un simple inconnu à un proche redevable, toute personnes l'entourant restera un rôle secondaire de son spectacle. Néanmoins il reste fidèle à sa lignée, les Vanderkan, et peut sacrifier son plus précieux atouts pour subvenir aux besoins de ses aînés. Pour ce qui est du Roi, il se doit aussi de sacrifier des pions exceptionnels, car il a porter allégeance de tout services et qui mieux que le Roi connais ses sujets ? Eh bien le Roi lui-même voyons, évidement la Reine l'est aussi bien que le Roi.


- Il est un grand enfant comme dirais certains. Se mêlent facilement la rigolade, même des plus dépravés, toujours un sourire à son coeur il est à la fois la bonne ambiance et la bonne humeur, cependant ce n'est qu'un rôle si bien jouer par le Duc. Auprès du Roi, de la Reine et de ses aînés, je parle évidemment des Vanderkan, nous découvrons tous le véritable visage d'un homme "sans cœur", il n'a aucune joie exprimer, aucune peine il écoute, encaisse, et fait ce qui doit être fait. Il se jouera alors de nouveau au théâtre pour ses "tâches" qu'il affectionne particulièrement car pour lui cela rajoute une scène à sa fantasmagorie.

- Théâtralement parlant Gabriel est un pion lui même audacieux. La matérialisation de son univers "dramatique" relient chaque pièce de décor, des personnages, du moment et des comportements, où il sera lui même le pion principale du spectacle, peut se jouer de n'importe quel acteur et peut lui faire faire impensable-ment tout ce qu'il doit est inscrit dans son script, jusqu'à l'acte finale, qui restera alors une grande surprise. Chaque trait de caractère, de personnalité, chaque comportement peuvent être des armes surpuissante, ou d'une protection infranchissable. Ses talents se réside surtout dans sa manière d'assembler des pièces de puzzles, des stratégies comme aux échecs, car en tant que vampire, il possède déjà la faculté de percer ce qu'une personne peut renfermer, de la magnificence, à la honte, ajouté à ce descriptif il est un homme incontrôlable.

- Terminons ainsi ce descriptif par les applaudissement envoûtant de la salle et la folie des cris éperdue. Ce Duc aime proférer ses lyrisme avec analogie ce qui lui donne une certaine éloquence. Pourtant que peut il nous montrer de vrai dans tout ceci ? La simple vérité de la réalité elle même, que nous vivons chaque jours, qui font que les humains se lèvent chaque matin et que nous nous levons chaque nuit voilà ce qu'il prouve de tout ceci.

"Enfin passons, je suis Gabriel Vanderkan, Duc de sa Majesté le Roi Charles de France, ici en ses lieux poser vous autant de questions qu'il vous plaira, je ne suis ni fou, je n'ai aucune incohérence de mes actes, simplement.. J'aime cultiver la réflexion dans l'âme du public et toucher l'art à ma façon."



The Return of Symphony :

« Mesdames, messieurs, je vous saurai gré d’accepter mes plus plates excuses
pour le temps de ma biographie, en espérant que celle-ci vous plaise. »
Cordialement,
Gabriel Vanderkan



Dans un milieu sombre, en plein cœur d’une ville dont je terrais le nom; une taverne miteuse où je me suis hâté pour me cacher de l’orage et du tonnerre, sur une table éloigner de la beuverie et des criards, une jeune femme à peine mature se mit à ma table, commençant à dialoguer avec moi.

« En voilà un bien bel homme, pour une table si froide et si sombre. Pourquoi vous cachez de la fête et de la bonne ambiance? » Me dit-elle d’un regard admiratif et rêveur.

Je ne répondis pas tout de suite, je la regardai fixement dans les yeux, perçant ainsi ses intentions, mais elle était trop imbibé d’alcool pour en pressentir quoi que ce soit, mais cela m’arrangeais, je pouvais en faire ce que je voulais, une marionnette déjà toute prête pour passer en scène. Malheureusement, de mes récents évènements j’étais incapable de jouer et en fait cela m’ennuyais, il ne me restait donc qu’un seul choix à faire.

« Je me nomme Gabriel, je tiens déjà à vous remercier de venir me tenir un peu de compagnie, à vrai dire j’aimerai-vous conter une histoire fascinante, qui date d’il y a peu. »

Elle me fit un regard étonner, mais à la fois attentif, émerveiller qu’un homme tel que moi lui décernais autant d’attention et avec politesse, un léger sourire se fit sur le visage de la jeune demoiselle, puis c’est ainsi que je lui fis part de ma confidence.


FLASHBACK



Un soir comme tant d’autre où la lune étais d’une brillance éclatante, éclairant jusqu’à la plus sombre des ruelles, je me trouvais dans un coin d’ombre l’ou nul personne pouvais me découvrir, puis une âme simple et jeune passa devant moi, mais qui au final avais grande importance à mes yeux, je pouvais facilement le discerner, de son odeur putride et nauséabonde que je ne pouvais supporter, où qu’un personne de ma race ne le pouvais. Je le suivis, jusque dans un cul de sac, car il se doutait bien qu’il était suivit et par moi, malheureusement il était déjà trop tard pour lui. Des hommes l’avaient encerclé le visant de flèches et de lames aiguisés, prêt à le tuer s’il voulut faire le moindre mouvement. Nous l’avons donc solidement attachés et emmener dans un seul endroit où personne n’oserais y mettre les pieds, la plus vieille des tours qu’un peuple à laisser à l’abandon depuis une certaine guerre. L’endroit idéal pour un faire faire des aveux à quelqu’un, de gré ou... de force.
L’interrogatoire fut long et sans aucunes réponses, mon client était un homme sachant garder au fond de lui de grands secrets qu’il peut très bien garder. Seulement la demande d’une demoiselle dont je ne nommerai point le l’identité m’a demandé ses informations et que ma sentence risquait de me coûter cher si je ne les rapportais pas.
L’homme en question était déjà faible, ou le sang avait déjà recouvert la plus grande partie de son corps, je ne pouvais rien en tirer de lui, je dégainai alors mon épée prêt à trancher la tête de ce minable homme, mais par un miracle quelconque ses chaînes fut brisés, se transformant alors en une bête déchaîner me tenant les 2 bras fermement, mes hommes étaient incapables d’agir de peur qu’ils se fassent blesser. Il était prêt à me sauter à la gorge, soudain une lame, vaillante et argenté transperça le corps de cette créature, lui rendant sa forme d’origine et mourut sur le coup. Je respirai fortement, voyant que ma vie avait été à un fil de la mort et de l’enfer, puis je vis la tête d’un seul homme, un humain, à la couleur de cheveux noirs, aux reflets violets et les yeux d’un verts plus éclatant que l’émeraude, il était jeune pas loin de la vingtaine





Derrière l'écran:


    Pseudo : Ryu II Du nom :3
    Age: 15ans
    Comment t'es-tu retrouvé parmi nous?: Par simple et pur hasard
    Des Remarques ou impressions? Il n'y a rien à dire ^^
    As-tu lu le règlement ? Sincèrement 3 fois.
    Code du règlement : Okay by Canard ♥
Revenir en haut Aller en bas
 

The White hearthless ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Young Haitian MD named White House fellow
» Can't Blame White People.
» The white countess.~
» Ryan White et Max Pacioretty
» Présentation Remy White [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Lady...My Lord. :: Inéluctables_prémices :: ~Cimetière~ :: ~Anciennes Fiches~ :: Vampires-